Test de Hot Wheels Unleashed (PC, PlayStation, Xbox)


Développeur : Milestone

Éditeur : Milestone

Sortie : 30/09/2021

Supports : PC / PlayStation / Xbox

CONCLUSION

Avec son goût du challenge, ses courses parfois grisantes (sans oublier les créations de la communauté) et son gameplay arcade capable de procurer un certain plaisir, Hot Wheels Unleashed fait mouche. On peut toutefois lui reprocher un manque de sensations, principalement dans sa mécanique de drift, ou encore un choix douteux dans la progression, avec un déblocage poussif des voitures miniatures. Le genre de faux-pas qui l'empêchent d'être véritablement marquant, reste que le jeu de Milestone a suffisamment d'atouts pour plaire aux fans des célèbres voitures miniatures de Mattel.

Lorsque l’on a croisé sa route en juin dernier, Hot Wheels Unleashed nous avait séduit par son fun et son accessibilité. On avait hâte de goûter à la version finale du jeu de Milestone, ne serait-ce que pour se rassurer un peu du côté du contenu. Disponible depuis quelques jours sur PC et consoles, comment se placent les bolides de la célèbre licence de Mattel ?

Ça glisse au pays des jouets

hot wheels unleashed screenshot testIl n’avait suffit que de quelques courses pour constater le caractère fun de Hot Wheels Unleashed. Au final, le titre de Milestone arrive sans mal à conforter cette impression et la conduite résolument arcade y est pour quelque chose. N’espérez pas utiliser une quelconque armes ou un gadget fantaisiste, ici tout repose sur le boost et le drift. Bien abordé un virage pour glisser à tout-va et remplir sa jauge de boost, on tient là l’une des principales mécaniques du jeu. C’est simple sur le papier et ça l’est relativement manette dans les mains, sauf que les sensations sont un peu trop en retrait.

Optez pour un véhicule avec un excellent freinage et une bonne maniabilité et vous deviendrez le pro du drift en quelques minutes seulement. Oui mais voilà. On ne savoure que trop peu ces virages pris avec style mais sans excitation particulière. Il manque ce petit « je ne sais quoi » qui les sortirait de ce classicisme. Cela se ressent encore plus avec les voitures moins qualifiées pour la tâche, avec une certaine lourdeur qui n’arrange en rien le manque de feeling.

Le gameplay de Hot Wheels Unleashed offre suffisamment de garanties pour que le jeu soit plaisant à jouer.

Chaud devant

hot wheels unleashed screenshot testL’autre élément clé est donc le turbo, à activer au moment opportun pour gagner en vitesse l’espace de quelques secondes. Deux types de boost sont proposés. Selon le véhicule, on a droit à une jauge classique sous forme de barre, laquelle se consume tant que l’on use (et abuse) du boost. D’autres bolides abordent quant à eux des cercles de boost (le nombre de cercle dépend de la voiture, là encore) et chaque cercle est consommé dès que l’on appuie une fois sur le bouton de turbo.

À chaque type de boost son usage donc, un choix pas anodin tant il est précieux d’aller vite, très vite, dans Hot Wheels Unleashed. L’IA se montre en effet impitoyable, dès le niveau normal, et exploitera la moindre de vos erreurs pour vous piquer la première place. Un véritable challenge par moment. Avec la vitesse en tout cas, les sensations sont bien au rendez-vous. Tout juste peut-on regretter la légèreté des bolides (et cette impression de flotter). Mais après tout, ne sont-ce pas des voiturettes en plastique ?

hot wheels unleashed screenshot testNe boudons pas notre plaisir, le gameplay de Hot Wheels Unleashed offre suffisamment de garantie pour que le jeu soit plaisant à jouer. Un sentiment conforté par les tracés tout droit sortis des coffres à jouets de Mattel, à base de virages serrés donc mais aussi de loopings, de vrilles, de portions sans protections latérales ou encore d’interactions avec le décor.

Si les premiers circuits du généreux mode campagne donnent l’impression de tourner en rond, il suffit de se donner la peine de débloquer les tracés supérieurs pour découvrir tout ce que le jeu de Milestone a réellement à offrir. Un bémol ? Le curseur du « grin de folie » aurait encore pu être placé plus haut. Mais on ne s’ennuie que rarement avec les courses d’Unleashed, surtout qu’elles ont le bon goût d’être agréables à l’œil. C’est surtout vrai grâce au soin apportées à la modélisation des voitures miniatures du jeu et aux effets visuels qui habillent les pistes, les décors étant quant à eux hélas un peu vides et tristounets par endroit.

Unlock them all

hot wheels unleashed screenshot testLe seul frein à cette envie de tout débloquer est peut-être le trop grand nombre d’éléments à obtenir et la relative lenteur pour espérer tout avoir. C’est bien simple, vous commencez votre partie avec très peu d’éléments. Trois voitures et à peie plus d’éléments de personnalisation. C’est tout. Il va ainsi falloir enchaîner les courses dans le mode principal (et les remporter, ou au moins figurer sur le podium) pour obtenir des « boîtes surprises », lesquelles renferment les précieuses petites voitures. Les éléments de personnalisation se récupèrent quant à eux directement au fil des courses, tout comme les écrous et les pièces qui font office de monnaie virtuelle. Monnaie permettant d’améliorer un véhicule ou d’acheter les fameuses « boîtes surprises ». La boucle est bouclée. Ajoutez à cela la possibilité de payer des packs avec de l’argent réelle, évidemment.

Enfin, les âmes créatives s’en donneront à cœur joie avec l’éditeur de Hot Wheels Unleashed. Après avoir appréhendé une interface bien indigeste, il est possible de donner vie aux circuits/tracés de ses rêves. Nous, on est plutôt du genre à admirer le travail des autres. Et comme le jeu permet de jouer les créations des joueurs du monde entier, autant vous dire que l’on fait d’incroyables découvertes.

hot wheels unleashed screenshot test

Ce test a été réalisé à partir d’une version physique fournie par l’éditeur.

Jerem
Passionné de jeux vidéo depuis qu'il est en âge de tenir un pad, adepte de la news publiée 24h/24 et du test relu 10 fois mais avec coquilles quand même. Râleur pro et caféinoname.

L'ACTUALITÉ

Laisser un commentaire...