Retour sur la fin de LEGO Dimensions

C’était trop beau

Paru en 2015 avec un programme de packs (niveaux et personnages supplémentaires) qui devait s’étaler sur trois ans, le dernier jouet vidéo en vie n’ira finalement pas au bout de ses idées. Malgré un concept séduisant et efficace, dont on détaillait les mécanismes dans notre test d’octobre 2015, LEGO Dimensions a tout d’abord été confronté à quelques critiques du côté des tarifs. Au lancement, le pack de base coûtait 99,99 euros alors que les packs Aventure/Level (contenant un niveau inédit, un perso, un gadget et un véhicule), les packs Équipe/Team (deux personnages, un gadget et un véhicule) ainsi que les packs Héros/Fun (un personnage et un gadget/véhicule) étaient respectivement affichés à 29,99, 24,99 et 14,99 euros. Avec une vingtaine de packs commercialisés uniquement en octobre 2015, il est facile de se faire une idée de la somme à investir pour les fans voulant ne manquer aucun contenu et de la « peur » que cela a pu provoquer chez un joueur lambda.


Le niveau dédié à Portal est l’un des excellents passages du jeu de base et, à n’en pas douter, la meilleure expérience LEGO en jeu vidéo à ce jour.

Des promotions sont rapidement apparues sur quelques packs de cette vague 1 de LEGO Dimensions et certaines mécaniques in-game ont même évolué pour permettre aux joueurs, sans achat supplémentaire, d’accéder à davantage de personnages/environnements. Mais le jeu de Warner Bros. Interactive Entertainment n’a malheureusement jamais pu se défaire de cette étiquette de jouet vidéo « de luxe ». Difficile, en effet, de convaincre la majorité des acheteurs de LEGO Dimensions d’investir régulièrement entre 15 et 30 euros pour un peu de jouets en plus et un petit niveau supplémentaire, aussi réussis que certains pouvaient l’être.

Pourtant, pour un simple habitué des produits LEGO ou un AFOL (Adult Fan Of LEGO), les packs de LEGO Dimensions se sont très souvent révélés de bonnes occasions de mettre la main sur des figurines inédites, introuvables ailleurs, avec des pièces tout aussi rares. On pense sincèrement que c’est en partie grâce à ce public-là que le jeu a pu survivre alors que la concurrence (Disney Infinity, Skylanders) jetait l’éponge. Il suffisait d’ailleurs de se rendre sur les sites de petites annonces pour constater qu’à chaque arrivée d’une nouvelle vague de packs, les fameux socles des personnages/véhicules (contenant la puce qui permet l’interaction avec le jeu vidéo) se retrouvaient en vente par des collectionneurs qui ne possédaient même pas le jeu vidéo et ne désiraient que les pièces LEGO.

Sans surprise, les ventes n’ont donc cessé de baisser lors de la seconde année et ce ne sont pas les packs Histoires à 45 euros, pourtant censés apporter un souffle nouveau au jeu en se basant sur de grosses sorties cinématographiques, qui ont changé la donne.

Bref LEGO Dimensions représentait un coût important pour ses concepteurs et une charge de travail immense pour les développeurs rappelle Eurogamer, le jeu n’ayant finalement jamais vraiment réussi à trouver l’équilibre. Un potentiel énorme avec d’innombrables licences représentées (Retour vers le Futur, Les Simpsons, Le Seigneur des Anneaux, Beetlejuice, Batman, Sonic, Les Goonies, Ghostbusters, Les Animaux Fantastiques et Doctor Who, entre autres), on ne peut que remercier le groupe LEGO, Warner Bros. Interactive Entertainment et TT Games d’avoir tenté l’expérience et d’avoir assurer deux années de contenus malgré les rapides difficultés rencontrés par le produit. Les fans de briques et autres collectionneurs, que nous sommes, ont ainsi eu beaucoup d’occasions de se faire plaisir.

Une dernière vague pour la route

Avant de quitter LEGO Dimensions une bonne fois pour toutes, difficile de résister à l’envie de parler des derniers packs lâchés il y a quelques semaines : le Teen Titans GO! Team Pack (24,99 euros) et le Teen Titans GO! Fun Pack (14,99 euros), le The Powerpuff Girls Fun Pack (14,99 euros) et le The Powerpuff Girls Team Pack (24,99 euros), ainsi que le Beetlejuice Fun Pack (14,99 euros).

De cette dernière vague, nous retenons surtout le contenu adapté du film de Tim Burton. En ce qui concerne l’aspect jouet tout d’abord, le Beetlejuice Fun Pack nous réserve une figurine de toute beauté, fidèle au personnage incarné par Michael Keaton à l’écran. Un must have pour les adeptes de minifigs alors que la construction est, quant à elle, plus classique mais assez amusante. En jeu, on regrette tout simplement de ne pas avoir droit à un véritable niveau Beetlejuice mais on se console en découvrant un formidable monde Aventure dédié. Les environnements représentés sont immédiatement reconnaissables, les clins d’oeil toujours aussi nombreux et les éléments à débloquer ne manquent pas. On ne s’ennuie pas un instant avec ce Beetlejuice Fun Pack, preuve s’il en fallait une de la maîtrise de TT Games quand il s’agit de s’attaquer à de populaires licences.

Pour le reste, la neuvième et ultime vague de LEGO Dimensions propose donc le plein de personnages et de constructions sur les thèmes de Teen Titans GO! et The Powerpuff Girls (Les Supers Nanas). On ne va vous le cacher, notre connaissance sur l’univers des Supers Nanas est assez limitée. Signalons tout de même des minifigs qui mettent de côté l’aspect classique LEGO pour mieux coller au look carton des personnages ce qui, si l’on en croit la réaction des nos petites têtes blondes, suffit à combler les fans. Le monde The Powerpuff Girls se révèle quant à lui haut en couleur, chacune des héroïnes ayant l’occasion d’utiliser ses pouvoirs avec des quêtes plaisantes mais loin d’être originales.

Quant aux Teen Titans, on se délecte des trois minifigs proposées (Starfire dans le Fun Pack, Beast Boy et Raven dans le Team Pack) et des constructions associées. En jeu c’est tout aussi convaincant avec une version de briques de Jump City où les activités, à défaut d’être très originales là encore, ont de quoi garantir de belles heures de jeu pour les adeptes de la licence et ceux qui ne jurent que par les super-héros.

Un « au revoir » de qualité pour Dimensions donc, ne serait-ce qu’avec le Beetlejuice Fun Pack qui reste l’un de nos packs préférés du jouet vidéo à la sauce LEGO.

Laisser un commentaire