Test de The Walking Dead : L’Ultime Saison épisode 2 – Les Enfants Perdus (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

Ce test a été réalisé à partir d’une version dématérialisée, achetée par nos soins, sur Xbox One.

On the road again

C’est sur une conclusion assez inattendue que Un Nouveau Refuge s’est terminé. Le genre de situation dont Clémentine se serait bien passée, obligée de reprendre la route avec son petit protégé alors qu’elle pensait avoir enfin trouvé un lieu où se poser. Mais les choses ne sont jamais aussi simples dans la série de Telltale et une fois encore, notre héroïne va multiplier les rencontres hostiles, retrouver de vieilles connaissances et évoquer des souvenirs bien douloureux. Un cocktail que l’on connaît bien, semblable à d’autres épisodes de mi-parcours des saisons précédentes, et qui fonctionne ici parfaitement malgré un rythme pas toujours très soutenu. Les Enfants Perdus démarre fort, déroule ensuite lentement son intrigue (trop lentement, par moment) et se termine sur les chapeaux de roue.

Ce second épisode de The Walking Dead : L’ultime saison est surtout une occasion supplémentaire de constater que les ficelles de Telltale sont bien là, avec les qualités qu’on leur connaît et leurs défauts. On pense par exemple à ce goût prononcé pour les répliques (voire des brides de dialogues) capables de vous coller des frissons, à ces situations WTF qui vous laissent la bouche ouverte pendant quelques secondes et à cette capacité à nous faire sourire puis à nous miner le moral deux minutes plus tard. Mais comme si Les Enfants Perdus était victime de la fermeture annoncée du studio, on se retrouve avec un épisode qui multiplie les faux-pas techniques avec des dialogues qui s’enchevêtrent (rien à voir avec la très bonne qualité de la VF) ainsi qu’une mise en scène souvent à la rue et aux enchaînements douteux (personnages qui popent, disparaissent ou se déplacent sans raison). Bien sûr, aucun patch n’a été déployé depuis le lancement de l’épisode.

« Lee serait très déçu… »

C’est frustrant, très frustrant, surtout que Les Enfants Perdus nous ressert toutes les belles choses entrevues dans le premier acte. Techniquement tout d’abord, malgré les problèmes rencontrés on ne peut que saluer le travail réalisé sur les textures et les animations. Ce second chapitre se permet même quelques plans artistiquement assez intéressants. Les nouveautés de gameplay aperçus dans l’épisode d’avant sont une fois de plus au rendez-vous, toujours dans l’idée de dynamiser cette formule servi et resservie au fil des années. On pense notamment à l’utilisation d’un arc par Clémentine, offrant des séquences de jeu qui changent un peu des habituelles phases d’exploration et des QTE.

Quant aux choix effectués, ils continuent de définir principalement nos relations avec les autres personnages du jeu dont AJ en tête de liste. Le caractère du p’tits gars commence d’ailleurs sérieusement à se faire sentir, avec les nuances apportées selon les mots qu’on a pu lui dire avec Clémentine. Idem pour les liens avec d’autres protagonistes qui, une fois encore selon nos choix, peuvent prendre une tournure assez inattendue on doit bien l’avouer. En temps normal, on vous dirait que cela est prometteur pour la suite et qu’on a hâte de voir où Telltale veut aller dans les deux épisodes restants mais la situation du studio est telle que tout ça ne trouvera jamais son sens. Et comme Les Enfants Perdus se termine sans réelle fin à se mettre sous la dent, vous imaginez le degré de frustration pour quiconque suit la série depuis ses débuts.

A découvrir également : The Walking Dead Ultime Saison épisode 2 – Les Enfants Perdus : Les premières minutes | La fin complète de l’épisode

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here