Vous avez raté le State of Play d’hier dédié à Ghost of Tsushima ? Ne vous inquiétez pas on revient tranquillement sur ces dix huit minutes et quarante secondes de présentation pour vous donner un petit aperçu de ce qui vous attend dans cette exclusivité PS4.

Au gré du vent

Au niveau de l’exploration on a ainsi découvert que Sucker Punch avait opté pour des moyens originaux pour guider le joueur. Point de gros marqueur rouge sur une quelconque boussole, dans Ghost of Tsushima lorsque l’on aura marqué un point sur la carte, il faudra suivre le vent pour atteindre sa destination.

Images E3 2018 de Ghost of Tsushima, jeuxvideo24Un GPS façon mère nature qui ne sera malgré tout pas le seul moyen de se repérer. Le joueur devra en effet aussi prêter attention aux différents signaux qui lui indiqueront des lieux remarquables à visiter. Un oiseau, un renard ou encore une fumée qui se dégage au loin seront autant de détails à guetter pour explorer cette carte dont la taille n’a malheureusement pas été évoquée. La présence du voyage rapide et l’utilisation d’un cheval (Nobu) pour se déplacer à travers les plaines fleuries laissent cependant imaginer une taille plus que respectable. Reste à espérer qu’elle soit suffisamment remplie pour éviter l’ennui façon The Legend of Zelda: Breath of the Wild.

Samouraï ou Ninja

De ce State of Play on retiendra également que dans Ghost of Tsushima les joueurs disposeront de deux modes de combats. Le mode Samouraï offrira la possibilité d’user de différentes postures de combat et d’éliminer ses adversaires en face à face d’un coup fatal pour peu que l’on soigne son timing. Pour les plus furtifs le mode Ninja permettra de se faufiler derrière ses ennemis pour les éliminer en silence et ainsi se simplifier la vie.

Rien de franchement impressionnant dans la présentation de cette partie puisque Sucker Punch semble s’être juste inspiré de tout ce qui se fait depuis de nombreuses années. On pourra ainsi jeter des objets pour attirer l’attention d’un ennemi, sauter sur des adversaires en contrebas, faire diversion avec des bombes fumigènes ou encore atteindre un point en hauteur avec un grappin.

Et histoire de cocher toutes les cases du bon jeu en monde ouvert calqué sur les productions de ces dix dernières années, on pourra évidemment personnaliser Jin, le héros de cette épopée fantastique. Changer d’armure aura des conséquence au delà de l’apparence, on pourra attribuer des points de technique pour débloquer ou améliorer des compétences, utiliser des amulettes pour récupérer des bonus de différentes natures ou encore augmenter le nombre de slots disponibles pour les différents charmes.

Esthétique léchée, downgrade assuré

Difficile de terminer ce petit tour d’horizon sans évoquer l’esthétique du jeu. Si la direction artistique ne souffre d’aucun défaut, la technique semble avoir pris un sacré coup de vieux depuis les premières apparitions.

Images E3 2018 de Ghost of Tsushima, jeuxvideo24Les environnements restent malgré tout plutôt jolis et chevaucher dans ces forêts teintées de jaune et rouge sera surement l’occasion d’en prendre plein la vue. Dommage que ce que l’on ait pu voir laisse apparaître des textures parfois grossières et une physique un peu ridicule par moment (les tirs de flèche à la tête). Quoiqu’il en soit les joueurs pourront profiter de cette esthétique léchée avec le désormais incontournable mode photo qui autorisera ici des clichés animés. Sachez enfin que vous aurez accès, dès le début du jeu, au doublage japonais et à un mode noir et blanc en hommage aux vieux films de samouraï. Un petit plus que les amateurs du genre sauront apprécier.

Classic shit ?

On ne va pas se mentir, depuis son annonce on attendait beaucoup Ghost of Tsushima. Alors non, on ne va pas faire un procès au jeu après seulement 18 minutes de présentation, mais il faut bien avouer que l’on a pris une petite douche froide hier soir. Si on apprécie toujours autant l’univers choisi, le jeu nous est apparu comme un simple clône d’Assassin’s Creed au pays du Soleil-Levant là où, allez savoir pourquoi, on espérait vraiment quelque chose dans le genre Sekiro.

Alors Ghost of Tsushima véritable déception ou coup de cœur assuré ? Réponse le 17 juillet prochain lors de sa sortie en exclusivité sur PS4.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

14 − 10 =