Une présentation du jeu avec du gameplay en live puis un bref entretien avec les développeurs, voilà à partir de quels éléments ces impressions ont été rédigées.

Ary, un jeu qui vous veut du bien ?

Quand on vous sort des références telles que Zelda et Soul Reaver comme sources d’inspiration pour l’univers d’Ary and the Secret of Seasons, voilà qui a de quoi intriguer. Sébastien Le Touze, de l’équipe belge de eXiin, ne voit cependant pas en quoi ces références sont une surprise, lui qui a grandi avec de tels monuments du jeu vidéo et pour qui il est naturel de s’inspirer des jeux qui ont marqué son expérience. Nous, en tout cas, on est plutôt emballer à l’idée de découvrir un tel titre.

Mais qu’est-ce que Ary and the Secret of Seasons ? Un jeu d’aventure dans lequel on incarne Ary, une jeune fille qui devient la gardienne de l’hiver dans le monde de Valdi et qui se retrouve avec le pouvoir de manipuler les saisons. Au besoin, pour poursuivre son aventure, résoudre des énigmes, accéder à des hauteurs voire affronter des ennemis, Ary peut ainsi créer des bulles géantes faisant appel à l’une des saisons de l’année.

Des pouvoirs environnementaux en quelque sorte, allant de la glace à la pluie en passant par le vent et bien d’autres. On insiste là-dessus mais le bon côté de ces mécaniques est qu’elles servent autant à l’exploration qu’aux combats. On apprécie aussi tous les signes visuels qui touchent le monde de Valdi et ses habitants quand Ary use de ses pouvoirs. Charmant, vraiment charmant.

Bien sûr, pour séduire tout au long des 10-15 heures de jeu qui sont promises, il faudra que Ary and the Secret of Seasons surprennent avec ses énigmes et proposent des boss offrant un joli challenge. Celui que l’on a pu apprécier lors de cette gamescom avait en tout cas l’air d’exiger une bonne maîtrise de la mécanique des saisons et un brin de réflexion, typiquement le genre de défi que l’on voudra retrouver tout au long du périple. Quant à ceux qui ne pourront se contenter des temples à explorer, eXiin promet des puzzles optionnels qui mèneront à de glorieuses récompenses.

Pour changer d'air
On aurait souhaité en découvrir davantage sur Ary and the Secret of Seasons, notamment sa narration que l’on nous promet riche et touchante, mais pour l’heure on se contente aisément de cette première approche très séduisante. Avec la manipulation des saisons et toutes les mécaniques qui en découlent, autant pour l’exploration que pour les combats, le jeu d’eXiin possède un joli potentiel qui, on l’espère, s’exprimera de la plus belle des manières à sa sortie au premier semestre 2020 sur PC et consoles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

neuf − 1 =