Pas loin de deux ans après sa sortie et les quelques lignes élogieuses que nous avions écrites à son sujet dans nos colonnes, Remnant : From the Ashes passe enfin la seconde. Enfin, façon de parler.

Il ne s’agit pas ici d’un deuxième épisode (que l’on attend avec une certaine impatience), mais simplement de la désormais traditionnelle « mise à jour next-gen », annoncée en grandes pompes par Gunfire Games. Au menu, de la 4K et du 60 FPS pour les consoles nouvelle génération que sont la PS5 et les sœurs Xbox Series X|S. Il y a juste un hic : s’il y a bien de la 4K et 60 images par seconde, il n’est pas question de mélanger les deux.

Remnant : From the Ashes, mise à jour PS5/Series X au rzbais ?

Aussi incompréhensible que cela puisse paraître, dès le 13 mai prochain, Remnant : From the Ashes pourra tourner en 4K / 30 FPS sur PS5 et Xbox Series X ou en 1080p / 60 FPS sur PS5, Xbox Series X et Series S. Ce qui signifie que les PS5 et Series X n’auront comme seul avantage qu’une simple amélioration de la résolution par rapport aux vieillissantes PS4 Pro et Xbox One X.

remnant from the ashes art next-genÀ l’heure où de nombreux jeux techniquement impressionnants tournent sans broncher en 4K à 60 images par seconde, il paraît difficile d’accepter qu’un titre du calibre de Remnant, excellent mais à la technique faiblarde, ne soit pas capable de sortir le grand jeu et se contente d’un pauvre gain en finesse sans amélioration du confort de jeu. Comme n’importe quel autre TPS ou FPS, le titre de Gunfire Games gagnerait vraiment à augmenter sa fréquence d’affichage sans avoir à sacrifier la résolution. Les joueurs n’ont pas tardé à se faire entendre en réponse au tweet de l’annonce. Pas sûr que cela poussera les développeurs à revoir leur copie, mais qui ne tente rien n’a rien comme dirait l’autre.

Pour autant, cet impair n’enlève rien aux qualités de Remnant : From the Ashes que nous ne cesserons de souligner à chaque news en attendant une éventuelle suite. Croisons les doigts !

Adulescent bienheureux, tantôt compagnon d'infortune de dieux Nordiques, tantôt jardinier attitré pour des Piñatas furieuses. Dans les deux cas, c'est avec le sourire et au trot !

Laisser un commentaire...