Test de The Last of Us Part II (PS4)

CONCLUSION

La surprise du premier volet est quelque peu passée avec ce The Last of Us Part II. Classique dans ses situations et dans son gameplay mélangeant exploration, infiltration et action, il surprendra davantage grâce à l'énorme prise de risque sur le scénario, qui a aussi pour conséquence un rythme en dents de scie. Heureusement le dernier titre de Naughty Dog reste toujours aussi agréable à jouer, s'avère long et efficace. Peut-être pas l'expérience absolue comme certains le clament à outrance, mais assurément l'une des plus belles réalisations de la console de Sony.

Un autre gros jeu Sony sort et c’est de nouveau tout le petit monde du jeu vidéo qui s’emballe. Avec toute la retenue qui nous caractérise, on passe donc derrière ce tsunami d’excellentes notes pour tenter d’y voir un peu plus clair et savoir si véritablement The Last of Us Part II est tout aussi incontournable que le premier volet.

Back in time

The Last of Us Part 2 screenshot avril 2020The Last of Us sur PS3 en aura marqué plus d’un lors de sa sortie en 2013. Beau, possédant quelques séquences marquantes et mélangeant habilement survie/infiltration/phases d’action, cette nouvelle licence a frappé un grand coup tant on ne pensait pas voir Naughty Dog proposer un jour une histoire aussi crue et violente. Avec ce deuxième volet, le développeur américain compte aller encore plus loin dans tous les domaines.

Si notre test de The Last of Us Part II arrive après sa date de sortie, on ne dévoilera pas grand-chose du script ainsi que des tenants et aboutissants. Tout juste dira-t-on que cela mélange des histoires de vengeance, saupoudrées de sujets actuels et de cruauté humaine.

Malheureusement, on soulève aussi l’un des problèmes majeurs du titre : son rythme. En jouant sur deux tableaux, on ralentit considérablement l’allure narrative et encore plus lorsque l’on rajoute à cela une demi-douzaine de flashbacks, parfois intéressants, parfois un peu poussifs tant on a bien compris les parallèles. A la moitié du jeu, on commence un peu à souffler par exaspération avec ce récit qui s’allonge, heureusement rattrapé par un dernier quart qui monte crescendo jusqu’à une fin qui restera gravée dans certaines mémoires. On pestera tout de même sur l’absence de choix donné au joueur à certains moments clés, ce qui apporte alors une certaine mal-aisance voire des incohérences avec les actions des personnages.

Non je n’ai pas changé

The Last of Us Part 2 screenshot avril 2020Passées les premières minutes, les contrôles s’avèrent toujours les mêmes avec bien évidemment quelques petites nouveautés. On a ainsi l’occasion de s’allonger en maintenant longtemps la touche cercle. Un ajout agréable et fort utile pour ramper entre les fougères et échapper ainsi à la vue des ennemis. Une transition d’ailleurs parfaite sur l’intelligence artificielle qui se révèle toujours mi-figue mi-raisin. Parfois elle réagira plutôt bien et saura se montrer cohérente avec l’action du joueur, parfois elle sera bête comme ses pieds (impossible de monter sur un obstacle pour nous rejoindre par exemple). Heureusement, elle n’entraîne pas véritablement de grosses frustrations et la difficulté est suffisamment bien dosée durant les 25 heures de jeu pour que l’on puisse gérer un groupe d’une dizaine d’ennemis sans trop de problème ou presque.

On peut continuer sur les déceptions, à l’instar de ce bestiaire qui ne bouge pas des masses. Pour les infectés, les puants sont les nouveaux venus et dégagent des spores acides dès qu’ils s’approchent de nous. Autre changement et pour ne pas créer des combats de 2H00, le colosse est maintenant un sac à PV. On ne devra donc plus toucher certains points précis de son corps pour l’anéantir comme dans le premier.

the last of us 2 screenshot testEn ce qui concerne les humains, les Scars seront les plus intéressants avec un style de combat relativement plus « silencieux ». Le reste ne bouge pas ou presque, tout comme les situations qui s’avèrent au final très classiques. Certes les environnements sont plus ouverts et permettent par moments de découvrir des histoires et petites quêtes annexes mais cela s’arrête très rapidement. Enfin l’ajout du câble/de la corde est techniquement hallucinant mais n’apporte pas grand-chose à l’expérience globale.

Bref, cela reste peu ou prou la même rengaine et si l’on n’a pas vraiment aimé le premier volet, The Last of Us Part II ne fera pas de miracle, surtout que les poubelles et autres échelles à bouger sont toujours de la partie.

 À retrouver également : Notre vidéo de la fin de The Last of Us Part II

Beauté ravagée

L’arbre de compétences a également été quelque peu modifié puisque plusieurs branches peuvent être développées par le biais de magazines papier que l’on trouve tout au long du jeu. L’idée est bonne en soi, mais la branche est somme toute très basique. Les armes peuvent également être améliorées sur quatre points via des établis dispersés tout au long de l’aventure. Cela ne change pas beaucoup comparé au Last of Us premier du nom mais l’on note l’effort graphique de voir le personnage à chaque fois effectuer une action différente en fonction de l’arme et de l’amélioration.

the last of us part 2 gameplay state of playEt c’est finalement sur ce point que The Last of Us Part II fait fort : le souci du détail. Que ce soit un t-shirt qui s’enlève, le regard, les expressions des visages lorsque l’on tue sournoisement, le vertige d’un personnage ou les décors assez magistraux, ce deuxième opus envoie véritablement du poulet. Il n’y a d’ailleurs que très peu de baisses de frame rate, peut-être lorsqu’un puant explose et qu’il libère un nuage d’acide, mais cela reste tout de même suffisamment stable, et ce même sur une PS4 de base, pour ne pas tirer à boulet rouge. Du très bon boulot donc.

 the last of us 2 artwork

Ce test a été réalisé à partir d’une version dématérialisée, fournie par l’éditeur, sur PS4 classique.

Nonag
Nonag
Ex-achievement whore, redditor, petit trolleur et grand amateur de courses automobiles.

L'ACTUALITÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux × 4 =