Impressions sur Twin Mirror (PC, PS4, Xbox One)

Cet aperçu a été rédigé après une présentation du jeu puis une session jouable sur PlayStation 4.

Double Sam

Oublions Life is Strange 2 quelques instants et sa « douce » insouciance, DONTNOD s’est associé à Bandai Namco pour son prochain projet résolument plus mature et plus sombre. Un jeu en trois épisodes dont le premier chapitre, Lost on Arrival, sera centré sur le retour du personnage principal, Sam, dans sa ville natale de Basswood pour l’enterrement de l’un de ses amis. C’est d’ailleurs dans sa chambre d’hôtel que l’on a pris en main Sam, au réveil d’une nuit apparemment tourmentée. Pas franchement très frais, il découvre dans la salle de bain sa chemise ensanglantée, du sang qui ne lui appartient pas mais dont il n’a aucune idée de la provenance. Twin Mirror nous balance alors ce qui sera l’une de ses marques de fabrique, une feature baptisée Mind Palace qui voit notre héros plonger littéralement dans ses pensées.

A l’écran, cela se matérialise par une version presque abyssale de sa chambre d’hôtel et à partir de laquelle il va récolter des indices, tenter de les remettre chronologiquement dans l’ordre puis visionner la scène jusqu’à trouver le bon cheminement. Lorsque la scène est correctement reconstitué, une cinématique vient révéler le souvenir qui manquait au héros de Twin Mirror qui peut ensuite comprendre ce qui lui est arrivé et progresser dans l’intrigue du jeu. Il faut noter que l’on peut passer à la volée du monde réel à l’esprit de Sam, chose incontournable pour repérer un élément dans le vrai environnement avant de vérifier s’il a une importance quelconque dans les abysses des souvenirs du héros.

Twin Mirror nous balance rapidement ce qui sera l’une de ses marques de fabrique, une feature baptisée Mind Palace pour plonger littéralement dans les pensées de Sam.

Autre mécanique que cette démo nous a permis de brièvement découvrir, The Double. Comme son nom l’indique il s’agit d’un autre Sam, en version plus sarcastique et moins amicale, qui représente la voix intérieur de notre héros. « C’est comme si vous aviez un petit ange/démon sur l’épaule qui commente vos actes et vous dit quoi faire » nous a-t-on précisé, une image qui reflète assez bien l’impression que nous laisse ce double dont les propos auront une importance capitale dans l’intrigue. Pour le reste, Twin Mirror repose également sur des dialogues à choix multiples dont nos réponses définiront apparemment les valeurs que l’on veut donner à notre personnage.

THEY ARE SAM
Ce premier contact illustre la volonté qu’a l’équipe de DONTNOD d’innover dans son approche narrative d’un jeu. Il y a encore bien des zones d’ombre à éclaircir, c’est certain, mais Twin Mirror s’est montré suffisamment intriguant et intéressant à jouer pour nous donner envie d’en découvrir davantage à son sujet. Patience, le premier épisode Lost on Arrival n’est de toute manière pas prévu avant 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here