Cette semaine a marqué le retour de Tomb Raider au premier plan avec la mise en ligne de la première bande-annonce de Shadow of the Tomb Raider. La vidéo, sobrement baptisée “La Fin du Commencement », était également accompagnée de la date de sortie de ce volet développé par Eidos Montréal (en collaboration avec Crystal Dynamics, nous précise-t-on): le 14 septembre sur PC, PS4 et Xbox One.

En marge de la diffusion de ce trailer (à retrouver ci-dessous), une première présentation du jeu était également organisée à Londres par Square Enix. A défaut d’être de la partie, nous ne nous privons pas pour faire un point sur les aperçus qui ont fleuri sur la toile après cette première approche jouable de Shadow of the Tomb Raider.

Premier point, et pas des moindres, il ressort globalement de ces avis que ce troisième volet (depuis le reboot) ne trahira absolument pas les choses mises en place en 2013 puis dans Rise of the Tomb Raider. Une bonne chose pour ceux qui ont aimé voire adoré les deux épisodes précédents mais c’est également peine perdue pour les joueurs qui espéraient des évolutions et des surprises à se mettre sous la dent. Trop convenu Shadow of the Tomb Raider ? C’est en tout cas le sentiment partagé par beaucoup de personnes présentes à l’événement, gamekult.com évoquant notamment un épisode qui “semble suivre à la lettre la recette » de ses prédécesseurs alors que jeuxvideo.com parle d’une session de jeu qui “n’a jamais réussi à [..] surprendre ».

Bien sûr, en replaçant les choses dans leur contexte et en comprenant bien que la démo proposée prenait place au tout début du jeu, on peut légitimement penser que les moments forts seront livrés un peu plus tard et que l’ambiance notamment promise dans la bande-annonce ira au-delà des simples mésaventures de la jeune Lara.

Le cadre du jeu, en Amérique centrale, tranchera quant à lui avec les précédents lieux visités par notre héroïne et Eidos Montréal sera apparemment en mesure de proposer des environnements (dont d’imposants tombeaux) retranscrivant l’ambiance plus sombre voulue pour ce troisième acte, sans toutefois oublier quelques passages hautement colorés comme les toutes premières minutes du jeu au coeur de la célébration du Jour des morts au Mexique (avec un cheminement apparemment proche d’un Uncharted et une mise en scène rappelant celle de la scène d’ouverture du film Spectre). Sur le plan technique, trustedreviews.com parle d’un “niveau de peur et d’intimidation dans les tombes » mené avec brio grâce à “une obscurité oppressive et des espaces claustrophobes », le tout sublimé par “d’incroyables effets de lumière ». Techniquement, Shadow of the Tomb Raider devrait donc être capable d’emballer son monde alors que le scénario, qui verra Lara et Jonah faire une fois encore face à l’organisation de la Trinité, se chargera de boucler cette nouvelle trilogie avec une trame plus sombre censée justifier, en partie, le massacre de trinitaires auquel se livrera miss Croft.

Côté gameplay, si la vidéo diffusée par Square Enix laisse croire à l’introduction d’une poignée de nouvelles mécaniques (dont la possibilité de littéralement prendre en chasse un groupe d’ennemis avec des mouvements inédits), la démo jouable de Londres ne permettait quant à elle de ne découvrir que la possibilité de se cacher dans le décor dans un style rappelant Assassin’s Creed relate pcworld.com. D’ailleurs, le site évoque des situations “absurdes” avec une Lara bien mal dissimulée contre des murs couverts de vigne mais indétectable par des ennemis passant à proximité. Il était aussi question de descendre en rappel, offrant selon polygon.com la sensation “de pouvoir accéder à ce qui semblaient être des plateformes inaccessibles » et donner l’impression que l’exploration apparaisse moins linéaire qu’elle ne l’est vraiment.

Shadow of the Tomb Raider offrira aussi la possibilité de nager dans des niveaux aquatiques entièrement dédiés, pas vraiment une réussite selon ce qu’a pu essayer pcworld.com. Pour le reste, le titre reprendra très largement la jouabilité de ses aînés avec notamment un arc toujours aussi redoutable, une efficacité dévastatrice avec le piolet ou encore un instinct de survie bien utile pour la progression mais optionnel pour ceux qui veulent vivre l’aventure sans aucune assistance.

Peut mieux faire ?
Il reste encore du temps à Eidos Montréal pour montrer qu’au-delà du (chouette) confort dans lequel la franchise s’est installée depuis 2013, Shadow of the Tomb Raider sera capable de faire franchir un nouveau cap à Lara Croft. Pour l’heure encore assez timide, on ne peut croire que ce nouveau volet n’a pas quelques belles surprises à faire valoir, ne serait-ce parce que l’approche vantée dans la première bande-annonce laisse présager de choses bien plus intéressantes que ce qui a apparemment été montré à cet événement de Londres. Patience donc, rendez-vous d’ici quelques semaines (ou mois) pour en savoir davantage sur Shadow of the Tomb Raider.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here