Comme prévu, l’événement Outbreak de Rainbow Six Siege s’est terminé tout récemment. Ubisoft profite de cette occasion pour remercier les joueurs ayant pris part à l’événement tout en sortant un petit bilan chiffré comme il est très tendance de le faire. S’il n’y a pas grand chose de sérieux à tirer de ces chiffres, on pourra tout de même s’amuser à remarquer que les personnages les plus joués sur la période sont Finka et Doc (ce qui n’a rien de surprenant, vu que ce sont les seuls personnages capables de soigner les joueurs), ou que les Grunt restent les ennemis les plus mortels.

Reste maintenant à savoir ce que le studio à l’intention de faire de cette expérience. Car outre ces chiffres, il faut reconnaître qu’Ubisoft ne communique pas beaucoup sur la suite qui pourrait être donnée à ce genre d’événement. Le mode Outbreak sera-t-il de nouveau disponible plus tard ? C’est probable, surtout que le développement d’un tel mode de jeu n’est pas gratuit. D’autres événements du genre verront peut-être le jour ? Difficile à dire tant que le studio ne communique pas plus clairement sur la rentabilité et la réussite de la chose.

Puisque l’on parle de rentabilité, n’oublions pas non plus que Outbreak a été l’occasion pour Ubisoft d’introduire des lootbox payantes. Si leur contenu n’était que cosmétique il n’en reste pas moins que la chose a été accueillie avec peu d’enthousiasme de la part des joueurs. Du moins en apparence, puisque sur les différents réseaux sociaux ainsi que sur Reddit, la grogne est vite montée quand les joueurs ont découvert qu’il fallait payer pour avoir accès à des packs Outbreak. Qu’en est-il en réalité ? Les joueurs ont-il vraiment dépensé de l’argent réel pour acheter des objets cosmétiques dans le jeu ? Là encore, aucun chiffre n’étant donné par Ubisoft, il est difficile de tirer des conclusions. Mais nul doute que pour le studio c’était une expérience à tenter.

Quoiqu’il en soit, de notre côté, même si on avoue ne pas avoir joué à Outbreak autant que ce que l’on aurait pu imaginer au départ, on apprécie toute de même ce genre d’initiative qui prouve qu’Ubisoft est conscient de la cote de popularité de son FPS et que le supporter est une chose importante pour sa communauté. Outbreak était en plus bien fait, le gameplay de Siege s’y prêtait plutôt bien, et l’ambiance était vraiment réussie. Évidemment il ne faut pas non plus que le studio perde de vue qu’il y a encore des choses à régler dans le jeu de base, mais on ne peut clairement pas leur reprocher de tenter de diversifier l’expérience des joueurs en essayant différentes approches.

1 COMMENTAIRE