Test de Forgotton Anne (PC, PS4, Xbox One)

Ce test a été réalisé à partir d’une version dématérialisée, fournie par l’éditeur, sur Xbox One.

Ma sœur Anne

Mais où diable est passée cette chaussette qui n’est pas sortie du lave-linge ? Et cette lampe un peu moche reçue en cadeau il y a de cela quelques Noël ? Et le chargeur du téléphone ? Ne cherchez plus, vous ne les trouverez pas. Tous ces objets ont en effet basculé dans un autre monde, les Terres Oubliées, où ils connaissent une seconde vie sous le nom d’Oublions et peuvent s’animer grâce à une énergie appelée l’Anima. Mais ils n’ont toutefois qu’une seule envie, à savoir retourner dans l’Éther, qui est en fait le monde réel, afin de retrouver leurs maîtres humains. Malheureusement, ce monde est loin d’être parfait et c’est après l’attaque d’un groupe de rebelles que se réveille Anne, fille adoptive de Bonku, le tyran local. Occupant le poste d’Exécutrice, comprenez par là qu’elle a la faculté de récupérer l’Anima de chaque Oublion, la jeune femme va se lancer à la poursuite des fauteurs de trouble et va petit à petit se rendre compte que le monde dans lequel elle vit n’est clairement pas celui qu’elle pensait.

Test de Forgotton Anne sur PC, PS4, Xbox One, jeuxvideo24

Sous ses airs de jeu de plates-formes / énigmes en 2D plutôt banal, Forgotton Anne cache en fait un scénario fort plaisant à suivre et porté par des personnages charismatiques. Pourtant, l’histoire est loin d’être extraordinaire et son sujet est tellement vu et revu que le joueur peut voir arriver les retournements de situation de loin. Mais il a ce petit quelque chose d’aguicheur, qui happe dès les premières secondes et retient jusqu’à sa toute fin. Le côté un peu naïf d’Anne, mêlé à son sens de la justice, n’y est pas pour rien, tout comme le fait que l’on rencontre tout au long de l’aventure des tas d’Oublions inoubliables, justement, à l’image du chef des rebelles.

Le monde créé par ThroughLine Games se montre par ailleurs très cohérent et fourmille de petits détails souvent amusants participant à l’immersion du joueur. On pense par exemple à ce vieux distributeur de bonbons qui ronchonne lorsque Anne passe devant l’écran de cinéma sur lequel il regarde un vieux film… Enfin, les doublages anglais se montrent pour la plupart très justes et insufflent encore un peu de vie à l’ensemble. Pas de panique pour les réfractaires à la langue de Shakespeare, le tout est intégralement sous-titré en français, avec une taille de texte qui devrait d’ailleurs ravir ceux qui s’étaient plaints de celle du dernier God of War.

Bienvenue à Camelote

Pour bénéficier de son statut d’Exécutrice, Anne doit posséder son Arca, sorte de gant permettant de récupérer et renvoyer de l’Anima. Ce qui lui permet de mettre à mort des Oublions, mais aussi de faire fonctionner les nombreux systèmes mécaniques présents dans le titre, ce qui prend la forme de mini-puzzles. Rien de bien compliqué, mais rien de bien passionnant non plus puisqu’il s’agit la plupart du temps d’ouvrir ou de fermer des vannes afin de faire couler de l’Anima d’un point A à un point B, parfois dans un certain timing. Un système assez limité et qui en plus ne se renouvelle que très peu durant tout le soft. Les phases de plates-formes ne se montrent pas plus passionnantes, la faute à un level-design assez basique et surtout à des commandes pas toujours très précises. Les sauts, par exemple, ne sont pas vraiment un modèle du genre, à plus forte raison lorsque l’on doit utiliser les ailes qui permettent de gagner encore un peu d’altitude. Rien d’insurmontable, mais l’on aurait tout de même aimé avoir un peu plus de souplesse à ce niveau-là et, globalement, d’originalité dans la progression du titre.

Test de Forgotton Anne sur PC, PS4, Xbox One, jeuxvideo24

Finalement, ce qui est le plus original (toutes proportions gardées) dans Forgotton Anne, c’est la possibilité de parcourir l’aventure de la manière que l’on désire. Si la progression ”basique” ne change pas d’une partie à l’autre, c’est en fait sur l’attitude d’Anne que l’on peut directement influer, et ce de deux sortes. La première se trouve dans les réponses que l’on peut parfois donner à un Oublion et qui correspondent en général à deux catégories, à savoir soit douce et empathique, soit plus froide. Ces choix ne sont par ailleurs pas anodins puisqu’ils influent sur certains passages du scénario, sans toutefois toucher la trame principale.

Le second élément modifiant l’expérience de jeu est le fait ou non de mettre à mort les Oublions que l’on croise, histoire de récupérer de l’Anima pour l’Arca. Ce système est totalement facultatif et il est toujours possible de trouver de l’Anima d’une autre manière, à chacun donc de voir s’il veut se montrer indulgent, même envers les rebelles, ou au contraire sanguinaire et liquider tous les objets dotés de vie. Bref, un peu de liberté bienvenue dans un titre très linéaire en dehors de ça.

Test de Forgotton Anne sur PC, PS4, Xbox One, jeuxvideo24

Peau d’Anne

Forgotton Anne, c’est aussi et surtout une réalisation particulièrement réussie. La direction artistique joue pour beaucoup, avec son côté dessin animé interactif aux traits japonisants, même si l’on peut regretter à ce niveau-là quelques visages un peu grossiers. Les environnements sont vraiment très jolis et plongent à merveille le joueur dans cet univers alternatif loin d’être utopique avec ses bidonvilles, ses gros mécanismes à rouages assez vilains et ses ruelles un peu crasseuses, et la fluidité de l’animation est rarement prise à défaut.

D’ailleurs, certaines cinématiques sont de la partie, assez peu malheureusement, et la transition entre ces dernières et les phases de gameplay se font tout naturellement, sans que l’on se rende vraiment compte quand les unes se terminent et les autres commencent. Une réussite visuelle mais également auditive, la bande-son orchestrale sonnant toujours juste en fonction de la situation en cours. Un vrai plaisir à ce niveau-là.

LE VERDICT
JOLI DESSIN
7
Shauni
All your base are belong to us.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here