Outre l’arrivée des forces russes (avec les factions de l’armée blanche de l’Empire russe et l’armée rouge), la première chose que l’on attendait ce sont bien évidemment les nouvelles cartes qui, comme on avait pu le voir sur le CTE, tiennent toutes leurs promesses. Au nombre de cinq elles ajoutent non seulement de nouveaux environnements mais aussi de nouvelles façons de jouer à Battelfield 1.

  • Galicie (cinq points de capture en conquête): Carte relativement grande et qui a la particularité de ne proposer aucun dénivelé. Le terrain de jeu est donc assez plat et il faut être prudent pour progresser sur les différents points de capture. Les moulins sont de véritables trésors pour les snipers, alors que les soldats plus courageux se serviront des tranchées pour progresser à l’abri des tirs de véhicules.
  • Bastion de Broussilov (quatre points de capture en conquête) : La map un petit peu plus classique avec le petit village des Carpates au centre. Beaucoup de bâtiments pour des affrontements plutôt nerveux.
  • Albion (sept points de capture en conquête) : Une carte qui rappelle beaucoup le DLC Naval Strike de Battlefield 4 puisqu’on retrouve un terrain de jeu découpé en plusieurs îles. Les joueurs de l’équipe allemande démarrent depuis le large (en bateau donc) et tente d’envahir cet archipel de l’ouest estonien.
  • Tsaritsyne (trois points de capture en conquête) : Une toute petite carte qui offre des combats plus violents que jamais dans les rues ravagées de Tsaritsyne.
  • Volga (sept points de capture en conquête) : Là encore une carte gigantesque sur laquelle les chars se feront un plaisir de ravager les troupes d’infanterie le long de la Volga.

Suite à la mise à jour nous avons bien évidemment pu essayer toutes ces cartes et, on doit bien l’avouer, c’est un véritable régal. Galicie est probablement la carte qui demandera le plus de temps pour trouver la bonne façon de jouer dessus car ses grandes étendues ont de quoi laisser perplexe lorsque l’on débarque dans la partie. Jouer sniper semble relativement simple, mais les véhicules lourds sont là pour rappeler qu’aucune position n’est hors d’atteinte. Tsaritsyne sera probablement la carte qui fera rager le plus les joueurs avec son point B particulièrement difficile à prendre et à maintenir. Reste qu’il est toujours possible de faire sortir l’équipe adverse en mettant la pression sur les deux points extérieurs. Le Bastion de Broussilov est certes relativement classique, il n’en reste pas moins que l’ambiance qui se dégage de l’environnement et l’agencement des différentes structures la rendent particulièrement agréable à jouer. Enfin Volga et Albion sont nos deux coups de cœur du DLC. Les cartes sont tout simplement excellentes de part leur grande taille qui rend enfin le jeu à 64 joueurs intéressant mais aussi grâce à la variété des situations qu’elles proposent. N’hésitez pas à nous donner votre avis si vous aussi vous avez pu mettre les pieds dans la neige russe.

Au niveau des modes de jeu, le Largage de Ravitaillement est disponible et demande aux équipes de s’emparer et défendre le point de largage qui apparaît sur la carte, l’équipe ayant récupéré le plus de ravitaillements à la fin de la manche remportant la partie. Deux nouvelles opérations sont également disponibles : l’offensive Broussilov et Vague rouge. On récupère également cinq nouveaux véhicules:

  • le Putilov-Garford, un véhicule blindé connu pour sa lenteur mais relativement bien armé
  • le Ilia Mouromets, un lourd (mais lent) bombardier
  • le Y-lighter, utilisé pour transporter les troupes sur les mers
  • le Hussard, fait pour les unités de cavalerie
  • le Canon côtier 305/52 O, qui fait la joie des amoureux des gros canons statiques

Pour en terminer avec le contenu, sachez que chaque classe jouable se voit également équipée de deux nouvelles armes, les classes de pilote n’en récupérant qu’une seule. Deux nouveaux revolvers et deux armes de corps à corps sont également disponibles pour tous.

Au niveau gameplay, les Spécialisations font enfin leur apparition et permettront à chaque joueur de s’équiper de trois caractéristiques particulières comme la réduction de la suppression, une régénération de vie plus rapide ou encore une charge à la bayonette utilisable plus souvent. Il faudra cependant remplir différentes missions durant les parties en ligne pour pouvoir toutes les débloquer. Voilà donc de quoi motiver les joueurs à utiliser un peu toutes les classes disponibles.

Enfin, le DLC apporte également tout un tas de corrections majeures et mineures au niveau de Battelfield 1. On se gardera bien de les lister toutes ici, le patch note étant disponible à cette adresse.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire