Le musée Grévin s’apprête à accueillir ses “premiers androïdes humanoïdes” puisque les personnages de Kara et Connor, du Detroit : Become Human de Quantic Dream, seront visibles à partir du 28 juin dans les allées du célèbre musée de cire.

En association avec Sony Interactive Entertainment, le musée Grévin va même proposer un espace dédié de 75 m² au jeu recréant le magasin d’androïdes CyberLife avec diverses animations à la clé, comme si “les visiteurs choisissaient leur androïde”.

« Quantic Dream défend depuis toujours l’idée que le jeu vidéo est une forme de culture à part entière. Voir aujourd’hui nos personnages et les thèmes abordés par Detroit: Become Human faire leur entrée dans un musée aussi prestigieux que Grévin est une formidable reconnaissance pour notre média. C’est aussi l’occasion pour nous d’interroger le visiteur sur sa relation à la technologie et sur sa propre humanité, des thématiques que nous abordons dans notre jeu vidéo mais qui sortent désormais de l’écran pour entrer à Grévin ».

David Cage, Quantic Dream

Reste à savoir si les fans de Detroit : Become Human pendront le temps de se rendre au musée Grévin pour y découvrir les versions de cire de Kara et Connor et le fameux espace CyberLife.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-sept − deux =