Test de Mass Effect Édition Légendaire (PC, PS4, Xbox One)


Développeur : BioWare

Éditeur : Electronic Arts

Sortie : 14/05/2021

Supports : PC / PS4 / Xbox One

CONCLUSION

Ce Mass Effect Édition Légendaire est un bon moyen de découvrir ou de se remémorer les aventures du ou de la commandant(e) Shepard sur plus de 100 heures. Toujours aussi immersif, l’univers du titre de Bioware est une masterclass qu’aucun autre jeu n’a réussi à égaler. Si l’expérience reste très agréable et les améliorations techniques visibles, il est en revanche dommage que les petits bugs de l’époque soient toujours de la partie et que le gameplay, notamment dans le second volet, n’ait pas eu de légères modifications pour rendre l’action plus souple. Quoi qu’il en soit, si vous êtes un fan de science-fiction ou que vous étiez trop jeune il y a 13 ans, cette Édition Légendaire est clairement le meilleur moyen de découvrir une licence qui a marqué bon nombre de joueurs.

Il faut bien le reconnaître, Mass Effect continue de toujours occuper l’esprit des joueurs. Si la licence a fait pas mal de va-et-vient entre le très bon et le mauvais, elle garde néanmoins un énorme capital sympathie qui lui permet d’espérer rebondir dans un probable cinquième opus. En attendant Electronic Arts nous sort Mass Effect Édition Légendaire, qui regroupe les trois premiers épisodes avec tous leurs DLCs. Et là encore, on navigue entre le très bon et le mauvais.

Wrex. Shepard.

Mass Effect Édition Légendaire comparaison screenshotOn ne va pas se mentir, si un épisode a davantage vieilli que les autres, c’est bien le premier volet. Bioware était à ce moment là le cul entre deux chaises avec de l’action-RPG d’un côté et un TPS de l’autre. En résulte une jouabilité un peu « lévitante » lorsque l’on contrôle notre personnage ou le fameux Mako. Et finalement, c’est surtout sur les détails que les évolutions sont notables.

Déjà les traits de visages, les éclairages et les textures en général ont gagné en finesse et en relief. Voir Sovereign décoller d’Eden Prime ou voir le faciès des différents protagonistes en sont le parfait exemple. Le HUD s’est davantage rapproché des Mass Effect plus récents de la trilogie, bien que ce ne soit pas non plus le meilleur choix tant il n’est pas des plus compréhensibles. Enfin les chargements sont assez ridicules (3 secondes tout au plus), notamment sur la version PS4 (jouée sur PS5) sur laquelle on a testé le jeu. Un vrai bonheur quand on prend l’ascenseur du Normandy sur Mass Effect 2 par exemple.

Mass Effect Édition Légendaire comparaison screenshotD’un point de vue plus gameplay, on note quelques petits changements bienvenus notamment sur le Mako. Le véhicule peut par exemple profiter d’un turbo pour gravir des montées un peu moins ardu et son canon ne dépend plus de l’assiette du véhicule mais uniquement du réticule de visée. Viser vers le bas alors que le nez du véhicule pointe vers le ciel permet dans tous les cas de toucher les ennemis. Ce sont donc de petites touches qui facilitent clairement la prise en main du titre pour ceux voulant revivre les aventures de Shepard ou les découvrir pour la toute première fois.

L’univers du titre de BioWare est une masterclass qu’aucun autre jeu n’a réussi à égaler.

Pas de retour en arrière

Mass Effect Édition Légendaire comparaison screenshotEn outre, les emplacements de sauvegardes automatiques ont été améliorés là aussi pour le plus grand bonheur de tous. Néanmoins quelques petits bugs subsistent. On verra donc les mêmes soucis d’animation durant certaines scènes, comme un Shepard qui se téléporte au moment de dire « allons sur Illios » ou un Krogan qui râle sur Féros avec son « Saleté de machine ! » et se téléportant de la même manière. Pire, il nous est arrivé à plusieurs reprises de ne pas pouvoir remonter dans le Mako ou de se diriger dans le bâtiment avec un bouton « action » qui ne fonctionnait plus, nous obligeant à recharger la sauvegarde d’avant. C’est dommage de ne pas avoir corrigé ces petites anicroches bien connues depuis 2007.

Quant aux autres Mass Effect, les changements sont tout de même moins notables. Mais la fluidité et la résolution des deux autres titres permettent de passer un agréable moment, même si celui qui écrit ces lignes est toujours aussi dubitatif sur l’orientation très bof de ce 2e volet « Gears of Warien » dans l’espace. D’ailleurs il est fort dommage de ne pas avoir assoupli le gameplay dans cette édition : ne pas pouvoir se coller derrière une protection pendant un chargement d’arme entraînent quelques crises de nerf lorsque l’on joue dans la difficulté maximale avec un personnage qui reste coincé debout comme un abruti. Comme on le dit depuis le début, ça se joue beaucoup sur les détails.

Mass Effect Édition Légendaire comparaison screenshotMass Effect Édition Légendaire comparaison screenshot

Ce test a été réalisé à partir d’une version dématérialisée, fournie par l’éditeur, sur PS4 (PS5 via la compatibilité ascendante).

Nonag
Ex-achievement whore, redditor, petit trolleur et grand amateur de courses automobiles.

L'ACTUALITÉ

Laisser un commentaire...