Impressions sur Resident Evil 2 (PC, Xbox One, PS4)

Plus qu’un remake

Plantons le décors immédiatement : Resident Evil 2 version 2019 est bien plus un « remake HD » du jeu sorti en janvier 1998. Il s’agit tout simplement d’une refonte totale tant au niveau du gameplay qu’au niveau de la narration (exit les scénariis distincts) et bien évidement de la technique. Après avoir pu l’essayer sur deux stages, autant vous dire que les promesses sont largement tenues et atteintes : Resident Evil 2 redéfinit le titre à l’origine de l’une de mes plus grandes peurs de gamer.

Le changement c’est maintenant

Commençons tout d’abord par l’aspect technique. Il ne vous aura pas échappé que le titre est entièrement développé avec le moteur de Resident Evil 7. Si ce dernier ne faisait pas forcément des miracles lors de la sortie du titre, force est de constater qu’appliqué à Resident Evil 2, c’est un réel plaisir visuel. Le jeu est beau, les éclairages sont sublimes et l’ambiance qui se dégage est totalement réussie. La modélisation des personnages n’est pas en reste avec notamment des zombis plus vrais que nature. Il suffit de vivre la première rencontre avec l’un d’entre eux pour se rendre compte que le titre ne va pas lésiner ni sur les effets de gore, ni sur le réalisme pour coller à la fois la trouille et un sentiment de dégoût au joueur. Pari réussi ! Notre seul bémol se portera sur la partie avec Claire, un peu moins fouillée techniquement du fait de son déroulé dans les sous-sols contre un boss bien connu de l’épisode. Le tout sera nativement en 4K HDR sur toutes les plateformes supportées à savoir la PC, Xbox One et PS4.

L’occasion néanmoins d’apprécier de jolis effets de fumée volumétrique ainsi que de belles explosions ! Autant dire qu’on a hâte de découvrir le titre dans son intégralité, cela d’autant plus que pour les vieux de la vieille qui ont retourné l’original, le fan service a été assuré et les décors et lieux sont largement reconnaissables. Quel plaisir de déambuler ainsi dans les couloirs du commissariat dont les énigmes sont à la fois inédites et inspirées de l’original !

Côté gameplay, le titre rappelle l’épisode VI en plus fluide : caméra sur l’épaule (fini la caméra fixe !) et personnages aux déplacements rapides. Le demi-tour reste néanmoins imposé avec l’appui sur une touche comme à l’accoutumé. On n’aurait pas renié l’introduction d’une roulade ou d’une esquive qui auraient évité de se retrouver parfois coincé entre plusieurs ennemis. Ceci d’autant plus que les zombis sont maintenant dotés d’une IA qui les rend bien plus agressifs et collants : ils ouvrent les portes et vous suivent sur de grandes distances.

Steelbook Edition Resident Evil 2, jeuxvideo24

Le couteau, réintroduit pour l’occasion, devient indispensable d’ailleurs pour blesser les ennemis et les ralentir, le temps soit de trouver des munitions (qui manquent cruellement au départ), soit de se rendre dans une pièce safe contenant une jolie machine à écrire permettant de sauvegarder, ainsi que le traditionnel coffre de stockage. A noter pour les puristes, en fonction de la difficulté, les sauvegardes seront illimitées ou nécessiteront de collecter des rubans pour alimenter ladite machine. Et puisque l’on parle de la difficulté, sachez que celle-ci pourra également s’adapter à votre manière de jouer.

NEED
L’attente touche presque à sa fin et la date du 25 janvier 2019 nous paraît tout de même trop lointaine. On ne peut cacher notre impatience de retrouver Léon, Claire mais aussi Ada et les autres dans cette nouvelle lecture d’une œuvre mythique pour beaucoup d’entre nous. Si le titre dans son intégralité est du même tonneau que ce que nous avons pu tester, nul doute qu’horreur, frayeur et stress seront au rendez-vous pour notre plus grand plaisir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here