Test de FIFA Football sur PlayStation Vita

 S'inscrire        Mot de passe oublié
Filtrer l'affichage :
[Plusieurs choix possibles]
FIFA Football Vita
  Toutes les informations au sujet de la version PlayStation Vita de FIFA Football sont sur cette fiche jeu.

Test de FIFA Football sur PlayStation Vita (Vita)



Images








Si FIFA fait jouer sa suprématie sur supports HD, la simulation de football façon Electronic Arts n'a pas été autant à la fête sur les consoles nomades ces dernières années. Les joueurs PSP ont notamment en tête un titre qui a peiné à se renouveler année après année, souffrant notamment d'une réalisation aux abois. Avec le lancement de la PlayStation Vita, les équipes d'EA Sports comptent bien faire de leur FIFA Football le nouveau standard sur machine portable. Encore un succès ?

EA Sports, it's in the pocket


Avec une réalisation en demi-teinte sur les portables de Nintendo et une production en déclin sur PSP, la simulation de football d'Electronic Arts avait l'opportunité de frapper un grand coup en profitant de l'architecture de la Vita. Contrat rempli avec ce FIFA Football qui est de loin le plus beau volet portable de la série. C'est bien simple, on a réellement l'impression de faire face au FIFA 12 de la PS3 mais sur un écran taille réduite. Même si l'on déplore quelques ralentissements, principalement sur les gros plans entre deux séquences de jeu, FIFA Football Vita impressionne par la qualité de ses animations et de ses détails. De la même manière, les menus du jeu sont quant à eux totalement identiques à la mouture HD avec un défilement horizontal à la navigation aisée et même la présence de la fameuse arène à partir de laquelle on peut s'entraîner. D'ailleurs, première bonne surprise, les temps de chargement de cette déclinaison Vita sont réduits en comparaison des versions HD qui traînent en longueur. Seconde bonne nouvelle, le contenu du jeu est aussi conséquent que dans FIFA 12, ou presque. Il faut en effet noter que le multijoueur a été amputé de grosses options et il ne reste, au final, que du un-contre-un en ligne, sans possibilité de jouer en réseau local, avec tout de même les fameuses Ligue d'Amis. Côté solo en revanche, c'est l'extase avec le Deviens Pro et le Pro Virtuel, les multiples déclinaisons du mode Carrière ou encore les Compétitions personnalisées. En plus de cela, les effectifs sous licence officielle sont de mise et les championnats répondent présents en grand nombre, pour contenter les fans du ballon rond aux quatre coins du globe.

L'absence de l'Ultimate Team est également à noter alors que l'on regrette qu'aucune vue caméra ne soit vraiment taillée pour cette mouture. Entre la vue traditionnelle, où les joueurs apparaissent minuscules sur Vita, et les vues plus proches, qui ne permettent pas toujours d'apprécier l'action, il est nécessaire de rester un petit moment dans les paramètres du jeu pour trouver chaussure à son pied (en ajustant manuellement la hauteur et le zoom de la caméra). Une broutille cela dit, on préfère d'ailleurs évoquer le gameplay de ce FIFA Football. Qu'on se le dise, disputer des matchs dans la paume de ses mains n'a jamais été aussi satisfaisant, mais on aurait souhaité une jouabilité davantage calquée sur celle de FIFA 12. Au lieu de ça, ce premier volet Vita propose un gameplay qui nous rappelle plutôt les sensations croisées dans FIFA 11. On pense principalement à la défense tactique aux abonnés absents dans cette mouture, mais aussi au fameux Impact Engine également mis de côté. En attaque, on constate que les dribbles sont assez grossiers et que la conduite de balle perd quant à elle en précision, là où l'abus de tirs lointains revient en force pour faire des ravages. Nous ne sommes pas en train dire que le gameplay façon FIFA 11 est déplaisant, au contraire, mais ne pas profiter des améliorations apportées par l'opus 2012 laisse un petit goût amer. C'est dommage, surtout qu'Electronic Arts arrive assez bien à combler l'absence de gâchettes supplémentaires. On note par exemple que les appels sont à déclencher via un double appui bref de la touche latérale L et que la balle piquée nécessite d'appuyer en simultanée sur L et R en plus du bouton de tir. Des petites astuces à assimiler mais qui, au final, permettent de composer avec un confort de jeu presque au niveau du pad. Le second stick est également pour beaucoup dans cette satisfaction.

J'ai pas touché !


FIFA Football n'arrive pour autant pas sur son nouveau support sans diverses innovations. L'équipe de développement a en effet décidé de concentrer ses efforts sur quelques commandes tactiles utilisant aussi bien l'écran de la Vita que son pavé arrière. Avec l'écran, le joueur a la possibilité de passer la balle au coéquipier de son choix, un peu comme on peut déjà le faire sur Wii en utilisant le pointeur de la Wiimote. La pratique demande un peu d'adaptation mais elle permet, en y consacrant un peu de temps, de réaliser de beaux schémas de jeu et d'être assez précis. Mention spéciale aux coups de pieds arrêtés avec, pour la défense, la possibilité de sélectionner le joueur de son choix juste en posant le doigt dessus et, pour l'attaque, de tirer des coups francs en dessinant la courbe souhaitée pour la balle. L'utilisation du pavé arrière est quant à elle un peu moins convaincante. Concrètement, lorsque notre joueur se trouve dans la zone de vérité, il suffit d'imaginer que le pavé correspond à la cage adverse et d'appuyer à l'endroit souhaité (plus ou moins longtemps, selon la puissance que l'on veut y mettre) pour que sa frappe aille dans cette direction. Le procédé n'est cependant pas vraiment pratique et l'on se surprend parfois à rentrer dans la surface en déclenchant malencontreusement une frappe parce que nos doigts ont effleuré le pavé arrière. De la même manière, ajuster la puissance n'a rien d'évident et le tir au pigeon est assez légion les premières heures. En revanche, ce mécanisme trouve particulièrement bien sa place en Deviens Pro avec la caméra adaptée qui permet de visualiser plus facilement l'endroit où l'on veut glisser le ballon. Notons tout de même que cette utilisation du pavé arrière, qui peut ne pas convenir à tous, est facilement désactivable via un petit tour dans les options du jeu.


Jerem, le 23.02.2012
Jerem
TEAM JEUXVIDEO24
Râleur pro, grand consommateur de café et adepte des soirées BF4.

7/10
CONCLUSION

Aux oubliettes les grosses lacunes de FIFA sur les consoles portables, ce premier volet sur PlayStation Vita sonne enfin l'heure de gloire de la série sur support nomade. Tout n'est toutefois pas idyllique pour la simulation de ballon rond d'Electronic Arts qui, si elle profite d'une réalisation de premier choix et d'un contenu assez conséquent (malgré quelques lacunes en multi), ne fait pas d'étincelles côté gameplay. Plus proche des sensations d'un FIFA 11 que de FIFA 12, ce FIFA Football Vita pêche par un manque de précision dans la conduite de balle et les dribbles, des éléments que les sympathiques commandes tactiles tentent de faire oublier. Reste qu'emporter un tel titre partout avec soi a de quoi satisfaire bien des fans de la discipline, et on fait confiance aux équipes de développement pour assurer un futur plein de gloire à FIFA sur Vita au regard de ce premier essai très encourageant.
LES PLUS
+ L'aspect visuel de FIFA 12
+ Utilisation intéressante du tactile
+ Contenu conséquent
LES MOINS
- Gameplay plus proche de FIFA 11
- Peu d'options en multijoueur et pas d'Ultimate Team





INFOS EN +
Prix lancement :   44,99€  -  Voir le prix actuel
Format :   Card
Localisation :   Version française intégrale