Test de The Coma 2 : Vicious Sisters (Xbox One, PC, PS4, Switch)

CONCLUSION

Avis aux amateurs d'expériences horrifiques et ceux qui aiment les jeux qui misent avant tout sur leur ambiance, The Coma 2 : Vicious Sisters est une très bonne pioche. Le jeu de Devespresso Games jouit d'une réalisation 2D solide et d'une atmosphère délicieusement malsaine pour nous charmer, d'autant plus quand il fait résonner les pas de son antagoniste et que les frissons nous guettent. Plaisant oui, à condition de ne pas avoir peur de composer avec un gameplay finalement assez limité (sans pour autant être raté) et une formule qui ne se renouvelle guère tout au long du jeu. Mais l'essentiel n'est pas là pour The Coma 2 et la leçon d'épouvante donnée est réussie.

Tout récemment arrivé sur Xbox One, The Coma 2 : Vicious Sisters rencontre un certain succès auprès des amateurs d’expériences horrifiques qui y ont déjà goûté sur PC, PS4 ou encore Nintendo Switch. Une raison suffisante pour s’intéresser à cette production sud-coréenne signée Devespresso Games, de l’horreur en 2D pour une leçon d’épouvante assez réussie.

Sehwa, le quartier de l’étrange

The Coma 2 artworkSi vous êtes familier avec l’univers de The Coma premier du nom, ce second épisode ne vous dépaysera guère. Le premier volet vous est inconnu ? Aucun problème, Vicious Sisters peut se jouer de manière totalement indépendante de son prédécesseur. Ici la vedette c’est Mina Park, lycéenne de Sehwa High (et accessoirement meilleur amie du perso principal du premier volet) qui se retrouve malgré elle plongée la réalité alternative et horrifique du monde du Coma.

Le lycée, le commissariat, le marché, la station de métro, l’hôpital, autant de lieux de Sehwa que Devespresso Games nous invite à explorer le temps de 6-7 heures de jeu. Un monde hostile et lugubre dans lequel notre héroïne va tenter de lever le voile sur la malédiction qui semble frapper son monde. L’intrigue se repose ainsi sur quelques énigmes basées sur le folklore local, un peu de craft et mise sur une progression classique qui demande de trouver tel ou tel élément, d’accomplir telle ou telle tâche, afin de pouvoir accéder à la zone suivante. Et ainsi de suite.

the coma 2 screenshotComment The Coma 2 : Vicious Sisters pimente sa formule classique alors ? Avec sa killer IA comme aiment à la décrire les développement. Une entité maléfique à la forme humaine dont les pas (bruit des talons sur le sol) sonnent comme un avertissement au joueur. N’espérez en effet pas combattre la chose c’est le game over assuré, il faut vite se cacher dans des endroits bien précis du décor (avec un QTE à réussir) et attendre que l’entité, qui déboule aléatoirement (ou lorsque le scénario l’exige), passe son chemin. Un jeu du chat et de la souris qui fonctionne, participant grandement à l’ambiance malfaisante qui se dégage du jeu, et qui peut compter sur une partie sonore efficace (les bruits de pas n’ont pas fini de vous hanter).

Un jeu du chat et de la souris qui fonctionne, participant grandement à l’ambiance malfaisante qui se dégage du jeu.

L’horreur en 2D, mais l’horreur quand même

the coma 2 screenshot PCLe charme de The Coma 2 : Vicious Sisters réside beaucoup dans sa direction artistique et sa réalisation tout en 2D. Pour l’exploration, la structure tout en étages des environnements du jeu est bien pensée et invite clairement à dénicher le moindre élément utile à notre héroïne (dont des soins, précieux). La plupart des pièces se composent d’un abri de fortune pour éviter la menace, certaines disposent d’un livre où sauvegarder sa progression mais toutes sont assez détaillées et avec soin. Ajoutez à cela la lueur d’un briquet en guise de principale source de lumière et l’atmosphère dessinée fait vraiment son effet.

Devespresso Games a également la bonne idée de proposer deux différentes fins à son jeu. On n’ira pas jusqu’à dire que cela incite à y rejouer, non, mais l’histoire se montre suffisamment bien ficelée pour que sa finalité ne nous laisse pas indifférent. Le tout profite de sous-titres en français, une traduction bienvenue bien que pas dénuée de fautes.

 À découvrir également : Notre vidéo des premières minutes de The Coma 2 : Vicious Sisters.

Ce test a été réalisé à partir d’une version dématérialisée, fournie par l’éditeur, sur Xbox One.

Avatar
Jerem
Passionné de jeux vidéo depuis qu'il est en âge de tenir un pad, adepte de la news publiée 24h/24 et du test relu 10 fois mais avec coquilles quand même. Râleur pro et caféinoname.

L'ACTUALITÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × 2 =