Afin de pouvoir officiellement distribuer Rainbow Six Siege en Chine et un peu partout en Asie (actuellement il est impossible de se le procurer officiellement là-bas), Ubisoft s’est fendu d’un petit communiqué histoire d’annoncer que des petits changements esthétiques allaient être appliqués au jeu lors du déploiement de la saison 4 de l’année 3.

Ces changements sont purement esthétiques et n’impacteront aucunement le gameplay. Il s’agit en réalité de supprimer les éléments du décor qui évoquent des sujets qui, en Asie, sont apparemment difficilement supportables. Jeux d’argent, contenu à caractère sexuel (même de loin) ou encore tâche de sang sur les murs devront donc disparaitre comme le montrent les images ci-dessous.

Les réactions n’ont évidemment pas tardé avec des joueurs qui se demandent légitimement pourquoi il est impossible d’avoir une version censurée spéciale pour les marchés qui le nécessitent. Dans l’annonce officielle Ubisoft explique pourtant clairement que “En ne gardant qu’une seule version, nous sommes capables de réduire la duplication des travaux de développement. Cela nous permet également d’être plus agiles en tant qu’équipe de développement et de régler plus rapidement les problèmes.”.

Là où les choses deviennent risibles, c’est lorsque l’on se rend compte, sur Reddit, qu’un porte parole d’Ubisoft a clairement expliqué qu’il était impossible d’avoir un build mondiale unique, et qu’il y aurait forcément des restriction régionales entre l’Asie et le reste du monde (restrictions contournables par un simple VPN comme le souligne d’ailleurs Ubisoft).

On peut donc légitimement se poser la question de savoir pourquoi Ubisoft impose cette censure à tout le monde quand, dans le même temps, ils confirment devoir avoir une version spécifique pour ce marché qui ne supporte pas un néon rose représentant une silhouette féminine. En d’autres termes, on a clairement l’impression que par fainéantise Ubisoft a décidé d’en faire le moins possible en imposant à tous les joueurs ces changements qui concernent un marché qu’il leur faudra de toute manière isoler.

Quoiqu’il en soit voilà les joueurs prévenus. Avec l’arrivée de Rainbow Six Siege sur le marché asiatique, le contenu futur se pliera forcément à la censure et ne présentera certainement plus le même visage à l’avenir. Et quand bien même ces changements n’impactent effectivement pas fondamentalement le jeu, les joueurs subissent, encore une fois, des lois marketing totalement dénuées de bons sens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here