Puisque la sortie de Warhammer : Chaosbane approche à grands pas, il est temps de s’intéresser de près, à nouveau, au prometteur jeu d’Eko Software et Bigben. Et c’est en vidéo que l’on retrouve ce hack’n slash, une séquence réalisée en partenariat avec Ankama.

C’est aussi et surtout l’occasion de découvrir les grandes lignes du scénario du jeu, une histoire dont on devrait pouvoir vous parler plus amplement à l’occasion de notre test.

En attendant, voici le pitch officiel de Warhammer : Chaosbane :

C’était une époque d’anarchie et de désespoir L’Empire de l’Homme n’était que ruines et décombres, déchiré par une guerre civile et gangréné par la famine et la peste. C’est ainsi qu’en l’an 2301, un seigneur de guerre kurgan du nom d’Asavar Kul unifia les tribus sauvages des Désolations du Chaos et déclara la guerre aux royaumes des hommes. Les envahisseurs pénétrèrent dans le royaume septentrional de Kislev et en pillèrent la plus grande ville, Praag. Alors que l’Empire sombrait dans un néant de noirceur, un gentilhomme du sud, appelé Magnus, rallia le peuple pour se dresser contre l’envahisseur. L’armée impériale foula le sentier de la guerre pour libérer la capitale du pays Kislevite affrontant l’armée de Kul lors d’une bataille titanesque à l’orée des remparts de la ville. Guerroyant aux côtés de héros intrépides originaires de contrées proches et lointaines, Magnus terrassa Kul, et la horde du Chaos s’éparpilla aux quatre vents. Béni par les dieux et annoncé comme le seul et unique Empereur, Magnus retourna à Nuln, acclamé par les foules. Mais, alors que le Vieux Monde célébrait la victoire de Magnus, les Dieux des Ténèbres préparaient leur revanche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

seize − quatorze =