Test de Silence sur PC

 S'inscrire        Mot de passe oublié
Filtrer l'affichage :
[Plusieurs choix possibles]
Silence PC
  Toutes les informations au sujet de la version PC de Silence sont sur cette fiche jeu.

Test de Silence sur PC (PC)



Images








Suite de Les Chroniques de Sadwick : The Whispered World, titre PC sorti en 2010, Silence The Whispered World 2 aura pris tout son temps pour sortir. Originellement annoncé pour la fin 2014, le jeu de Daedalic Entertainment aura finalement nécessité deux années supplémentaires de développement. Un délai qui aura au moins permis au studio d'également le sortir sur consoles.

Sound of Silence


Silence The Whispered World 2 narre les aventures de deux orphelins, Noah et Renie. Deux enfants pour qui la vie n'est pas spécialement facile puisque, en plus d'avoir perdu leurs parents, ils vivent dans un pays en guerre. C'est d'ailleurs sur un bombardement que commence l'histoire : sentant le danger approcher à toute vitesse, Noah se dépêche d'aller récupérer sa petite sœur pour aller s'enfermer avec elle dans un bunker. Afin de consoler Renie, le jeune homme décide de lui raconter un conte, celui du clown triste Sadwick arpentant le monde de Silence en compagnie de sa chenille Spot. Une histoire qui est en fait le résumé des Chroniques de Sadwick et qui permet donc à ceux n'ayant pas joué au titre à l'époque de savoir dans quoi ils mettent les pieds. Quoi qu'il en soit, les deux héros sont rapidement séparés après un énième bombardement et se retrouvent tous deux propulsés dans le monde de Silence. Partant à la recherche de sa sœur, Noah va rapidement apprendre par ailleurs qu'une mystérieuse Fausse Reine a pris le pouvoir et ne semble malheureusement pas particulièrement pacifique...

S'il est bien une chose qui saute immédiatement aux yeux avec Silence The Whispered World 2, c'est sa beauté. Sans aucun doute, le titre de Daedalic Entertainment fait partie des plus beaux de cette année 2016. Bénéficiant d'une direction artistique onirique et colorée, les tableaux (tout en 2D) sont tous plus jolis les uns que les autres. Faits main, tous les environnements fourmillent de détails et de vie, les matières différentes sont bien rendues, les jeux d'ombre et de lumière sont sublimes... Il suffit de quelques instants pour se mettre dans l'ambiance. Les personnages n'ont pas non plus été mis de côté et bénéficient eux aussi d'un chara-design soigné. Si l'accent a bien entendu été mis sur Noah et Renie, les personnages secondaires ne sont pas en reste et ce même s'ils ne sont pas présents durant toute la totalité de l'aventure. Tout ce petit monde a par ailleurs eu droit à des animations spécifiques qui viennent souligner leur personnalité propre et participent à les rendre vivants et attachants – difficile par exemple de ne pas craquer pour la petite Renie lorsque l'on voit sa démarche. Cerise sur le gâteau, il n'y a quasiment aucune différence entre les cinématiques et le rendu ingame. Bref, autant dire que le contrat est particulièrement bien rempli à ce niveau-là.

Avez-vous vu un clown ?


Très travaillé sur sa forme, Silence est en revanche moins convaincant sur son fond. Si le titre de Daedalic Entertainment est présenté comme étant un point'n'click classique, il serait en fait plus correct de dire qu'il se trouve à mi-chemin entre un jeu d'aventure et un soft à la Telltale. Voulant raconter une histoire avant tout, les développeurs ont en effet choisi de proposer une aventure extrêmement simple, qui pourrait même servir de premier point'n'click à des enfants. Ici, il n'y a pas d'inventaire, très peu de zones cliquables (et elle peuvent par ailleurs être affichées via une aide) et tous les objets récupérés sont à utiliser sur le même tableau, voire exceptionnellement sur celui d'à côté. Quant aux énigmes en elles-même, elles sont la plupart du temps extrêmement simples et sautent immédiatement aux yeux des habitués du genre. On ressent même assez rapidement un manque d'imagination puisque pas mal de puzzles mettent à profit Spot, la petite chenille. Bien utile puisque pouvant changer de forme (se gonfler, s'aplatir...) et aspirer des éléments du décor pour les utiliser ailleurs (eau, lave...), tout en sortant des bruitages vraiment mignons, cette dernière est ainsi bien trop souvent mise à profit. Un manque de challenge qui pénalise par ailleurs la durée de vie de ce Silence, qui peut se parcourir en cinq petites heures à peine, mais qui permet d'un autre côté aux plus jeunes de connaître le fin mot de l'histoire. Et si jamais ils butent vraiment quelque part, il est toujours possible de passer le puzzle qui pose problème.

L'histoire, justement, est donc censée être le point fort de cette suite, aux côtés bien sûr de son visuel charmant. De ce côté-là, le constat est un peu plus contrasté. Si la narration n'est pas aussi problématique que le gameplay, elle souffre malgré tout de quelques soucis. Il n'est ainsi pas rare de voir certains pans de l'histoire totalement rushés et des personnages secondaires subitement mis sur le chemin des deux héros pour disparaître quasiment aussi sec. Dommage, car ils sont tous charismatiques et attachants, chacun à sa manière, à commencer par Renie. Si Noah se montre rapidement agaçant, la petite fillette apporte clairement un grand intérêt au titre à elle seule. Toujours optimiste, candide, naïve tout en étant courageuse, c'est un vrai plaisir de parcourir l'aventure à ses côtés (les deux héros étant jouables à tour de rôle, en plus de la chenille). Les doublages anglais – avec des sous-titres français souffrant malheureusement de quelques coquilles - jouent énormément et celui de Renie est clairement le plus convaincant de tous. L'humour léger, parfois un peu idiot, apporte également un petit plus à l'histoire. Bref, malgré quelques maladresses au niveau de la narration, l'histoire de ce Silence reste agréable à découvrir et ne tombe pas dans le larmoyant, contrairement à ce que le début aurait pu laisser supposer. Dommage toutefois de voir que les choix de dialogues n'influent pas vraiment sur cette dernière, mais simplement sur les réactions immédiates des personnages.


Shauni, le 24.11.2016
Shauni
TEAM JEUXVIDEO24
All your base are belong to us.

6/10
CONCLUSION

Bien que très prometteur, Silence The Whispered World 2 ne parvient malgré tout pas à s'élever à la hauteur d'autres productions de chez Daedalic Entertainment. Beau à en pleurer, mettant en scène un panel de personnages tous plus attachants les uns que les autres – surtout Renie – et proposant une histoire mignonne et poétique plutôt agréable à suivre (malgré quelques soucis de narration), cette suite de Les Chroniques de Sadwick : The Whispered World oublie malheureusement le point essentiel d'un point'n'click : la réflexion. Trop faciles, les énigmes ne proposent absolument aucun challenge et les habitués du genre risquent donc de s'ennuyer ferme. Dommage, un peu de difficulté aurait peut-être permis de rallonger une durée de vie vraiment trop courte pour une trentaine d'euros, à savoir 5 heures.
LES PLUS
+ L'un des plus beaux jeu de l'année
+ Une histoire agréable à suivre
+ Des personnages charismatiques, surtout Renie
+ De l'humour
LES MOINS
- Beaucoup trop facile
- Et aussi trop court (5h)
- Quelques soucis de narration
- Des coquilles dans les sous-titres





INFOS EN +
Format :   DVD