Test de F1 2019 (PC, PS4, Xbox One)

Ce test a été réalisé à partir d’une version physique, fournie par l’éditeur ,sur PlayStation 4.

T’ar ta gueule dans le pad’oc

Teasée lors des vidéos de présentation sous l’air de The Prodigy (RIP), la Formule 2 intègre cette année le jeu vidéo de Codemasters. On se voit ainsi proposer un baquet dans cette petite monoplace avant de plonger dans le grand bain avec la catégorie reine. Première déconvenue, les voitures sélectionnées sont celles de l’édition 2018. On voit donc des pilotes comme Norris ou Russell nous accompagner durant cette mise en bouche, ce qui fait un peu tache pour un jeu estampillé 2019. Heureusement, Codemasters nous a indiqué que celles de cette année arriveront prochainement dans un DLC gratuit. Faute avouée est à moitié pardonnée.

Une fois la sélection de la monoplace et de l’académie à laquelle on est rattachée (Ferrari, Red Bull, Mercedes, Renault ou McLaren), nous voilà jeté sur la piste dans trois courses scénarisées. On se retrouve la plupart du temps en fin de course avec plus qu’un petit quart de Grand Prix à parcourir qui, en fonction des résultats et de notre comportement, influeront légèrement sur la réaction de nos deux rivaux entre chaque épreuve (qui nous suivront plus tard en F1). Une excellente idée, quoique trop courte, qui permet de s’imprégner de l’ambiance compétitive d’une course et de s’adapter à la conduite d’une F2 bien moins véloce.

La combi fait le pilote

L’ajout de cette catégorie n’est clairement pas l’atout majeur de ce F1 2019 puisque d’autres petites améliorations permettent d’améliorer l’immersion dans cette compétition. On pense notamment à l’intelligence artificielle qui commence enfin à se battre et à défendre sa position comme un concurrent devrait le faire. De quoi rendre les dépassements encore plus gratifiants. La technique est également montée d’un cran. En premier sur le visuel avec des circuits encore détaillés que par le passé. On peut ainsi voir un bateau naviguer sur le lac à Montréal, un hélicoptère qui suit nos faits et gestes ou encore une nuée d’oiseaux s’envoler à notre passage dans le bois des Ardennes.

F1 2019 continue petit à petit de gravir les échelons au point que l’on commence à se demander si cette édition ne serait tout simplement pas le meilleur jeu de F1 de l’histoire du jeu vidéo.

Mais le pompon vient sans aucun doute de ce travail sur l’éclairage qui rend les courses de nuit enfin à la hauteur avec Bahrein, Singapour ou encore Abu Dhabi. On oublie ce côté un peu « brouillard » et fade pour des lumières qui se reflètent parfaitement sur notre carlingue, mettant davantage en avant les couleurs de chaque écurie. Enfin sur le son, on constate des bruits de moteur totalement retravaillés qui sont enfin dignes d’une Formule 1 de notre époque. Sans omettre les voitures « historiques » qui ont eu aussi droit à des bruitages plutôt convaincants. Du très, très bon donc.

Multi 21

Le multijoueur a lui aussi gagné en qualité, bien que certains défauts persistent. On peut tout de suite parler du plus mauvais point dès le départ avec ce grade de fair-play qui ne fonctionne clairement pas. Que l’on mange un peu trop fort un virage tout en ayant trois roues sur la piste ou qu’un autre joueur nous défonce le diffuseur arrière pour nous envoyer valser sur un autre, les pénalités pleuvent. A tel point que l’on se voie vite reléguer en classe D (l’une des plus mauvaises catégories de joueurs). Il y a donc clairement du taf pour remédier à ça.

Néanmoins, le reste fonctionne convenablement en piste, tandis que la possibilité de customiser sa voiture avec des livrées prédéterminées permettent de défendre ses propres couleurs. Il ne manque plus que des challenges historiques, des essais privés et le retour de quelques anciennes features pour faire de ce F1 2019 le jeu de course ultime.

Mention HIT jeuxvideo24, les meilleurs jeux

LE VERDICT
POLE POSITION
8
Nonag
Ex-achievement whore, redditor, petit trolleur et grand amateur de courses automobiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × un =