Notre avis sur Fahrenheit 15th Anniversary Edition (PS4)

Développeur : Quantic Dream

Éditeur : Meridiem Games

Sortie : 26/01/2021

Support : PS4

NOS IMPRESSIONS

Une édition physique un peu timide d'un remaster lui-même assez léger, Fahrenheit : 15th Anniversary Edition n'est pas là pour faire tourner les têtes. Non. Cette version boîte du jeu de Quantic Dream, proposée chez nous par Meridiem Games et Just For Games, s'adresse surtout aux adorateurs du jeu de 2005, aux collectionneurs et à ceux pour qui Fahrenheit occupe une place à part dans le paysage vidéoludique de ces dernières décennies. Un jeu culte, ciment à partir duquel le studio a ensuite construit son succès et qui, encore de nos jours, surprend par la qualité de sa mise en scène.

Succès critique et populaire de 2005, Fahrenheit (ou Indigo Prophecy, selon les régions) a su marquer son époque en posant les bases des productions à succès qui verront ensuite le jour chez Quantic Dream. Un titre ambitieux et marquant, à bien des égards, qui a eu droit à un version remastérisée en 2016 sur PS4. Quinzième anniversaire oblige, une version Fahrenheit : 15th Anniversary Edition a fait son apparition il y a peu dans nos boutiques via Just For Games.

Timide édition pour un bel anniversaire ?

C’est en réalité en 2020 que Fahrenheit a soufflé ses quinze bougies mais la crise sanitaire est passée par là, obligeant Meridiem Games à revoir ses plans quant à la date de sortie d’une version physique du jeu sur PS4. Il aura donc fallu attendre ce début d’année 2021 pour que le titre aux multiples points de vue nous revienne, avec une édition 15th Anniversary garnies de quelques bonus mais relativement timide dans l’ensemble.

Au programme : la boîte du soft dans un fourreau reprenant le classique visuel du jeu de Quantic Dream (sous un filtre différent, notez la nuance), une planche de trois stickers, une lettre de remerciements des développeurs (Christophe Brusseaux, Sophie Buhl et Jean-Charles Perrier) en anglais et un artbook d’une quinzaine de pages. Parmi ces bonus, l’artbook est clairement le plus intéressant avec ses croquis des personnages, ses modèles conceptuels en 3D ou encore les esquisses des environnements du jeu. Pas d’annotations en revanche, c’est bien dommage.

Un jeu culte reste un jeu culte

Téléchargeable sur le PS Store en échange de 14,99€, Fahrenheit voit son 15th Anniversary Edition être proposée au prix de 29,99€. Le prix à payer pour avoir la chance de mettre la main sur une réédition physique d’un jeu véritablement culte, aussi timide en bonus cette édition soit-elle.

Fahrenheit PS4 screenshotQuant au jeu en lui-même, même quinze années plus tard, il illustre encore parfaitement toute l’ambition du studio français en matière de mise en scène et de narration. Ambitieux, Quantic Dream l’était assurément mais le studio s’est tout de même pris un peu les pieds dans le tapis à l’époque en vouloir trop en faire. Un constant encore valable en 2020-2021, Fahrenheit n’ayant eu droit à aucune retouche en ce qui concerne les problèmes liés au déroulement illogique du scénario. Inutile également de chercher du changement du côté des phases de gameplay, collées à l’identique avec toute la lourdeur du jeu d’origine. Ceux qui voulaient retrouver les mêmes sensations qu’en 2005 seront servis, les nouveaux venus et les curieux pourraient en revanche avoir un peu plus de mal à s’immerger dans ces mécaniques d’un autre âge.

Ce que le remaster fait en revanche, c’est rendre l’expérience jouable en 1080p sur PS4 (avec rétrocompatibilité sur PS5, bien sûr). Une résolution légèrement améliorée et un petit coup de Polish pour faire de Fahrenheit un titre présentable. Qu’on se le dise, on reste loin d’un remaster digne de ce nom et on préfère voir en cette réédition une opportunité de s’offrir, sans se ruiner, un bout de l’histoire de la fiction interactive.

Cet avis a été rédigé à partir d’une édition physique du jeu sur PlayStation 4.

Avatar
Jerem
Passionné de jeux vidéo depuis qu'il est en âge de tenir un pad, adepte de la news publiée 24h/24 et du test relu 10 fois mais avec coquilles quand même. Râleur pro et caféinoname.

L'ACTUALITÉ

Laisser un commentaire...