Test de Life is Strange 2 Épisode 2 (PC, Xbox One, PS4)

Ce test a été réalisé sur PC à partir d’une version dématérialisée fournie par l’éditeur.

Faux Pas

C’est donc quatre mois après le premier épisode que Dontnod nous livre la suite des aventures de nos deux petits fugitifs. Après un premier épisode prometteur on attendait beaucoup de cette relation entre frères qui, au gré des événements malheureux, allait évoluer vers une relation plus paternelle. C’est donc avec une joie relativement légitime que l’on lance ce second épisode en espérant voir les choses évoluer aussi bien au niveau de la relation entre Sean et Daniel que de leur situation en général. Malheureusement, après les quatre petits heures de jeu nécessaires pour arriver au bout de ce chapitre le constat est plutôt amer puisque finalement, rien ne bouge du début à la fin. La première partie de l’épisode nous fait vivre une courte période de la survie de Sean et Daniel, totalement livrés à eux-mêmes dans un chalet abandonné au milieu de la forêt. Inutilement longue, cette introduction est remplie de passages qui auraient pu être raccourcis, voire même supprimés tant ils donnent juste l’impression d’être là pour rallonger la durée de vie.

C’est d’autant plus décevant que Dontnod a déjà démontré auparavant qu’ils savaient parfaitement mettre en scène l’émotion tout en servant un scénario bien maîtrisé. Dans le cas présent les enchaînements « gros plan sur le personnage, plan large sur la nature, musique douce » sont répétés ad-nauseam et n’apportent strictement rien qui soit indispensable à l’histoire. La seconde partie souffre des mêmes défauts avec des personnages et de situations propices à des choses intéressantes mais qui n’aboutissent sur rien de concret. Tout est éludé et aucun sujet, aussi sérieux soit-il, n’emmène le joueur sur le terrain de la réflexion ou de l’émotion. C’est d’autant plus regrettable que ce qu’on nous propose s’y prêtait vraiment bien, notamment avec le retour de Captain Spirit ou la notion des règles abordée avec insistance et sous différentes formes.

La suite, et vite !

Difficile donc de ne pas repartir déçu de cet épisode qui se contente de ne rien faire (ou presque) quand on attendait de lui qu’il nous en révèle davantage. Seul point positif au final, la relation entre Sean et Daniel qui évolue un peu avec deux personnages qui commencent petit à petit à se révéler. Sean tente tant bien que mal de tenir son rôle de grand frère en essayant de faire en sorte que Daniel ne soit pas la victime du don qu’il possède. Quand est-il bon d’utiliser ce pouvoir, faut-il des règles strictes ou peut-on observer des exceptions de manière tout à fait légitime ? Autant de questions qui forceront le joueur à faire des choix à différents moments de l’aventure et à en voir rapidement les conséquences. Si ces dernières ne sont pas encore toutes perceptibles on apprécie tout de même de voir que, à plusieurs reprises, l’éducation de Daniel change en fonction de ce que l’on a décidé de faire ou de ne pas faire. Reste maintenant à espérer que les épisodes suivants sauront éviter ce remplissage inutile pour se concentrer sur l’essentiel.

LE VERDICT
Dispensable
5
Ludo
Rédacteur/Testeur/Râleur tendance sociopathe avec un sérieux penchant pour le troll méchant. A développé une sale dépendance à Rainbow Six Siege #CopperForEver

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here