Test de LEGO Marvel’s Avengers (PC, PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360, Nintendo Wii U

Le test a été réalisé à partir d’une version physique sur Xbox One.

Six films pour une belle histoire ?

Ne tournons pas autour du pot, LEGO Marvel’s Avengers est une vraie déception côté scénario. Si on a souvent loué les qualités narratives des jeux estampillés LEGO, capables de s’approprier à peu près n’importe quel univers pour en tirer le meilleur, toujours avec humour, TT Games ne propose cette fois qu’une simple succession sans saveur de scènes. Moins drôle et pas forcément très riche en références, le jeu ne se dote pas d’un réel fil conducteur et ne fait que décevoir ceux qui connaissent par cœur les films concernés, là où les néophytes aux longs métrages Marvel devront bien s’accrocher pour espérer s’y retrouver. Pourtant, en s’attaquant plus particulièrement aux films Avengers, qui servent de fil rouge au jeu, les développeurs semblent avoir fait un choix pertinent. Mais encore une fois, la combinaison de l’ensemble est trop maladroite et les scènes des autres films, représentés le plus souvent sous la forme d’un flash-back de tel ou tel héros, donnent l’impression d’être incrustées à la va-vitre. Il y a certes la petite satisfaction d’avoir à faire à une multitude d’événements Marvel, mais on doit aussi et surtout composer avec la désagréable sensation que l’on a voulu caser un maximum de choses sans se soucier de la cohérence de l’ensemble. Que les fans de LEGO se rassurent, il y a toujours quelques passages capables d’arracher un sourire, mais on en attendait bien plus.

LEGO Marvel Super Heroes 0.5

Si LEGO Marvel’s Avengers n’est pas aussi exaltant à jouer, c’est peut-être également à cause de ce gameplay qui peine à évoluer. Loin de nous l’idée de comparer ce nouveau volet à LEGO Dimensions dont les mécaniques sont bien spécifiques, mais TT Games aurait clairement pu proposer une autre chose qu’un simple prolongement de LEGO Marvel Super Heroes. Manette dans les mains, on a tout simplement l’impression d’enchaîner de petits combats sans importance, du cassage classique de briques et de la résolution de puzzles bien fainéants. Si la licence n’est pas connue pour proposer un challenge fou, elle a déjà prouvé par le passé qu’elle pouvait se montrer astucieuse au moment d’imposer des énigmes aux joueurs. Dans ce volet il n’en est rien, on se contente de puzzles/mini-jeux sans saveur et qui prennent tout juste la peine de se baser sur les particularités de tel ou tel personnage. La frustration est d’autant plus grande que LEGO Marvel’s Avengers essaye de diversifier un peu son action en proposant des séquences moins traditionnelles à base de shoot ou encore de QTE. L’intention est louable, permettant à certains passages du jeu d’être un peu plus mémorables que d’autres et de calquer, avec une certaine fidélité, à ce qui se passe dans les films. Saluons aussi la possibilité pour deux héros d’unir leur force le temps d’une attaque spéciale dévastatrice, une action propre à chaque paire de personnages et plutôt agréable à exécuter.

L’autre force de LEGO Marvel’s Avengers, c’est sans conteste ses huit mondes ouverts à explorer librement (New York, Asgard, la ferme de Barton, la villa Stark à Malibu, les ruines de Sokovie, un port en Afrique du Sud, Washington D.C. et l’extérieur de la base du S.H.I.E.L.D). Une fois l’aventure terminée (on peut y accéder avant, mais le jeu nous invite tout d’abord à terminer la trame principale), le joueur peut en effet se balader dans ces environnements à l’intérêt toutefois bien variable. Si l’on compare par exemple la petite ferme de Clint Barton à l’imposante version de Manhattan, il ne faut pas longtemps pour se rendre compte qu’il y a bien plus de choses à faire et de plaisir à se promener du côté de New York que de traîner chez Œil-de-faucon. En monde libre ou non, TT Games offre comme souvent un menu assez consistant avec beaucoup d’éléments à débloquer, une tâche évidemment colossale pour qui veut atteindre les 100% de complétion.

L’une des forces de LEGO Marvel’s Avengers, c’est sans conteste ses huit mondes ouverts à explorer librement

Les versions alternatives d’Iron Man et les autres

LEGO Marvel’s Avengers impressionne également côté casting, avec un peu plus de 170 personnages à débloquer en provenance de tous les horizons Marvel, qu’il s’agisse de la toute nouvelle génération ou de héros bien plus old-school. En ajoutant le nombre de variantes qui peut exister pour tel ou tel super-héros (Iron Man en tête), le nombre de personnages jouables grimpe à plus de 200. Bref, une occasion unique de réunir, en mode libre, des individus qui ne se seraient a priori jamais croisés et qui n’auraient jamais fait équipe ensemble. En revanche, les fans des films représentés regretteront l’absence des voix françaises attitrées pour leurs personnages préférés, ce à quoi les adeptes de la VO répondront qu’il suffit de laisser les voix originales (avec sous-titres en français) pour se plonger dans l’ambiance. Pas de panique, les allergiques à la langue de Shakespeare peuvent tout de même composer avec des doublages français de qualité.

Moins enthousiasmants, les bugs qui touchent le jeu de TT Games. Pas forcément réputés pour leur technique irréprochable, les jeux LEGO sont au moins capables de proposer des copies propres. C’est en tout cas ce que l’on croyait, mais ce LEGO Marvel’s Avengers est décidé à nous prouver le contraire. Entre les problèmes de collisions, les personnages qui restent planter dans le décor, les actions qui ne se déclenchent pas ou encore les répliques pas forcément lâchées au bon moment, on trouve un peu de tout ce qu’on n’aime pas voir dans un jeu. Les problèmes obligeant à recommencer une missions sont évidemment les plus agaçant mais sont aussi, heureusement, les plus rares.

LE VERDICT
BROC
5
PARTAGER
Article précédentHalo 5 : Guardians
Article suivantFar Cry Primal
Passionné de jeux vidéo depuis qu'il est en âge de tenir un pad, adepte de la news publiée 24h/24 et du test relu 10 fois avant publication. Également râleur pro et (trop) gros consommateur du café.

Laisser un commentaire