Après 4 années de bons et loyaux services, le programme Xbox Backward Compatibility (ou Xbox BC pour les intimes) fait ses adieux à travers un article de blog tout ce qu’il y a de plus officiel.

Cette conclusion n’a rien d’anormal puisque, la nouvelle génération approchant, il était évident que les forces des équipes chargées de ce programme seraient mises au service de l’élaboration du “Projet Scarlett” de Microsoft. On parle tout de même de la compatibilité immédiate des jeux de trois générations successives de Xbox, rien que ça !

Pour célébrer dignement la fin de ce programme salutaire, seule véritable différence entre l’approche de Microsoft et Sony, il fallait un geste fort, et non pas un simple listing final.

Comme d’habitude, de nouveaux jeux ont rejoint le catalogue rétro-compatible existant, aussi bien issus de la ludothèque de la première Xbox que de celle de la deuxième. On retrouve entre autres l’amusant Armed and Dangerous (et son lance-requins), tous les Splinter Cell ou encore le trop sous-estimé Enslaved, vestige d’un Ninja Theory à l’époque tourné vers les aventures solo plutôt que le PvP sauvage à la Arnarchy Reigns.

Les jeux Xbox :

  • Armed and Dangerous
  • Indiana Jones and the Emperor’s Tomb
  • Sphinx and the Cursed Mummy
  • Tom Clancy’s Splinter Cell
  • Tom Clancy’s Splinter Cell Pandora Tomorrow
  • Tom Clancy’s Splinter Cell Chaos Theory
  • Tom Clancy’s Splinter Cell Double Agent
  • Unreal Championship 2: The Liandri Conflict

liste xbox BC

Les jeux Xbox 360 :

  • Asura’s Wrath
  • Battlefield 2: Modern Combat
  • Enchanted Arms
  • Enslaved: Odyssey to the West
  • Far Cry Classic
  • Far Cry Instincts Predator
  • Infinite Undiscovery
  • Peter Jackson’s King Kong: The Official Game of the Movie
  • Prince of Persia The Forgotten Sands
  • Skate
  • Star Ocean: The Last Hope
  • Super Puzzle Fighter II Turbo
  • Syndicate
  • Too Human
  • Unreal Tournament III

xbox rétrocompatible

Du classique, dira-t-on. À un détail près : Too Human. Là ce n’est plus le rédacteur et son professionnalisme qui parlent, mais le joueur, le fanatique, l’adorateur du titre maudit de Silicon Knights qui prend la parole.

Quelle était la probabilité que Too Human finisse par atterrir dans cette liste ? Pas loin de 0. La qualité (ou son absence) du titre n’a pas grand chose à voir avec ses maigres chances de devenir rétro-compatible. Par contre, le bordel juridique qui l’entourait oui. Parce que Too Human fut à une époque au centre des débats, plongé dans un procès opposant Denis Dyack et son équipe face à Epic Games, alors simple créateur de jeux corrects et fournisseur d’un moteur populaire.

Que Microsoft déterre le cadavre encore fumant de Too Human reste totalement incompréhensible, dans la mesure où le jeu n’était même plus autorisé à la commercialisation. Mais c’est une bonne nouvelle. Et une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, Microsoft a le bon goût de l’offrir à tous, pour que le monde entier puisse enfin ouvrir les yeux sur ce chef d’oeuvre incompris.

Si ça n’est pas le plus canon des barouds d’honneur, on ne sait pas ce que c’est !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

seize + 6 =