Nos impressions sur Zoids Wild : Blast Unleashed

Ary and the Secret of Seasons packshot

Développeur : 8ing/Codeglue

Éditeur : Outright Games

Sortie : 16 octobre 2020

Supports : Nintendo Switch

NOS IMPRESSIONS

Si la série animée cherche un nouveau départ dans nos contrées, le Zoids Wild : Blast Unleashed d'Outright Games et CodeGlue misera quant à lui sur la simplicité et l'accessibilité pour séduire les fans. Les jeunes fans, car c'est clairement à un public de la tranche 6-12 ans que ce jeu de combat en arène se destinera avec, mine de rien, un mode scénarisé plutôt conséquent. De quoi faire un retour correct dans le paysage vidéoludique européen donc, en attendant d'autres adaptations si les joueurs répondent présents.

Voilà une douzaine d’années que les fans occidentaux de Zoids n’ont pas eu droit à un jeu de la licence sur leur console. Puisque l’animé Zoids Wild déboule chez nous, il est temps pour TOMY et Outright Games de tester le marché de l’Ouest. Voici donc Zoids Wild : Blast Unleashed, version mise à jour du King of Blast paru l’année passée sur les Switch japonaises. On a eu l’occasion d’approcher le jeu de baston, voici nos premières impressions.

Les premiers pas de Zoids Wild en Occident

Zoids Wild Blast Unleashed ScreenshotPour (re)conquérir ses fans en Europe et aux États-Unis, le jeu Zoids Wild change donc de nom. Pour mieux coller à l’esprit occidental nous expliquent CodeGlue et Outright Games, mais aussi pour marquer les différences qui existent entre ce jeu et la version japonaise d’origine. Tous les DLC parus sur les Switch japonaises seront ainsi inclus d’office dans Zoids Wild : Blast Unleashed chez nous, un jeu qui laissera également de côté les voix japonaises pour ne proposer que le doublage anglophone (avec sous-titres en français).

Au total, 16 personnages répondront présents pour représenter les différentes équipes (dont l’équipe Liberté et l’Empire de Fer) de la série. Côté modes de jeu, outre les combats simples, il sera possible de se lancer dans un mode Mission avec Continuous Battle, pour se lancer dans un enchaînement de sept combats avec le Zoids de son choix, et Story, pour embarquer dans un (très) imposant scénario aux embranchements multiples. Un mode scénarisé qui se limite aux dialogues façon diaporama et ne propose aucune cinématique, c’est dommage mais c’est suffisant pour assurer la transition entre les quelques 200 combats à mener (structurer façon arbre de compétences).

Ajoutez à l’ensemble une composante scoring et des bonus à débloquer (visuels à découvrir dans un mode Galerie dédié, pistes musicales, etc.), il y aura de quoi s’occuper pour qui souhaitera combattre jusqu’à plus soif.

Disons-le clairement, la priorité de Zoids Wild : Blast Unleashed sera de plaire aux plus jeunes.

La baston dans son plus simple appareil ?

Zoids Wild Blast Unleashed previewDu contenu, oui, mais côté gameplay qu’est-ce que cela donnera ? Disons-le clairement, Zoids Wild : Blast Unleashed ne visera pas le titre de « jeu de combat en arène » de l’année. Sa priorité sera de plaire aux plus jeunes (entre 6 et 12 ans avoue-t-on volontiers chez Outright Games) et la jouabilité va clairement dans ce sens.

Des combattants aux caractéristiques simplifiées (entre force, défense et vitesse), des contrôles simples (avec des combos à déclencher en deux touches seulement) et des animations (dont le Final Blast) qui reprennent fièrement celles à visionner dans la série animée, histoire de donner une impression de puissance, voilà pour l’essentiel. Inutile de chercher de la profondeur dans les affrontements donc, les joueurs solo pourront miser sur les 5 niveaux de difficulté pour avoir du challenge alors que le mode 2 joueurs permettra à deux jeunes fans de s’en mettre joyeusement plein la tronche avec leur animal-robot préféré.

Cet aperçu a été réalisé à partir d’une présentation privée en streaming, assurée par l’éditeur et les développeurs.

Avatar
Jerem
Passionné de jeux vidéo depuis qu'il est en âge de tenir un pad, adepte de la news publiée 24h/24 et du test relu 10 fois mais avec coquilles quand même. Râleur pro et caféinoname.

L'ACTUALITÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

six + quatorze =