Les bons gros blockbusters qui font hurler les ventilos

Si je devais résumer mon année 2019, ce serait le mot « blockbuster ». Je crois n’avoir joué à aucun jeu dit « indé » cette année. Du bon gros AAA qui tachent en somme. Jugez plutôt :

  • Janvier : Ace Combat 7 et Resident Evil 2
  • Février : Apex Legends, Metro Exodus et Anthem
  • Mars : The Division 2, Sekiro et Devil May Cry 5
  • Avril : Suite (1) de Sekiro
  • Mai : Rage 2 et suite (2) de Sekiro
  • Juin : F1 2019 et fin de Sekiro
  • Juillet : Wolfenstein Youngblood
  • Août : Control
  • Septembre : Borderlands 3, WRC 8 et Gears 5
  • Octobre : Ghost Recon Breakpoint et GRID
  • Novembre : Need for Speed Heat, Death Stranding et Call of Duty Modern Warfare
  • Décembre : Star Wars Jedi Fallen Order et le 1er DLC de Borderlands 3
    • Une liste plutôt garnie donc, qui s’avère ponctuée de réussites et de déceptions. En termes de réussite, c’est davantage vers le début de l’année sur lequel il faut se pencher. Resident Evil 2, Devil May Cry 5 voire Sekiro : Shadows Die Twice sont clairement le trio gagnant de ce début d’année. Mention spéciale aussi à Ace Combat 7 qui se remet enfin sur les bons rails. Du quasi-japonais étonnement.

      Pour la deuxième moitié de l’année, c’est clairement Control qui sort du lot et qui confirme la maestria de Remedy, ou encore ce Call of Duty Modern Warfare qui s’avère une franche réussite après une grosse période de bullshit.

      Ubisoft et EA : même combat

      Pour les déceptions, on peut en compter trois. Si je n’attendais rien de Ghost Recon Breakpoint, véritable horreur d’Ubisoft, et que Rage 2 sentait à 10 kilomètres le FPS lambda, c’est surtout Anthem qui a fait extrêmement mal. On s’attendait enfin à une nouvelle licence Bioware qui avait un minimum de gueule, on se mange finalement un début de concept écrit sur le coin d’une table qui n’a pas réussi à joindre les deux bouts et qui par-dessus tout se traîne un moteur graphique toujours aussi foireux dès que l’on sort d’une carte multijoueur. Bungie avait un peu les guibolles qui tremblaient après un second volet qui a beaucoup divisé (et qui a su se rattraper depuis peu), finalement ils ont dû se gausser.

      Sinon j’ai rattrapé mon retard avec Darksiders 3 aka « le jeu à 12 FPS en moyenne sur PS4 », The Walking Dead : The Finale Season qui conclut parfaitement la licence ou encore Hellblade Senua’s Sacrifice qui m’a un peu laissé de marbre malgré sa très bonne DA. Et actuellement, je me farcis l’extension de XCOM 2 qui s’avère excellente (comme d’habitude avec Firaxis).

      En 2019 j’aurai raté Days Gone (mais est-ce un mal ?) et je n’aurai toujours pas de Nintendo Switch (en attendant Metroid Prime 4). Une année 2019 convaincante donc, qui ne marquera pas l’histoire du jeu vidéo, mais qui restera tout de même une cuvée plutôt savoureuse.

      Et demain ?

      2020 sera immanquablement une année qui pour le coup sera historique pour le jeu vidéo. Le lancement de deux nouvelles consoles qui lancent une énième génération est toujours un moment extrêmement important pour le public et l’industrie. Quant aux jeux qui sortent en 2020, on en connait déjà quelques-uns. Je ne vais pas être très original car cela ressemble pour beaucoup aux attentes des autres mais si on devait effectuer un top 5, ce serait le suivant :

    • 1. DOOM Eternal car ça va tout déchirer
    • 2. Cyberpunk 2077 car CD Projekt RED, malgré leurs crunchs de « èfdépay »
    • 3. The Last of Us Part 2 car je n’ai pas été choqué de poser des échelles et déplacer des poubelles (le traitement du scénar et les combats étaient très bons)
    • 4. Ori and the Will of the Wisps car le premier était une claque
    • 5. Halo Infinite ouais lol, juste de la curiositéPour ce qui concerne les jeux annoncés, je surveille d’un œil Ghost of Tsushima, Half-Life Alyx (même si je n’ai pas de casque VR), Resident Evil 3, ou encore Dying Light 2 (qui prend bien son temps). Pour le reste, on verra au moment des annonces.
      • LAISSER UN COMMENTAIRE

        Please enter your comment!
        Please enter your name here

        2 × cinq =