Switch : nos impressions sur Bakugan Champions de Vestroia

bakugan nintendo switch packshot

Développeur : WayForward

Éditeur : Warner Bros. Interactive Entertainment

Sortie : 4 novembre 2020

Supports : Nintendo Switch

NOS IMPRESSIONS

Avec Bakugan : Champions de Vestroia, les fans auront, semble t-il, de quoi assouvir leur passion durant de nombreuses heures. Après presque 10 ans d'absence sur la planète vidéoludique et un premier aperçu ploût encourageant, autant dire que de notre côté nous sommes assez curieux de découvrir, manette en mains, toute l'étendue de cette nouvelle adaptation.

Depuis sa venue sur le marché, Pokémon a donné naissance à de nombreux petits, plus particulièrement dans la catégorie des monstres à capturer. Parmi eux, il y en a un qui a pris la route à contre sens en se faisant connaître avant tout par sa série animée et toute sa gamme de jouets. De miniatures sphères se transformant en d’imposantes et incroyables créatures, et pouvant augmenter leur puissance via des cartes, il s’agit bien évidemment de Bakugan, créé en 2007 par Mitsuo Hashimoto.

En juillet dernier, Nintendo a profité de son édition estivale du TreeHouse pour annoncer Bakugan : Champions de Vestroia en exclusivité sur Switch. Nous avons eu l’occasion de participer à une conférence virtuelle, en présence de Michael Serena, Producteur chez Spin Master, Kenny Ilko, Producteur Exécutif, et Rick Ernst, Game Designer chez WayForward, dans le but d’en découvrir davantage sur ce cinquième jeu de la licence.

Bakugan, champion en devenir sur Switch ?

Bakugan Champions of Vestroia ScreenshotS’inscrivant dans l’univers de Bakugan Battle Planet, le reboot de la saga lancé en 2018, cette nouvelle adaptation propose un arc narratif totalement inédit, prenant place à San Barbara, une ville voisine de Los Volmos. Tout en maintenant les enjeux scénaristiques sous silence, Kenny Ilko a précisé que l’intrigue sera construire en deux niveaux. En ligne directrice, il s’agira d’incarner un(e) jeune adolescent(e) qui, à la suite de sa rencontre avec un Bakugan, décide de participer au tournoi de Vestroia ; une donne plus ou moins ordinaire dans le genre. Mais ce ne sera pas tout, et les choses seront loin d’être simples, car il/elle devra parallèlement faire face à une menace sans précédent, dite d’ordre inter-dimensionnel.

En se lançant dans cette aventure, le joueur pourra composer sa propre équipe de monstres (3 en même temps). Plus de 80 Bakugan, 81 pour être exact, répondront présents au lancement et seront entièrement personnalisables, au même titre que leur propriétaire. Si pour notre héros les modifications se voudront davantage esthétiques, celles effectuées sur nos animaux mystiques de compagnie auront de véritables effets sur leurs performances. Pas moins de 200 types d’habiletés spéciales différentes seront à débloquer au fil de notre progression, ce qui laisse une marge assez considérable en termes de combinaisons possibles.

L’une des tâches essentielles à accomplir sera ainsi d’établir judicieusement son trio de compétition en fonction des six factions connues : Pyrus pour le feu, Aquos pour l’eau, Haos pour la lumière, Ventus pour la terre et le vent, Darkus pour l’énergie noire et Aurelus pour l’or.

Et les batailles dans tout ça ?

Bakugan Champions of Vestroia ScreenshotC’est ensuite aux côtés de Michael Serena que la démonstration a abordé un élément central, autant pour le jeu que la série en générale : les batailles de monstres. Sur ce point, les équipes créatrices ont voulu aller au plus proche des sensations offertes par l’expérience télévisée et TCG (Trading Card Game), tout en réalisant quelque chose d’unique. Le système de combat mêle à la fois stratégie en tour par tour et action en temps réel.

En match, le principe est de diriger notre personnage à travers l’arène afin de récupérer des Bakucores, des plaques d’énergie hexagonales, qui ont pour effet d’alimenter notre Bakugan, lequel qui une fois sur le terrain se transforme étonnement en un gigantesque kaiju. C’est une fois cette barre d’endurance remplie qu’il sera possible d’ordonner à notre Bakugan de lancer une de ses quatre techniques – un peu à la manière d’une jauge ATB initiée par la franchise Final Fantasy. La victoire sera bien évidemment à celui qui arrivera à tirer au mieux profit des compétences élémentaires de son étalon.

La route menant à la première place promet d’être longue et mouvementée. Le joueur devra non seulement rivaliser avec les autres challengers au titre, mais aussi se faire un nom, en aidant la population locale, en remplissant des quêtes, et bien évidemment, en repoussant le mal qui plane sur le monde. Toute action sera bonne à entreprendre de manière à gagner en popularité, mais aussi en expérience, et ainsi faire évoluer notre équipe. Outre de pouvoir se confronter à d’autres joueurs en ligne ou en local, les développeurs ont également parlé de la possibilité d’intégrer un club de combat, sans plus de détail.

Bakugan_Champions_of_Vestroia_Edition_DeluxeBakugan : Champions de Vestroia est prévu pour le 4 novembre prochain, en exclusivité sur Nintendo Switch. Sa sortie sera accompagnée d’une édition Deluxe qui comprendra le jeu en boîte, une sphère “Ultima Dragonoid”, un set de cartes à jouer, une carte spéciale Portail Métallique ainsi que deux puissants Bakucores.

Avatar
Mr.J
Aucun super-pouvoir, gameplay limité, fait partie du comité de protection des licornes. Recherche en vain cet alter ego qui lui permettra de mener à bien sa vendetta - "The monster you created has returned to kill you"

L'ACTUALITÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

16 + douze =