Test de Pat’ Patrouille : La Super Patrouille Sauve la Grande Vallée

NOS IMPRESSIONS

Clairement destiné à un jeune public, et c'est bien normal, Pat' Patrouille : La Super Patrouille Sauve la Grande Vallée remplit sa mission. Tous les chiots sont au rendez-vous, les missions proposées prennent soin de les mettre chacun en avant, les objectifs sont simples (mais peut-être pas assez ludiques, dommage) et les quelques mini-jeux qui accompagnent le tout viennent varier les plaisirs. Avec de la coop, Drakhar Studios et Outright Games permettent à un parent d'accompagner tranquillement son enfant. Moments de complicité assurés.

On ne présente plus la Pat’ Patrouille. C’est d’autant plus vrai si vous avez un ou plusieurs bambins à la maison, tant il est difficile de passer à côté du phénomène de Nickelodeon depuis qu’il a envahit les petits écrans (mais pas que) en 2013. Après une première adaptation en jeu vidéo en 2018, avec Pat’ Patrouille : En Mission ! devenu le plus gros succès de son éditeur, Outright Games, Ryder et sa bande de chiots remettent ça sur PC, PS4, Xbox One et Nintendo Switch dans un Pat’ Patrouille : La Super Patrouille Sauve la Grande Vallée dont voici notre test.

La Pat Patrouille en action

la pat Patrouille - La Super Patrouille Sauve la Grande Vallée screenshotPour cette nouvelle adaptation vidéoludique de la Pat’ Patrouille, l’équipe de Drakhar Studios est allée chercher l’inspiration du côté du film « Mighty Pups, La Super Patrouille« . Comprenez par là que les 13 missions proposées dans le jeu puisent dans les événements du long-métrage, sans pour autant que le jeu ne prenne la peine d’intégrer des séquences extraites du film ou même de proposer un semblant de fil rouge. Ici, dans Pat’ Patrouille : La Super Patrouille Sauve la Grande Vallée, on a plutôt l’impression de composer avec 13 épisodes de la série TV, chacun étant d’ailleurs introduit comme tel.

Ce découpage épisodique est finalement une bonne chose, pour une simple raison : il est facile de lancer de temps à autre une mission piochée au hasard, ou alors qui a les faveurs de vos mômes, et de jouer 15-20 minutes maximum avant de passer à autre chose. N’oublions pas que nous sommes en compagnie de joueurs dont la moyenne d’âge se situe entre 5 et 6 ans et que, sans jouer les rabat-joie, il convient de limiter leur accès aux jeux vidéo, même ceux qui sont particulièrement taillés pour eux.

 À découvrir : Notre guide complet de Pat’ Patrouille : La Super Patrouille Sauve la Grande Vallée avec les vidéos de toutes les missions et de tous les mini-jeux.

Aucune mission n’est trop dure…

la pat Patrouille - La Super Patrouille Sauve la Grande Vallée screenshotDans son approche, Pat’ Patrouille : La Super Patrouille Sauve la Grande Vallée est en effet très simple d’accès. Au-delà du stick pour contrôler les déplacements de nos chiots, deux boutons suffisent pour passer à l’action avec quelques QTE largement expliqués pour pimenter le tout (lorsque nos héros utilisent leur Super Pouvoir respectif, celui dont ils sont dotés après la chute d’une météorite, et oui !). C’est intuitif et rigolo à mettre en oeuvre pour nos chérubins, à défaut d’être réellement ludique, et sans prise de tête aucune. Autre bonne chose, un mode coop permet à un parent d’accompagner son enfant. Assurément de quoi passer un bon moment en famille.

Et si Chase, Stella, Ruben, Zuma, Rocky, Marcus, Everest et Tracker restent muets dans ce jeu de Drakhar Studios, Ryder profite quant à lui de quelques lignes de dialogues avec sa voix officielle française. Le jeune garçon est là pour expliquer la situation, donner des instructions lors des missions et encourager le joueur dans ses actions. Sur le plan visuel le jeu fait l’essentiel, tous les héros sont reconnaissables et animés avec soin et les chérubins apprécieront les séquences qui s’affichent lorsque les chiots déclenchent leur super pouvoir. Un petit mot également sur les mini-jeux proposés, certains étant simplement extraits des missions principales (phases de vol et de conduite) alors que d’autres permettent de varier les plaisirs (jeu de danse, corde à sauter, parcours d’obstacles etc.)

Ce test a été réalisé à partir d’une version dématérialisée, sur Xbox One X, fournie par l’éditeur.

Avatar
Jerem
Passionné de jeux vidéo depuis qu'il est en âge de tenir un pad, adepte de la news publiée 24h/24 et du test relu 10 fois mais avec coquilles quand même. Râleur pro et caféinoname.

L'ACTUALITÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × un =