Preview de New World : nos impressions sur l’avenir du Meuporg


Développeur : Amazon Games

Éditeur : Amazon Games

Sortie : 31 août 2021

Supports : PC

NOS IMPRESSIONS

Dans la globalité, New World nous a conquis. Il ne nous reste plus maintenant qu’à espérer que les serveurs soient prêt à encaisser les hordes de joueurs qui n’attendent qu’une chose : conquérir à leur tour monde d’Aeternum.

La bêta fermée du jeu d’Amazon Games a fermé ses portes il y a peu. L’occasion pour nous de revenir un peu sur ce qui nous a été montré de New World et de faire le point.

new world beta screenshotNew World est un MMO qui va tenter d’impliquer les joueurs dans une lutte globale entre trois factions. Lesquelles se disputent les régions du monde d’Aeternum. Les joueurs et leurs guildes (ici les compagnies) devront se battre contre leurs adversaires, conquérir leurs avant-postes et leurs villes. Et tenter de faire de leurs citées des zones florissantes.

Ce qui nous a particulièrement fait de l’œil c’est ce côté organique du jeu où même le joueur solo a sa place. Ce dernier a la possibilité de participer à la vie d’une région du monde, que ce soit par ses faits d’armes ou son artisanat. La communauté a l’air d’être au centre de l’expérience de New World et c’est un bon point.

New World présente un fort potentiel pour les joueurs de meuporgs.

new world beta screenshot
L’économie propre à chaque ville nous donne envie de se la jouer trader. Le système d’artisanat, qui est vraiment bien foutu, incite à joueur au bucheron acharné. On a envie de toucher un peu à tout. Et tant mieux parce que New World nous invite délibérément à cela !

Le seul gros bémol de cette beta vient hélas de l’infrastructure des serveurs d’Amazon, que beaucoup ont jugé comme décevante. Lag, mauvais hit reg ou encore files d’attente interminables ont joué avec nos nerfs et notre patience. Mais cependant la réactivité des devs prête plutôt à l’optimisme. Ils communiquaient bien et réagissaient vite.

On peut cependant déplorer l’état de finition d’une build proposée à peine un mois avant la sortie, bourrée de petits bugs un peu gênants, et à l’optimisation plus qu’approximative…

Cet aperçu a été réalisé à partir d’un bêta-test du jeu, dont l’accès a été fourni par l’éditeur.

Gwaudika
Troubadour qui traubade un peu trop. Crie fort quand "ça ne touche pas".

L'ACTUALITÉ

Laisser un commentaire...