On a enquêté dans This is the Zodiac Speaking : nos impressions

Développeur : Punch Punk Games

Éditeur : Klabater

Sortie : 24 septembre 2020

Supports : PC / PS4 / One / Switch

NOS IMPRESSIONS

Déjà doté d'une atmosphère aussi inquiétante qu'envoûtante, This is the Zodiac Speaking n'est probablement pas destiné à révolutionner les thrillers vidéoludiques. Pour autant, le jeu de Punch Punk Games montre des éléments convaincants et offre des moments de tension assez intéressants qui seront encore plus appréciables à condition que certaines mécaniques soient plus soignées. Éléments de réponse en septembre, lors de sa sortie sur PC et consoles.

En 2019, à la gamescom, les développeurs de Punch Punk Games levaient le voile sur This is the Zodiac Speaking. Un jeu d’investigation à la première personne basé sur des faits réels, à savoir l’histoire du tueur en série du Zodiaque qui a sévi en Californie dans les années 70 sans jamais être arrêté. Jouable lors du Steam Game Festival, on a mené l’enquête et en voici notre compte-rendu.

Welcome to California

zodiac speaking screenshot previewL’intégralité du prologue du jeu de Punch Punk Games et un aperçu d’une séquence plus avancée dans l’histoire (chapitre 6), voilà ce dont se constituait le menu offert par cette version jouable de This is the Zodiac Speaking. L’occasion de faire connaissance avec notre personnage, le journaliste Robert Hartnell, à la vie privée en piteux état mais dont le destin va être bouleversé par les événements liés au tueur du Zodiaque.

Place tout de suite à notre vidéo de l’intégralité de cette session jouable.

Habitués que nous sommes aux jeux d’investigation/de réflexion, les repaires sont immédiatement pris avec l’univers de This is the Zodiac Speaking. Côté investigation, on se retrouve avec des mécanismes relativement classiques pour le genre : on récolte des informations, on assemble des éléments, on se sert du tout pour résoudre quelques énigmes et on passe à la suite.

Le tueur rôde

zodiac speaking screenshot previewThis is the Zodiac Speaking se compose aussi de séquences plus orientées infiltration dans lesquelles il s’agit de fouiller des scènes où le tueur a sévit. L’idée est de reconstituer la chronologie des événements en fouillant les lieux, en récoltant des objets clés et en interagissant avec l’environnement. La particularité de de ces scènes ? Le tueur y est invité aussi, errant dans les lieux et prêt à vous tomber dessus si vous ne vous faites pas assez discret.

Si, dans la première séquence jouée, la récolte d’indices et l’assemblage des informations n’a pas révélé un caractère très original de This is the Zodiac Speaking, l’autre scène essayée s’est montrée bien plus intéressante. En incluant le tueur dans ces situations de reconstitution, on se sent réellement sous pression et la tension est palpable. Reste à Punch Punk Games à améliorer les possibilités de se cacher/de se faufiler, des éléments basiques pour un jeu qui mise sur la furtivité mais qui doivent encore être peaufinés dans This is the Zodiac Speaking tant le confort manque encore à l’appel.

zodiac speaking screenshot previewOn est en revanche déjà sous le charme de la direction artistique du jeu soutenu par Klabater. Les effets visuels dépeignent une ambiance très particulière, laquelle peut aussi s’appuyer sur les nombreuses informations à récolter et à lire dans le jeu. Les joueurs qui s’attaqueront au Zodiaque devront aimer la lecture, c’est certain, mais c’est après tout la base d’un jeu d’investigation et n’importe qui a déjà joué à un titre du genre se sentira à l’aise.

Cet aperçu a été réalisé à partir d’une version d’essai dématérialisée sur PC (Steam).

Avatar
Jerem
Passionné de jeux vidéo depuis qu'il est en âge de tenir un pad, adepte de la news publiée 24h/24 et du test relu 10 fois mais avec coquilles quand même. Râleur pro et caféinoname.

L'ACTUALITÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize − treize =