Aperçu de Rugby 18 (PC, PS4, Xbox One)

Nos impressions ont été rédigées après une présentation puis une prise en main sur PlayStation 4.

Ovalie, ovalie

Toutes les grandes équipes de la saison 2017-2018 seront au rendez-vous dans Rugby 18, c’est une promesse d’Eko Software. En plus des deux divisions françaises, Top 14 et Pro D2, et du championnat d’Angleterre, le jeu pourra par exemple compter sur la présence de l’équipe de France, de l’équipe d’Italie, des Wallabies, des écossais ou même des gallois la WRU. Plus de 2.000 joueurs sous licence officielle seront ainsi proposés, tous avec des statistiques directement récupérées auprès d’opta (le « leader mondial des données sportives »).

Toujours en ce qui concerne le contenu, Rugby 18 compte proposer un imposant mode carrière où le joueur devra débuter tout en bas de l’échelle avec un budget limité. En gérant l’aspect financier de sa formation, mais aussi les transferts, les matchs (à jouer ou à simuler), il s’agira de gravir les échelons jusqu’à atteindre la division dite Elite. Autre mode clé du jeu, My Squad et son équipe à créer en piochant parmi tous les joueurs disponibles. Bien sûr, recruter un jouer coûtera des points (les Squad Points), lesquels pourront être récoltés dans tous les modes de Rugby 18 tout simplement en jouant, en réalisant de belles actions ou encore en participant au quiz proposé à chaque écran de chargement. Un challenge hebdomadaire sera aussi disponible pour récolter toujours plus de points.

Une fois sur le terrain, Rugby 18 ne tarde pas à montrer son potentiel… Et ses limites. La volonté des développeurs est de proposer une expérience simple à prendre en main mais plus complexe qu’il n’y paraît si on prend le temps de creuser la jouabilité. Ainsi, les néophytes à la discipline et ceux qui jouent pour la première fois auront droit à tout un tas d’indicateurs visuels pour les guider sur le terrain, en plus de certaines actions automatisées (comme le changement de joueur) et même de phases en slow motion le temps de trouver quoi faire en fonction de la situation.

Si, comme nous, vous connaissez les bases du rugby, alors ces aides vous aideront à assimiler les touches avant de passer aux choses sérieuses par la suite. Là-dessus, Rugby 18 fait le nécessaire et semble proposer un gameplay complet. Une bonne chose. On reste en revanche assez sceptique sur les animations des joueurs (pour la plupart assez hachées), l’IA de nos coéquipiers et le système mis en place pour les mêlées (un élément encore à l’étude, nous a-t-on assuré). Quant à la réalisation, sans atteindre les qualités d’un FIFA ou d’un NBA 2K, elle se montre suffisamment convaincante pour proposer des parties crédibles.

Bonne nouvelle pour les fans du monde de l’ovalie, ils pourront compter sur BigBen Interactive et Eko Software pour leur servir un Rugby 18 de qualité. Il ne s’agira certainement pas du meilleur jeu de sport du moment, notamment avec sa réalisation honnête mais pas extrêmement brillante et ce gameplay qui mérite encore un peu plus de justesse, mais les adeptes de la discipline devraient y trouver leur compte. Sans oublier un contenu conséquent, surtout si les mode Carrière et My Squad tiennent leurs promesses.

2 Commentaires

Laisser un commentaire