Impressions sur Darksiders 3 (PC, PS4, Xbox One)

Cet aperçu a été rédigé après une session jouable, à la manette, sur PC.

Fatale Fury ?

Exit War, exit Death, place à Fury qui n’a aucune corrélation avec l’image biblique des 4 cavaliers. Elle pourrait remplacer la famine, mais rien n’en est moins sûr. Dans les quelques éléments de contexte glanés dans cette démo jouable de Darksiders 3, nous apprenons que Fury est envoyée sur terre au moment où War est condamné par le conseil. Sa mission est simple : éliminer les 7 péchés capitaux qui représenteront autant de boss à démonter. D’ailleurs, la démo se limitera à une zone en mode terre post apocalyptique : 3 carcasses de voitures, quelques bidons éparpillés et 5-6 adversaires à rosser avant d’aller affronter Envy. Le premier des 7 pêchés qui, une fois vaincu, offrira à Fury le fameux réceptacle permettant de capturer les essences nécessaires au grind du personnage.

Côté gameplay, Fury est à la traîne. Est-ce parce qu’il s’agit des premières minutes de jeu et qu’elle n’est pas encore dotée de toutes ses capacités ? Impossible de le savoir mais, en l’état, la direction nous a paru rigide et moins fluide que Death en son temps. Les combos étaient limités et l’utilisation du fouet s’est avérée bien moins fun que ce à quoi nous nous attendions. Une esquive possible à la Bayonetta permettait, en étant bien effectuée, de déclencher une contre-attaque plus puissante. Pour le reste c’était du très classique : combos basés sur le timing d’appui sur le bouton d’attaque (court/long). Avec des ennemis qui se montraient plutôt agressifs et quelque peu retors, ce qui est une bonne chose.

Envie d’avoir Envy

Le combat contre Envy était plutôt bien mis en scène avec un boss disposant de patterns évolutifs au fur et à mesure du combat. Il n’empêche que la structure du combat sur 3 étages faisait plutôt vieillot : on vide un peu la barre de vie, le boss casse le plancher, barre de vie re-vidée, plancher re-cassé, etc. En fait c’est surtout cela qui nous a marqué lors de cette session avec Darksiders 3 : le jeu semble sorti d’un âge passé et cela se ressent notamment dans la réalisation technique bien loin des standards actuels. Dommage, car la direction artistique est toujours excellente.

Les combos sont limités et l’utilisation du fouet s’avère bien moins fun que ce à quoi nous nous attendions.

Le développeur présent à qui je faisais part de mon avis mitigé a tout de même tenté de me rassurer : le jeu sera grand, un open world connecté avec beaucoup de passages secrets, d’objets planqués et de raccourcis à débloquer à droite et à gauche, à la façon d’un Souls. Il parlait également de combats contre de nombreux ennemis en même temps et qui permettront de bien tirer profit des capacités que pourra débloquer Fury. Les promesses n’engageant que ceux qui les écoutent, nous jugerons donc sur pièce en laissant le bénéfice du doute en respect pour une saga que l’on aime à la rédaction.

FURY RÔDE
Cette démo était-elle suffisante pour donner l’envie d’avoir Envy ? Pas sûr que l’on se fasse à l’idée qu’il s’agisse du moins bon des trois épisodes. Darksiders 3 est techniquement daté et il va falloir voir le jeu final pour que disparaisse cette sensation de jouer à un titre qui aurait dû sortir il y a 5 ans, y compris dans son approche du gameplay. On espère sincèrement se tromper, en souhaitant que les petits gars de Gunfire Games aient gardé le meilleur pour la sortie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here