Il est vrai que l’on vous a très peu parlé de Hades sur jeuxvideo24, alors que l’on y joue depuis son apparition en early access sur Steam voilà maintenant un an.

C’est moche, mais rassurez-vous on aura probablement l’occasion de revenir sur le jeu en lui même d’ici quelques jours (ndlr: si test il y avait eu, la note aurait été 9 + Hit JV24). D’ici là, on vous propose de découvrir, en vidéo, l’épilogue du hit de Supergiant Games.

Attention SPOILERS !

Pourquoi cette vidéo ? Tout simplement parce que cette fin demande de nombreuses heures de jeu pour être aperçue et qu’il est fort probable que peu de joueurs aient la patience nécessaire pour y parvenir. C’est un peu Noël avant l’heure sur jeuxvideo24 !

Après votre première victoire sur votre paternel il vous faudra réussir à faire revenir votre véritable mère, Perséphone, dans la maison des enfers. Une première étape qui demandera plusieurs runs réussis, ce qui prendra un certain temps. Une fois maman de retour au bercail il faudra alors s’atteler à augmenter, au maximum, votre niveau d’affinité avec les dieux de l’Olympe.

Cette étape est probablement la plus longue puisque sur chaque run vous ne rencontrez qu’un certain nombre d’entre eux. Sans compter qu’il vous faudra un nombre incalculable de flacons de Nectar pour arriver à vos fins, ainsi que quelques bouteilles d’Ambroisie (des ressources longues à grinder). Une fois cette étape franchie, logiquement, Perséphone devrait vous demander de donner un message à tous les dieux de l’Olympe.

Là encore, cela signifie qu’il faudra tous les invoquer, ce qui peut rapidement se faire en deux ou trois runs si vous avez suffisamment de chance. Une fois tous invités, en revenant à votre point de départ (en tuant votre père ou en mourant durant un run), la petite fête devrait se mettre en place et vous devriez pouvoir assister à la soirée organisée par Perséphone pour rétablir la bonne ambiance dans cette famille pas comme les autres.

Voilà, félicitations, vous avez terminé 2020 en ayant vu la véritable fin de Hades, ce petit bijou signé Supergiant Games qui fait définitivement partie de notre top de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

huit − 6 =