Test de Zone of the Enders : The 2nd Runner MARS (PC, PS4)

Ce test a été réalisé à partir d’une version dématérialisée, fournie par l’éditeur sur PC. Le jeu a été joué/terminé sans VR et testé en réalité virtuelle avec le HTC Vive.

S’emballer un MARS

Si vous nous suivez depuis des années, vous savez sans doute que l’on n’avait pas été tendre avec le remake sorti il y a déjà cinq ans sur Xbox 360 et PlayStation 3. Certes des patchs avaient réglé en partie les problèmes sur la console de Sony, mais on était très loin de faire honneur aux qualités de la version originale. Qui plus est, Zone of the Enders : The 2nd Runner n’a pas un gameplay bien lourd à la manière d’un Mechwarrior, mais plutôt d’un sous beat’em all survitaminé qui demande un minimum de concentration lorsque l’on place le curseur sur les difficultés les plus hautes.

Cela tombe bien avec ce nouveau remaster qui est enfin au niveau espéré. CyGames a profité de la modernisation des séquences en codex du premier remaster pour les réincorporer dans cette nouvelle édition. Le développeur a également redessiné quelques textures (notamment les mains d’Anubis) pour ne pas trop choquer les yeux qui apprécieront les textures en 4K. Et enfin il a incorporé quelques bruitages supplémentaires qu’on laissera aux habitués juger de leur pertinence.

2nd Runner, le plaisir comme la 1ère fois

Mais le plus important reste ce frame rate qui tient finalement la route et propose une fluidité quasi-jouissive lorsque l’on contrôle le Jehuty. Car oui, c’est toujours aussi bon de scier en deux un ennemi, de l’exploser contre un building qui s’écroule, de le faire tournoyer sur un autre groupe d’ennemis, d’envoyer un tir chargé sur le bouclier de l’un deux ou d’utiliser la dizaine de compétences secondaires qui nous aident dans nos joutes. Les anciens tout comme les nouveaux venus pourront ainsi goûter de manière optimale plusieurs séquences cultes du titre, que ce soit les boss et les rencontres avec l’antagoniste principal, la bataille d’Aumann ou encore la flotte de Bahram avec une bande-son toujours aussi magistrale.

Il faut en revanche bien avouer que si le gameplay n’a pas spécialement vieilli (preuve d’une de ses grandes qualités), les dialogues commencent tout de même à sentir le vinaigre à certains moments. Surtout que le doublage de l’époque et les cinématiques laissées telles quelles commencent à sérieusement prendre un joli coup dans la figure. Il faut aussi prendre en compte la durée de vie du jeu qui s’avère toujours aussi mince. CyGames a rajouté un menu pour admirer sous tous les angles les modèles 3D des méchas ainsi qu’un mode cinéma pour regarder toutes les cinématiques. Mais cela ne rallonge pas cette durée de vie qui vous fera terminer l’aventure en une demi-douzaine d’heures la première fois.

Et en VR, ça repart ?

Si Zone of the Enders : The 2nd Runner M∀RS profite d’une compatibilité avec le PlayStation VR dans sa version PS4, c’est sur PC avec le HTV Vive que nous nous sommes installés dans le cockpit pour y découvrir l’action en vue à la première personne. Petite précision, le jeu est entièrement jouable en réalité virtuelle et aucune concession n’a été faite sur le contenu. Les cinématiques apparaissant quant à elles en mode “cinéma”.

Avec un pad dans les mains on profite d’une immersion totale, on se délecte de certains effets (dont l’hologramme de Jehuty qui retranscrit nos actions) et surtout on apprécie l’assistance sur certains aspects du gameplay (le ciblage des ennemis notamment). Les attaques portées n’en sont que plus jouissives malgré, paradoxalement, un champ visuel réduit qui ne facilite pas toujours notre appréciation de la menace du moment. Les affrontements face aux boss prennent quant à eux une dimension jouissive. Attention, on attrape rapidement un coup de chaud avec cette jouabilité VR tant la nervosité naturelle du titre se révèle épuisante en vue à la première personne. Bref, peut-être pas de quoi attirer de nouveaux joueurs mais les fans y trouveront-là une manière unique et grisante de redécouvrir le jeu.

Mention HIT jeuxvideo24, les meilleurs jeux

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here