Le musée Grévin s’apprête à accueillir ses « premiers androïdes humanoïdes » puisque les personnages de Kara et Connor, du Detroit : Become Human de Quantic Dream, seront visibles à partir du 28 juin dans les allées du célèbre musée de cire.

En association avec Sony Interactive Entertainment, le musée Grévin va même proposer un espace dédié de 75 m² au jeu recréant le magasin d’androïdes CyberLife avec diverses animations à la clé, comme si « les visiteurs choisissaient leur androïde ».

« Quantic Dream défend depuis toujours l’idée que le jeu vidéo est une forme de culture à part entière. Voir aujourd’hui nos personnages et les thèmes abordés par Detroit: Become Human faire leur entrée dans un musée aussi prestigieux que Grévin est une formidable reconnaissance pour notre média. C’est aussi l’occasion pour nous d’interroger le visiteur sur sa relation à la technologie et sur sa propre humanité, des thématiques que nous abordons dans notre jeu vidéo mais qui sortent désormais de l’écran pour entrer à Grévin ».

David Cage, Quantic Dream

Reste à savoir si les fans de Detroit : Become Human pendront le temps de se rendre au musée Grévin pour y découvrir les versions de cire de Kara et Connor et le fameux espace CyberLife.

Passionné de jeux vidéo depuis qu'il est en âge de tenir un pad, adepte de la news publiée 24h/24 et du test relu 10 fois mais avec coquilles quand même. Râleur pro et caféinoname.

Laisser un commentaire...