En annonçant hier l’acquisition de ZeniMax Media, que l’on connait surtout pour être la compagnie mère de Bethesda Softworks, Microsoft a frappé un grand coup hier.

Du (très) beau monde chez Xbox Game Studios

D’un coup d’un seul, la firme de Redmond semblait assurer pour ses Xbox Series X et Series S un avenir radieux côté jeux vidéo en mettant la main sur un bon nombre de studios et équipes comme Bethesda Game Studios (The Elder Scrolls, Fallout), id Software (DOOM, Rage), ZeniMax Online Studios (The Elder Scrolls Online), Arkane (Dishonored, Prey, Deathloop), MachineGames (Wolfesntein), Tango Gameworks (Ghostwire Tokyo, The Evil Within), Alpha Dog (jeux mobiles) ou encore Roundhouse Studios (les anciens de Human Head Studios).

Sur le papier, tous ces ajouts à la famille Xbox Game Studios ont de quoi faire saliver les futurs possesseurs de Xbox. C’est d’autant plus vrai que le Xbox Game Pass sera l’un des bénéficiaires de cette opération, histoire de garnir un catalogue déjà bien riche pour un programme décidément d’excellente facture.

Et les jeux Bethesda sur PS5 ?

Si la question de l’avenir des jeux Bethesda annoncés sur PS5 a naturellement été soulevée, Phil Spencer a rapidement calmé le jeu en assurant que les accords actuellement en place pour les exclusivités PlayStation 5 (Ghostwire : Tokyo et Deathloop) n’étaient pas remis en cause par cette acquisition.

Mieux encore, l’avenir des licences Bethesda sur PS5 n’est pas scellé et le chef de fil de la division Xbox assure que Microsoft examinera, au cas par cas, les possibilités pour les futurs jeux des équipes de Bethesda de sortir sur d’autres consoles sur les Xbox.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quinze + seize =