Test de The Curious Tale of the Stolen Pets (PS4, PlayStation VR)

CONCLUSION

De la personnalité, The Curious Tale of the Stolen Pets n'en manque pas. Mignon à souhait, il séduit également avec ses puzzles aussi simples qu'imaginatifs, servis par un gameplay soigné. De quoi regretter sa très faible durée de vie : deux petites heures de jeu qui ne le lui laissent malheureusement pas le temps de se renouveler. Dommage également que la rejouabilité soit réduite à néant une fois les pièces collectées, on ne le relancera alors que pour montrer ce dont est capable la VR quand elle joue la carte familiale avec une qualité certaine.

En fin d’année dernière, les possesseurs d’un casque de réalité virtuelle ont vu arriver un certain The Curious Tale of the Stolen Pets. Un jeu auquel on avait attribué le label « choupinou » lors de la gamescom en 2019 et dont on profite de la récente sortie d’une version boîte PlayStation VR pour enfin vous livrer notre verdict. Mieux vaut tard que jamais !

Mention cute

the curious tale of the stolen pets test screenshot ps4Le concept de The Curious Tale of the Stolen Pets est on ne peut plus simple : il s’agit d’explorer cinq différents dioramas et d’y dénicher les animaux qui s’y cachent pour débloquer et accéder au niveau suivant. Simple certes, mais terriblement efficace. Même si la durée de vie du jeu de Fast Travel Games est maigrichonne, les deux heures passées en sa compagnie sont d’un très grand plaisir.

Avec la manette dans les mains ou, mieux, en étant armé des deux PS Move, on explore chacun des mondes miniatures dans leur moindre recoin, en faisant tourner les environnements sur eux-mêmes et en glissant notre regard partout où on le peut. On touche au moindre élément du décor, à la recherche de la petite interaction (et l’animation qui va avec) qui cache l’un des petits animaux à trouver ou l’une des pièces de collection à dénicher. Mieux, chaque monde possède ses propres puzzles à relever et force est de constater que tous fonctionnement à merveille : imaginatifs et ingénieux.

Enrober le tout avec un habillage façon « livre d’histoires pour enfants » mignon à souhait et vous vous retrouvez avec une expérience VR totalement réussie. Ce que l’on peut reprocher à The Curious Tale of the Stolen Pets ? Sa durée de vie minime, bien sûr, mais surtout son manque d’idées (ou d’opportunités, plutôt) pour se renouveler et pour inciter à la rejouabilité. Sans attendre, Fast Travel Games nous balance tout ce qu’il a de plus réussi pour son jeu mais n’en fait pas davantage au fil des minutes. Vite joué, vite plié et peut-être un peu trop vite oublié donc, The Curious Tale of the Stolen Pets n’en reste pas moins le genre d’expérience que l’on adore pour le PSVR.

Ce test a été réalisé à partir d’une version physique, sur PlayStation 4 (PSVR), achetée par nos soins.

Avatar
Jerem
Passionné de jeux vidéo depuis qu'il est en âge de tenir un pad, adepte de la news publiée 24h/24 et du test relu 10 fois mais avec coquilles quand même. Râleur pro et caféinoname.

L'ACTUALITÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-sept − 1 =