Son trailer n’a rien de réellement original et pourtant, on ne résiste pas à l’envie de vous présenter Follia – Dear Father. Développé par les italiens de Real Game Machine avec le soutien de Destructive Creations, ce survival-horror avec vue à la première personne se donne objectif de créer l’ambiance la plus malsaine possible en misant tout sur la folie.

University of horror

Follia – Dear Father prendra place à la Frederick Fidelity University où les parents de Marcus, notre héros, ont mystérieusement disparu. En se rendant sur les lieux, Marcus va découvrir de véritables scènes d’horreur et faire face à des créatures assoiffées de sang qui ne ressemblent plus vraiment à des humains. Pour lutter contre l’obscurité omniprésente, notre jeune ami pourra principalement compter sur une lampe torche (tant qu’elle aura des piles…) alors qu’un pied de biche permettra de forcer des portes pour se frayer un chemin. Celui qui le mènera vers ses parents, s’ils sont encore en vie.

Real Game Machine promet que les pièces seront nombreuses à visiter dans le jeu avec de précieuses récompenses pour les explorateurs en herbe, mais toutes ces salles ne mèneront pas forcément au bon endroit. Il faudra alors rebrousser chemin et trouver d’autres endroits pour progresser dans l’aventure. Et si la discrétion sera la plupart du temps indispensable pour ne pas attirer les ennemis, les confrontations seront parfois inévitables et rendues complexes par le fait qu’aucune créature n’agira de la même manière.

Enfin, Follia – Dear Father aura droit à une compatibilité avec la réalité virtuelle pour les joueurs PC équipés du HTC Vive et pour les joueurs PS4 dotés du PlayStation VR. Le jeu sera évidemment jouable sans, expliquant d’ailleurs sa sortie sur Xbox One. Le tout se fera à l’automne.

Avatar
Passionné de jeux vidéo depuis qu'il est en âge de tenir un pad, adepte de la news publiée 24h/24 et du test relu 10 fois mais avec coquilles quand même. Râleur pro et caféinoname.

Laisser un commentaire...