Test de Moving Out : Movers in Paradise (PC, PS4, Switch, One)

Développeur : DevM Games / SMG Studio

Éditeur : Team17

Sortie : 25/02/2021

Supports : PC / PS4 / One / Switch

CONCLUSION

Si vous avez été séduit par Moving Out malgré son approche trop timide, alors vous serez sous le charme de Movers in Paradise. Malgré un ticket d'entrée à 7,49€, tout de même, ce DLC montre ô combien le jeu de déménagement de DevM Games et SMG Studio peut être astucieux quand il sait varier sa formule, chose qui n'était que trop peu évidente dans le jeu de base. Une expérience coopérative (de 2 à 4 joueurs) de belle qualité.

L’année dernière, Moving Out arrivait sur PC/consoles et se révélait être une sympathique expérience (coopérative de préférence) mêlant action, réflexion, esprit bon enfant mais aussi prises de becs. Le jeu de déménagement de DevM Games et SMG Studio est récemment revenu sur le devant de la scène, à la faveur d’un DLC baptisé Movers in Paradise. A priori pas de quoi susciter un intérêt fou, surtout si on a déjà rangé le titre au placard. Et pourtant…

Les bienfaits des tropiques

moving out movers in paradise test screenshotOn ne va pas vous refaire l’article de Moving Out. Si vous n’avez jamais entendu parler du jeu édité par Team17, un petit tour du côté de notre test de mai 2020 s’impose. Vous pouvez même, pour apprécier la bête en action, retrouver nos vidéos exclusives des derniers niveaux du jeu de base.

moving out movers in paradise test screenshotPour Movers in Paradise, les développeurs nous resservent la recette du jeu de base, à savoir déménager dans un temps imparti une sélection de meubles et d’objets insolites. Cette fois c’est sur une île qui sent bon les vacances que les 13 nouveaux niveaux scénarisés (+ une dizaine en mode Arcade) prennent place, des décors allant de la plage abandonnée à l’épave de navire en passant par des ruines et d’autres lieux exotiques. Et si de nouveaux avatars sont de la partie (mention spéciale pour la tête de coco et sa bouille de Sackboy), c’est clairement du côté des mécaniques que ce DLC trouve tout son intérêt.

 À retrouver : Notre vidéo du dernier niveau de Moving Out : Movers in Paradise.

Un regain d’intérêt pour le déménagement ?

On reprochait à Moving Out, le jeu de base, de na pas assez se renouveler et de ne pas assez encourager le travail d’équipe. Autant dire que dans Movers in Paradise, le jeu de DevM Games et SMG Studio varie sa formule avec brio.

moving out movers in paradise test screenshotIl y a tout d’abord les éléments à déménager. Si certains objets nécessitent toujours d’être à plusieurs pour les bouger, il faut cette fois composer avec ceux qu’on ne peut pas jeter. Impossible de gagner quelques mètres et de précieuses secondes donc, il faut emmener ces objets directement dans le camion. Mieux encore, les ventilateurs géants timidement exploités dans le jeu d’origine sont ici de retour et leur utilisation oblige à une certaine maîtrise pour venir à bout de niveaux dédiés.

Ajoutez à cela des niveaux avec un timer entre marée haute/marrée basse, des tyroliennes à sens unique pour se rendre rapidement sur un endroit du niveau ou encore des animaux/plantes qui viennent jouer les trouble-fêtes et vous obtenez une expérience drôle, riche et qui sied à merveille au gameplay de base de Moving Out.

moving out movers in paradise test screenshotLe dernier des niveaux scénarisés de Moving Out : Movers in Paradise est la parfaite illustration du plaisir procuré par ce DLC. Si la difficulté est loin d’être extrême (attention, décrocher la médaille d’or/de platine de chaque level n’a rien de facile), on découvre sourire au coin des lèvres des séquences alliant parfaitement plateformes, coopération, habilité et réflexion. Seul reproche à faire à ce contenu ? Peut-être son prix, 7,49€, qui peut paraître élevé pour une seule grosse soirée de jeu. Et ce sentiment aussi, un peu frustrant, de constater que le potentiel du jeu de base n’est, comme on le soulignait à l’époque, pas pleinement exploité.

Ce test a été réalisé à partir d’une version dématérialisée, fournie par l’éditeur, sur Xbox One/Xbox Series X.

Jerem
Passionné de jeux vidéo depuis qu'il est en âge de tenir un pad, adepte de la news publiée 24h/24 et du test relu 10 fois mais avec coquilles quand même. Râleur pro et caféinoname.

L'ACTUALITÉ

Laisser un commentaire...