Test de Enterre-moi, mon Amour (Android, iOS)

Ce test a été réalisé à partir d’une version iOS.

Amour, guerre et smartphone

Inspiré par un article de Lucie Soullier publié sur LeMonde.fr, racontant le voyage d’une jeune Syrienne aujourd’hui réfugiée en Allemagne, Enterre-moi, mon Amour met en scène Nour, jeune femme qui décide de quitter sa Syrie natale en proie à une guerre civile pour trouver refuge en Europe. Un chemin long et périlleux qu’elle va devoir faire sans son compagnon, Majd, obligé de rester sur place mais bien décidé à soutenir sa moitié en correspondant quotidiennement avec elle par messages interposés. Enterre-moi, mon Amour est donc un titre interactif, un récit que l’on vit à l’aide d’une messagerie fictive façon Whatsapp et via laquelle il s’agit d’aider Nour à prendre des décisions clés.

Pour rejoindre le Vieux Continent, Nour doit ainsi affronter différentes situations qu’elle prend soin de décrire avec plus ou moins de détails à Majd via la fameuse messagerie. Un changement de dernière minute dans le moyen de transport, une rencontre susceptible de chambouler le plan initialement conçu, un événement inattendu obligeant à emprunter un chemin alternatif… Autant de situations et bien d’autres qui incitent Nour à demander de l’aide à Majd quant à la bonne décision à prendre. Parfois, la voie empruntée mène Nour à la catastrophe, le récit prend alors subitement fin et il nous est proposé de recommencer depuis le début en optant pour d’autres choix. Enterre-moi, mon Amour use admirablement de cette mécanique, proposant une foule de possibilités pour soutenir Nour dans son périple avec une multitude de situations à découvrir en recommençant encore et encore le voyage.

Histoire de renforcer le caractère authentique de cette conversation virtuelle, The Pixel Hunt et Figs nous proposent de suivre le récit en Temps Réel avec des messages qui arrivent ainsi à des horaires variés et pour lesquels on reçoit des notifications comme avec n’importe quelle messagerie classique. Aussi, un smiley voire une photo façon selfie peuvent être envoyés à Nour dans certaines en plus des messages textes. Le résultat est incroyablement immersif, on se surprend à sauter sur notre téléphone lorsque Nour donne des nouvelles après plusieurs heures de silence. En mode Rapide, la fiction ne s’embarrasse d’aucune notion de temps et les messages s’enchaînent au rythme désiré par le joueur. Un bon moyen d’explorer les possibilités offertes par le jeu après avoir terminé l’aventure une première fois.

Pas vraiment un jeu à proprement parlé, vous l’aurez compris, Enterre-moi, mon Amour est surtout là pour nous interpeller sur notre propre vision des migrants et le périple qu’ils endurent quand ils tentent de rallier l’Europe. Au-delà de son côté fiction qui fonctionne assez bien, le titre propose également de brèves annotions sur les différents lieux que traversent Nour avec une carte du monde retraçant les étapes clés du périple, comme pour nous faire rendre compte du nombre impressionnant de kilomètres avalés par ces migrants.

Enterre-moi, mon Amour est un récit interactif qui, sans jamais jouer les donneurs de leçons, réussit brillamment à nous interpeller sur une triste réalité que l’on préfère bien souvent oublier. Grâce à une écriture soignée mise en scène via une vraie-fausse messagerie dont les mécaniques font mouche, la fiction de The Pixel Hunt et Figs nous propose une immersion totale dans un périple où de petits moments de bonheur et de découverte côtoient de situations bien plus graves. On vit le voyage de Nour, on s’inquiète des longs moments de silence, on affiche une triste mine quand elle nous annonce une mauvaise nouvelle et on rit avec elle de petites choses en apparence anodines. Bref, Enterre-moi, mon Amour c’est une leçon de vie, d’amour et d’humanité que l’on vous invite chaleureusement à découvrir.