Test de Far Cry New Dawn (PS4, PC, Xbox One)

Ce test a été réalisé à partir d’une version dématérialisée, fournie par l’éditeur, sur PlayStation 4.

Trophée débloqué : “Recyclage en règle”

Far Cry New Dawn commence comme tout bon Far Cry 3 qui se respecte : un personnage muet, un méchant adepte de la définition de la folie et une carte entière à explorer / nettoyer / contrôler. Rien de bien nouveau, tout est exactement comme avant. Au point de recycler littéralement l’aire de jeu de Far Cry 5, ici relookée façon “déglingue”. Après la déconvenue Primal (qui pour rappel reprenait exactement la carte de Far Cry 4 sans assumer), Ubisoft n’essaie même plus de s’en cacher. Mêmes lieux, mêmes zones, même fonctionnement. Il s’agit toujours de vider des lieux d’intérêt pour récupérer des matériaux, pour ensuite crafter des armes, pour finir par capturer des avant-postes, pour améliorer sa base initiale et faire avancer l’histoire principale. En boucle.

Parler de boucle ne semble d’ailleurs pas exagéré, Far Cry New Dawn apportant à la licence la notion de “pillage”. Que signifie “piller un avant-poste” ? Encaisser un certain nombre de ressources tout en laissant l’ennemi le reprendre. Dans la finalité, cela permet au joueur de reconquérir les zones qu’il avait déjà capturé auparavant, contre de plus grosses récompenses en matériaux. Le hic, c’est que ces phases ne sont pas vraiment optionnelles, les développeurs ayant cru judicieux d’intégrer quelques notions de “light RPG” à cet opus. Dans les faits, cela se traduit par un système de niveaux, appliqué aux armes, aux véhicules et bien évidemment aux ennemis.

Quand j’aurai mon niveau 2…

Quand le joueur attaque pour la première fois un avant-poste, celui-ci est rempli d’adversaires de niveau 1. Par conséquent, il est possible de les affronter sans difficulté avec des armes de niveau 1. En revanche, après l’avoir pillé une première fois, cet avant-poste et les ennemis qui l’occupent monteront en grade. Par conséquent, des armes de niveau 2 sont recommandées, et ainsi de suite. Pour crafter des armes de niveau supérieur, il faut faire évoluer la base en réquisitionnant les avant-postes (avant de les rendre à l’ennemi) et récupérer des matériaux dans les différents points d’intérêt de la carte. Partant de là, le jeu se résume à une succession d’étapes fastidieuses et d’allers-retours entre des lieux vides dans lesquels on ramassera trois bouts de scotch et d’avant-postes que l’on passera son temps à capturer et à rendre à l’ennemi pour obtenir plus de matériel.

Qu’il s’agisse de la direction artistique fade, de la structure uniquement basée sur du grind massif ou même de la narration complètement loupée, rarement un titre ne nous avait semblé aussi peu inspiré

Cet enchaînement résume à lui seul 90% du titre, le reste étant consacré aux phases en tourelle et aux délires hallucinatoires de notre personnage, là encore tout droit tirés des précédents épisodes de la saga. Bien qu’il propose toujours des sensations de jeu relativement satisfaisantes (Rage 2 et Doom Eternal risquent de lui faire bien mal), Far Cry New Dawn fait preuve d’une paresse assez incroyable, et ce à tous les niveaux. Qu’il s’agisse de la direction artistique fade, de la structure uniquement basée sur du grind massif ou même de la narration complètement loupée, rarement un titre ne nous avait semblé aussi peu inspiré. Sous sa forme actuelle, la licence n’a strictement plus rien à raconter et Far Cry New Dawn ne fait que boucher un trou dans le calendrier d’Ubisoft.

LE VERDICT
ESSOUFFLÉ
4
Kurutchin
Adulescent bienheureux, tantôt compagnon d'infortune de dieux Nordiques, tantôt jardinier attitré pour des Piñatas furieuses. Dans les deux cas, c'est avec le sourire et au trot !

1 COMMENTAIRE

  1. Far Cry New Dawn est un jeu d’action ridiculement soigné et amusant à jouer (à part les problèmes d’intelligence artificielle), avec une histoire et des méchants à la fois plaisants et plutôt mondains. Il est si difficile de trop critiquer négativement. Il serait injuste de juger ce jeu individuel par rapport à l’approche plus large d’Ubisoft qui, selon certains, devrait évoluer davantage à l’avenir. Il est clair que ce bac à sable donne la liberté de photographier et de s’amuser, et sur PC, le monde est incroyable, rempli de couleurs vives, d’explosions riches, de prairies luxuriantes et de rivières bleues scintillantes. La vraie question qui suit cette conclusion est la prochaine étape pour Ubisoft avec cette franchise. En fin de compte, il est impossible de dissocier New Dawn de se sentir comme un DLC coûteux pour son prédécesseur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 + douze =