Impressions sur LEGO DC Super-Vilains (PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch)

Ces impressions ont été rédigées après une session jouable sur PlayStation 4. La vidéo de gameplay qui figure dans cet article a été capturée par nos soins, via le matériel prêté par l’éditeur.

LEGO en mode méchant

Si vous ne suivez pas l’actualité des jeux vidéo au quotidien, peut-être ne savez-vous donc pas que LEGO DC Super-Vilains sera entièrement dédié aux méchants de l’univers DC Entertainment et proposera une histoire inédite mettant en scène un héros personnalisable aux commandes d’une bande de malfrats qui va devoir sauver le monde. Ce héros personnalisable, c’est donc lui qu’il faudra créer dès les premières minutes de l’aventure avec un éditeur de personnage très similaire à celui croiser dans LEGO Marvel Super Heroes 2, par exemple. Des coupes de cheveux improbables aux expressions du visage assez tordues en passant par des accessoires vestimentaires d’un goût douteux, le joueur aura la possibilité de donner vie à un super-vilain au look unique. Pour les moins créatifs, l’option aléatoire permettra toujours d’obtenir un personnage tout fait (mais forcément très beau).

Au-delà de ce scénario inédit dont on nous a vanté la qualité à de multiples reprises, sans toutefois nous en dire davantage à son sujet, TT Games et Warner promettent aux fans de l’univers DC de retrouver le plein d’éléments emblématiques de leurs licences préférées. L’impressionnant casting de personnages jouables se chargera de combler ceux qui ne jurent que par les habituelles vedettes (Joker, Harley Quinn, Lex Luthor, Deathstroke, Killer Frost, Sinestro, etc.) alors que certains fans se délecteront de découvrir des versions en briques de persos plus confidentiels (Calendar Man, pour ne citer que lui). Pour le reste, accrochez-vous, LEGO DC Super-Vilains fait du LEGO. Il vous suffira d’ailleurs de jeter un coup d’oeil à notre vidéo exclusive de gameplay, capturée sur place, pour vous rendre compte que ce volet continuera d’épuiser la formule.

Entre une évasion de prison amusante mais classique et une escapade dépaysante mais pas rafraîchissante en pleine jungle, le jeu ne trahit pas ses intentions dans la démo que nous avons essayée. Quiconque a déjà posé ses mains sur un tel titre retrouve ses marques en quelques instants avec ce qui cela implique de plaisir et d’inconvénients. Il y a les choses qui fâchent tout d’abord, comme cette gestion toujours aussi approximative des sauts et les mécaniques de gameplay qui n’évoluent pas (ou très peu), mais aussi tout ce que l’on aime chez LEGO avec des personnages aux capacités distinctes ou encore un humour omniprésent mais pas trop enfantin. Bref, tout ce qui fait le charme d’un tel titre et qui vous colle un sourire au moment de reposer la manette.

VILAINE BRIQUE ?
S’il ne faudra probablement pas compter sur lui pour apporter son lot d’éléments inédits, LEGO DC Super-Vilains s’appuiera sur une histoire inédite (avec un vilain personnalisable en guise de perso principal) et un humour bien présent pour combler ses adeptes et ceux qui s’intéressent à tout ce qui touche l’univers DC. Un jeu LEGO en apparence solide à défaut de surprendre donc, rendez-vous en octobre pour le verdict sur la version finale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here