Preview : South Park - Le Bâton de la Vérité

 S'inscrire        Mot de passe oublié
Filtrer l'affichage :
[Plusieurs choix possibles]

Preview : South Park - Le Bâton de la Vérité

Par Lestat, le 14.02.2014, à 16:21 - JV24

C'est confortablement installés dans les locaux d'Ubisoft à Montreuil-sous-Bois que nous avons pu essayer pendant une bonne heure South Park : Le Bâton de la Vérité.

L'adaptation de l'une des séries les plus populaires, et trash, du petit écran dont nous sommes friands, c'est dire si nous attendions de pouvoir prendre le jeu en main. Petite précision, la version à laquelle nous avons eu accès tournait sur un PC équipé d'une manette 360 pour plus de confort.

Dès l'introduction, le ton est donné : les humains affrontent les elfes noirs depuis la nuit des temps. Le seul moyen pour un camp comme pour un autre de s'en sortir est de posséder le fameux Bâton de la Vérité, une relique surpuissante. Mais une prophétie annonce que seul un élu pourra véritablement sauver le monde des hommes. C'est sur cette base très héroic-fantasy que les enfants de la ville de South Park se sont organisés en deux clans, l'un jouant les elfes, l'autre les humains. Ils s'affrontent dans un jeu violent puisque rien n'est épargné à l'adversaire et les bastons sont légions dans les rues de la ville. Le joueur, qui incarne un nouveau venu, va être immédiatement capté par Cartman, le grand sorcier humain qui voit en lui le fameux « choosen one ». Après une rapide introduction permettant de découvrir Kenny en princesse, direction l'interface de création de l'avatar : couleur de peau visage, vêtements, accessoires (lunette/moustaches/tâches de rousseur, etc§.) représentent quelques éléments personnalisables. Les fans de cosmétiques seront ravis d'apprendre qu'en à peine une heure de temps, nous avions mis la main sur tout un tas d'accessoires plus farfelus les uns que les autres pour encore plus affiner le look de son avatar (perruque affro, coupe de midinette, etc.).

Il faut ensuite choisir sa classe et c'est là que les choses sérieuses commencent. À côté du guerrier, du barbare et du voleur on trouve.. le juif. Cette classe à part entière qui, lorsqu'on la sélectionne déclenche une remarque sarcastique de la part de Cartman (« I guess we will never be friends »), permet d'effectuer tant des attaques à distances que des attaques au corps à corps. C'est bien évidemment celle-ci que nous avons choisie pour nous lancer dans l'aventure. Classiquement, le jeu propose ensuite de choisir un nom qu'il est impossible de taper puisque Cartman impose d'office « Connard ». On peut alors découvrir le camp des humains, installé dans le jardin du monstrueux Eric, et faire quelques emplettes chez le marchand (armes, armures, etc.) avant de subir une première attaque permettant de se familiariser avec le système de combat.

Celui-ci est plus compliqué qu'il n'y paraît. Comme l'explique Cartman, tout se passe au tour par tour parce que c'est « old school et super classe ». Chaque joueur dispose de la possibilité d'utiliser une attaque et un accessoire. Les attaques sont toutes différentes à effectuer puisqu'elles nécessitent d'en maîtriser le timing particulier. Ainsi, pour une attaque de corps à corps, il est possible de taper normalement plusieurs fois, ou une seule fois de manière forte : dans les deux cas, il ne faut pas appuyer n'importe quand sur le bouton de la manette et une petite étoile sur l'arme signale le moment propice pour lancer le coup. Idem lorsque le joueur doit contrer une attaque, il doit appuyer sur le bon bouton au bon moment. C'est d'ailleurs parfois dans un laps de temps très court, ce qui rend les affrontements vraiment dynamiques. Mais le must réside dans l'utilisation des supers coups qui vident une jauge de PP (à remplir en tapant les adversaires à l'aide de coups normaux ou en parant les attaques) et nécessitent une petite manœuvre QTE pas bien compliquée mais toujours basée sur le timing. Entre le « lance-pierre de David », référence directe au héros biblique qui a terrassé le géant Golitah, et le « juif-jitsu » qui déclenche une vague de coups sur l'adversaire, il y a de quoi bien rigoler, à condition néanmoins de posséder le second degré nécessaire. Parfois, le combat permet de diriger deux héros et le joueur peut alors faire les interagir : Butter par exemple, sorcier paladin, peut soigner ses alliés à l'aide d'un toucher rectal à peine suggéré. La victoire en combat permet de gagner des points d'XP et d'améliorer ensuite son personnage en débloquant notamment de nouvelles techniques. Les corps des adversaires peuvent être pillés pour ramasser objets et armes à vendre ou utiliser.

Passé ce combat, nous avions le choix soit de continuer la quête principale, soit d'aller explorer les missions secondaires et les « à côtés ». C'est pour cette seconde option que nous avons opté afin d'apercevoir le côté véritablement RPG du titre. Tout d'abord, chaque personnage rencontré s'ajoute dans le smartphone du joueur comme « ami » à travers une interface mixant Facebook et Twitter. À partir de là il est ensuite possible d'avoir accès à son profil, de recevoir des messages et des quêtes également. Ces quêtes étaient d'ailleurs assez sympathiques mais consistaient surtout à faire le facteur d'un bout à l'autre de la ville entre les différents héros de la série.

Une belle occasion cependant d'explorer l'environnement et d'interagir avec différents éléments : les poubelles peuvent être renversées, les boites aux lettres vidées mais surtout les maisons, presque toutes, pouvaient être explorées. Le joueur peut ainsi découvrir la chambre de Cartman, celle de Butters et bien d'autres mais surtout, comme dans tout bon RPG, fouiller tiroirs, commodes, armoires et autres meubles pour collecter tout un tas d'objets loufoques (comme un « kit de matos de survie de Brad Pitt pour faire de super photos dans un contexte de fin du monde » ou des Chinpokemon à collectionner), de choses dégoûtantes (des poils pubiens, par exemple) ou des items sexuels (des godes en pagailles et de la substance visqueuse, surtout dans la chambre de la mère de Cartman) qu'il sera possible de revendre au camp. La carte semblait assez large et contenait tout un tas de petits passages planqués à droite et à gauche. Un système de navigation rapide était disponible par le biais de cloches à activer : une fois sonnées, celles-ci faisaient venir Timmy dont le fauteuil roulant motorisé tractait une calèche permettant de déplacer le joueur d'une cloche à l'autre rapidement sur la carte. La ville semble entièrement reproduite et contient bien évidemment tous les lieux mythiques de la série qu'on espère pouvoir explorer à volonté ! Des clés cachées un peu partout dans les différentes zones permettent de débloquer certains endroits inaccessibles au départ, comme par exemple la cachette secrète du Professeur Chaos.

Cette heure passée sur South Park : Le Bâton de la Vérité s'est écoulée bien trop rapidement. Tellement vite d'ailleurs qu'au moment de poser la manette, nous n'avions qu'une seule hâte : pouvoir continuer encore et encore. Bien sûr, il vaut mieux être fan de la série pour apprécier toutes les références et toutes les subtilités du scénario. De même, il faut disposer d'un solide sens de l'humour pour ne pas s'offusquer des nombreuses vannes sur les religions ou la couleur de peau. Le jeu n'est de toute manière pas à placer entre toutes les mains et contient des scènes explicites de sexe sur lesquelles on tombe en ouvrant simplement une porte.

Il n'en reste pas moins que les gens de chez Obsidian Entertainment se sont faits plaisirs en poussant très très loin le délire de la série et que l'impression de jouer à « un épisode dont vous êtes le héros » est parfaitement réussie. Cerise sur le gâteau, le tout est en VO avec sous-titres en français. Pour conclure en trois mots : vivement la sortie.


Supports liés : PC, PS3, Xbox 360
Lestat
TEAM JEUXVIDEO24
Adepte des jeux de mots et des jeux vidéo, boulet vocal de la Team Jeuxvideo24

LES COMMENTAIRES
fleche  Le 17/02 à 03:24  -  Depuis jeuxvideo24 mobile

Cerise sur le gâteau tout est en VO ? WTF ? Je suis dégue de pas avoir les voix Fr les doublures sont excellentes !

fleche  Le 17/02 à 14:22  -  Depuis jeuxvideo24 mobile

Merci Ubisoft pour la vf ! Ça me soûl aussi perso ... Ce sera sans moi pour le coup xP

Merci pour le test :happy:

fleche  Le 18/02 à 00:20  -  Depuis jeuxvideo24 mobile

Sans moi s'il n'y a pas de VF. Pour le coup, le doublage français est tellement meilleur que la VO (c rare, mais la c le cas)

fleche  Le 18/02 à 00:47

Khaliel a écrit :
Pour le coup, le doublage français est tellement meilleur que la VO (c rare, mais la c le cas)


Non.

fleche  Le 18/02 à 09:10

Khaliel a écrit :
Sans moi s'il n'y a pas de VF. Pour le coup, le doublage français est tellement meilleur que la VO (c rare, mais la c le cas)


Complètement d'accord, j'ai jamais accroché à la VO de South Park.

fleche  Le 18/02 à 10:48

Idem, bien que je supporte la VO, la VF est super bien faite... Dommage...

fleche  Le 18/02 à 11:50

Vous avez tellement raison de vous fermer à ce qui semble être un grand jeu juste parce que vous avez la flemme de lire des sous titres :happy:

fleche  Le 23/02 à 01:00  -  Depuis jeuxvideo24 mobile

Cerise sur le gâteau tout en vo? Qui y a t il de bien de l'avoir en vo sachant que la série est considérée comme meilleure en français? Bravo aux éditeurs qui bâclent leur jeu en évitant de nous faire profiter des versions françaises. Pour moi south park est diffusé en français et je n'achèterai le jeu que s'il est français. Je comprends pas que certains préfèrent la vo peu de gens maîtrisent la langue française et veulent tout américaniser d'ici quelques années tous les jeux seront en vo et c bien dommage.

fleche  Le 23/02 à 13:07  -  Depuis jeuxvideo24 mobile

You're right! It's a shame all this people who prefer English version! Shame on you! You're the devil!

It's just a preference. I prefer South park in English and that's all. The game is great so I will buy it in English or in French!

fleche  Le 23/02 à 13:18

Lestat a écrit :
Vous avez tellement raison de vous fermer à ce qui semble être un grand jeu juste parce que vous avez la flemme de lire des sous titres :happy:


Techniquement, un grand jeu South Park repose beaucoup sur l'univers de South Park, et donc ça passe forcément par les doublages. Je vois pas comment quelqu'un qui apprécie South Park en français pourrait se contenter de lire des sous-titres pour apprécier les vannes.

fleche  Le 23/02 à 13:20  -  Depuis jeuxvideo24 mobile

Je ne sais pas Kuru, j'ai toujours préféré South park en anglais et toujours compris les vannes. Je trouve la VF horrible, Cartman excepté.

Je comprends, je trouve juste dommage de dire qu'on boycottera le jeu juste parce qu'il est en vostfr.

fleche  Le 23/02 à 13:31

Oui sauf que là je parle bien de quelqu'un qui aime South Park en VF, et ne s'est jamais fait à la VO. Quand on sait l'impact que la VF a sur les fans en France, particulièrement sur South Park (On pourrait dire quasiment la même chose pour les Simpsons), c'est quand même dommage de voir que les éditeurs (D'abord THQ puis Ubisoft) n'aient pas fait l'effort de payer pour des doublages VF dignes de ce nom :happy:

fleche  Le 23/02 à 13:49

J'aurais également préféré une VF, quand je regardais South Park il n'y avait que la VF de dispo à la télé, je m'y suis habitué. Ceci dit ça ne va pas m'empêcher de profiter de ce jeu.

fleche  Le 23/02 à 13:57  -  Depuis jeuxvideo24 mobile

Voilà Manu, j'aime South park, je joue à South park en vo ou en vf. Tant que la vo est sous titrée je trouve ça bien. La honte aurait été du full vo...

fleche  Le 23/02 à 17:46

Lestat a écrit :
You're right! It's a shame all this people who prefer English version! Shame on you! You're the devil!

It's just a preference. I prefer South park in English and that's all. The game is great so I will buy it in English or in French!


Fais le en VF finalement.
Vraiment.
:happy2:

fleche  Le 23/02 à 19:22  -  Depuis jeuxvideo24 mobile

Pas compris :happy:


AJOUTER UN COMMENTAIRE
Pour ajouter votre commentaire, enregistrez-vous gratuitement sur jeuxvideo24.com ou connectez-vous.

+5
Ils ont voté pour cet article :
Kuuchin Lestat Trololo Nikoxxx Xzyl
Pourquoi voter ?
LIVE 24