Test de Hatsune Miku : Project DIVA Mega Mix (Nintendo Switch)

CONCLUSION

Si Hatsune Miku : Project DIVA Mega Mix propose, comme ses aînés, une playlist de qualité ainsi qu'un gameplay ciselé et addictif, il n'ajoute hélas rien de très intéressant, ses quelques maigres nouveautés ne valant franchement pas le coup (éditeur de t-shirt, mode mix). Les habitués resteront sagement sur les épisodes PlayStation plus complets – même si le mode portable de la console a clairement ses avantages -, il s'agit néanmoins d'une bonne porte d'entrée pour les néophytes.

Désormais plutôt bien ancrée en Europe, la série des Hatsune Miku restait pour l’heure fidèle aux consoles PlayStation, à l’exception d’une petite escapade sur 3DS le temps d’un épisode, en tout cas chez nous. Un fait qui a changé avec la sortie sur Nintendo Switch de Hatsune Miku : Project DIVA Mega Mix, un opus qui a la lourde tâche de succéder aux très bons Future F et autres Future Tone.

Miku Miku Night Fever

screenshot Hatsune Miku Project DIVA Mega Mix switchHatsune Miku : Project DIVA, c’est avant tout un gameplay précis et exigeant qui nécessite un petit temps d’adaptation avant d’être totalement maîtrisé. Au fil de la musique, des notes apparaissent à l’écran et il s’agit d’appuyer en rythme sur la ou les touches demandées, voire d’en maintenir certaines pendant quelques secondes. Le timing influe sur la jauge de progression ainsi que sur la barre de vie et, si la chanson est validée, sur la note finale.

Mega Mix proposant cinq modes de difficulté, il y a de quoi occuper tous les types de joueurs et pendant un bon bout de temps. Et de ce côté-là il n’y a rien à dire : le gameplay fonctionne toujours aussi bien, les nouveaux venus apprennent petit à petit et les habitués s’amusent toujours autant.

hatsune miku project diva mega mix nintendo switch screenshot testLe mode arcade tient toutes ses promesses, ce n’est toutefois pas le cas du mode mix, la petite nouveauté de cet opus. Mettant à profit les fonctions gyroscopiques des Joy-Con, ce mode impose de remuer les manettes afin de placer le curseur à l’écran au bon endroit avant de valider la note. Si la chose est plutôt simple, voire agréable, en Facile et en Normal, cela s’avère bien plus délicat dans les niveaux de difficulté supérieurs, la reconnaissance de mouvement ayant de plus en plus de mal à suivre… Sans parler des douleurs aux poignets qui apparaissent rapidement. Bref, on aura tôt fait de laisser tomber ce gameplay pour revenir au plus conventionnel, d’autant plus que ce dernier peut être customisé via un mapping des touches proposant pas mal de choix.

PoPiPo

hatsune miku project diva mega mix nintendo switch screenshot testL’autre point fort des Hatsune Miku, c’est les playlists. Dans cet épisode Nintendo Switch, une centaine de chansons sont de la partie, ce qui semble peu en comparaison des plus de 200 que l’on peut découvrir en achetant le « full package » de Future Tone. Néanmoins, la plupart des chansons les plus appréciées des fans sont ici présentes, ce qui permet un peu de compenser.

Bien entendu, ceux qui veulent prolonger le plaisir et se délester d’un peu plus d’argent pourront toujours se tourner vers la cargaison de chansons déjà proposées en DLC et regroupées dans différents packs. Des chansons qui, évidemment, étaient disponibles de base dans les épisodes précédents…

Hatsune Miku : Project DIVA Mega Mix n’oublie pas tout le côté personnalisation qui fait le charme de la série. Chaque vocaloïd dispose de toute une plâtrée de costumes et autres coupes de cheveux à débloquer en échange de points durement gagnés à chaque chanson validée, histoire de jouer à la poupée virtuelle le temps d’un clip. Cet opus comprend également un éditeur de t-shirt mais qui s’avère hélas plus que dispensable, d’autant plus qu’il souffre de petits bugs et autres ralentissements. Heureusement, ces soucis n’apparaissent pas dans les clips (et encore heureux !), même si on peut tout de même regretter des temps de chargement parfois incroyablement longs ou encore un aspect visuel qui laisse franchement à désirer en mode portable.

Ce test a été réalisé à partir d’une version dématérialisée, sur Nintendo Switch, fournie par l’éditeur.

Avatar
Shauni
All your base are belong to us.

L'ACTUALITÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix − 5 =