Alone in the Dark

 S'inscrire        Mot de passe oublié
Filtrer l'affichage :
[Plusieurs choix possibles]
Alone in the Dark PC
  Toutes les informations au sujet de la version PC de Alone in the Dark sont sur cette fiche jeu.
Aussi sur : X360, Wii, PS2 
1 membre possède ce jeu 

Notations

fleche JV24
-/10


fleche Presse
5.5/10


fleche Joueurs
-/10
fleche Support : PC (PC)
fleche Statut du jeu : Disponible
fleche Editeur : Atari
fleche Développeur : Eden Games

fleche Date de sortie : 20 Juin 2008
fleche Date de sortie : 24 Juin 2008

fleche Genre : Action Aventure Survival Horror
fleche Appartient au groupe : Alone in the Dark
fleche Autres noms : Alone in the Dark: Near Death Investigation


Pour ce jeu : 2 solutions disponibles - ASTUCES
LES NEWS DU JEU
Eden Games (Alone in the Dark) en liquidation judiciaire
Le studio de développement lyonnais Eden Games vient d'être placé en redressement judiciaire, comme nous l'apprend le site societe.com. Devenu célèbre grâce à V-Rally, le studio a ensuite perdu de sa superbe avec divers jeux moins convaincants, comme Test Drive Unlimited et...
689 j



386 COMMENTAIRES
fleche  Le 21/10 à 16:13 dans les forums

C'était,il me semble, l'objectif à atteindre pour rentabiliser le jeu !

fleche  Le 21/10 à 16:08 dans les forums

Très bon test (facile a lire et bien expliquer) , je me rappelle que lors d'une emission , le représentant d'atari en France , voulait que ce jeux se vende a plus d'1 millions d'exemplaires ... finalement ce jeux n'a meme pas atteint les 300.000 (toute console confondue) , aujourd'hui les développeurs misent tout sur la version PS3 .... mais le jeux passera, surement inaperçu (l'arrivée de gros hit exclu et multi: LBP , res2, dead space , pes , fifa , tomb raider , fallout etc etc) .

fleche  Le 21/10 à 14:28 dans les forums

Alors que l'on reparle aujourd'hui de la version PlayStation 3 d'Alone in the Dark, petit retour sur ce que le jeu m'avait inspiré à l'époque. Bonne lecture !

J’ai vérifié, la première news faite sur Alone in the Dark date d’avril 2006… 2 ans après, Atari se décide enfin à sortir son jeu, produit par les Français de chez Eden Games (qui travaillent dessus depuis 4 ans et demi si je ne me trompe pas) et mettant en scène une nouvelle fois le charismatique Edward Carnby. Après un échec cuisant du quatrième épisode, il fallait frapper un grand coup et sortir un jeu de qualité pour redonner à cette licence mythique, créée par Frédéric Raynal, son souffle disparu. Qu’en est-il réellement ? La réponse dans ces quelques lignes.

http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224592202_684218.jpg

Near Death Investigation ?
L’histoire du jeu est l’œuvre d’un écrivain super top connu aux States, un certain Lorenzo Carcarterra, qui a dû violemment se creuser la tête pour monter un scénario qui tienne la route : comme dans 99% des productions actuelles, notre bon Edward se réveille amnésique. Devant lui, 3 hommes armés le retiennent prisonnier en compagnie d’un papy portant un étrange médaillon autour du cou. Les types s’apprêtent d’ailleurs à vous exécuter ; ce qui, vous avouerez, n’est tout de même pas très sympa.
Heureusement pour vous, un truc super bizarre intervient : une étrange fissure ravage l’immeuble, dévorant vos ravisseurs et dévastant la belle cité de New York.
Vous l’aurez compris, la quête consistera pour Edward à retrouver la mémoire et à lutter contre le mal qui ronge la ville avec, comme épicentre de celui-ci, Central Park, là où tout doit se terminer.
Ça ne casse pas des briques mais ça a la mérite d’être bien mis en scène avec des plans très cinématographiques qui alternent avec de véritables passages types blockbusters américains.
Divisée en épisodes, que vous pouvez d’ailleurs jouer dans l’ordre que vous souhaitez, épilogue excepté, l’aventure d’Alone in the Dark s’étale sur une bonne dizaine d’heures, ce qui est loin d’être négligeable et pourrait être vraiment plaisant si le jeu ne comportait pas tous les défauts dont nous parlerons un peu plus bas…

http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224591500_9101052s.jpg http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224591492_3617111s.jpg http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224591485_3240524s.jpg

Quand le next gêne
Disons le immédiatement, Alone in the Dark est un jeu difficile à critiquer techniquement et graphiquement. Raison de ce constat ? Trois amis à moi ont travaillé pendant plus d’un an sur le projet et il va m’être difficile d’émettre une véritable critique de peur de me les foutre à dos (ils sont plus costauds que moi).

Cette petite parenthèse refermée, je me prépare à encaisser les coups : Alone in the Dark dérange car il alterne entre le très bon et le vraiment raté. L’univers graphique, très sombre et malsain, est bien retranscrit et cohérent, prenant le parti pris du réalisme, mais de gros soucis viennent gâcher cela.
Pour commencer, un crénelage assez prononcé, surtout sur grand écran, rend le jeu moins joli que sur les screens diffusés.
Second truc gênant : l’animation des personnages et du héros en particulier est vraiment à la ramasse : Carnby se déplace avec un puissant et long balais bien carré dans les fesses et il en va de même pour tous les protagonistes bipèdes que vous rencontrerez. On a l’impression de voir un jeu animé avec des techniques de la génération précédente.
Enfin, l’univers tant vanté de Central Park ne m’a pas franchement pas bluffé : le parc est terne, n'est pas aussi grand qu’annoncé et est sauvé par la présence de nombreux véhicules abandonnés que l'on peut piquer. Néanmoins, les limites se font vite sentir et s’atteignent rapidement : on se retrouve alors bloqué soit par une barrière invisible, soit par des mini-montagnes créées par la fissure.

http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224591524_2956832s.jpg http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224591516_1936590s.jpg http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224591511_7333608s.jpg

En revanche, les éclairages et les explosions sont plutôt réussis, et le moteur physique défonce tout : les interactions, bien que trop simplistes, avec les différents éléments du décors, combinées au feu et à l’électricité, font vraiment pousser des petits cris d’enthousiasme. On en redemande mais, malheureusement et je vais y revenir, ces bonnes idées sont très mal exploitées.
Coup de chapeau vraiment aux programmeurs qui ont donc fait un super boulot : chaque élément en bois peut-être enflammé et crame véritablement pour presque se réduire en cendres… très très joli en somme.
Pour résumer, on a l’impression que certaines scènes ont été vraiment bossées à fond (le premier épisode dans l’immeuble époustouflant), tandis que d’autres ont été réalisées super rapidement pour rendre le jeu au plus vite (le long passage dans Central Park par exemple avec ses barrières incohérentes qui laissent à penser que l’on peut passer alors qu’en réalité le joueur est bloqué).

Côté son, tout le monde a entendu au moins une fois le très envoutant générique du jeu composé par le français Olivier Deriviere.
La BO, disponible à l’achat pour pas cher, vaut vraiment le coup, d’autant plus que dans votre lecteur elle s’écoutera plus facilement que dans le jeu. En effet, le mixage du son est peu convaincant : les musiques sont trop peu présentes (exemple dans la poursuite en voiture, celles-ci ne se font entendre que lors d’un ralenti ou d’un saut, c’est à dire environ 3 ou 4 fois sur une scène de 10 minutes), les voix sont trop basses et ne me dites pas que cela provient de notre ampli, sur la télé, en stéréo le problème reste identique.

Enfin, toujours est-il que pour les fans de musique un peu gothique et mystique, mixée avec des chœurs bulgares bien plus agréables que ceux du métro, l’écoute de la bande originale est plus que conseillée !
Au niveau des doublages, si on peut reprocher l’absence d’une option de sous-titrage permettant de profiter des excellentes voix originales, le non anglophone se rabattra sur une VF qui, comme à l’accoutumée, a du mal à convaincre…

http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224591479_3827838s.jpg http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224591470_3119950s.jpg http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224591463_275129s.jpg

It's Carnby true…
Rentrons dans le vif du sujet : le gameplay et la frustration engendrée par celui-ci. Je vous le disais, l’un des problèmes du jeu réside dans l'animation ratée. Couplez ça avec une gestion des caméras chaotique et un mode de direction rappelant les premiers Resident Evil et vous obtenez une furieuse envie de balancer votre manette dans l’écran. Je n’ose imaginer la jouabilité sur le PC…
Le personnage est lent, met trois plombes pour tourner ou se déplacer, surtout avec le flingue en main et, pour être sûr de ne pas se planter, il faut passer constamment en vue FPS… rageant !

Le plus gênant dans Alone, c’est ce sentiment de gaspillage qui étreint le joueur qui se retrouve face à une somme de bonnes idées gaspillées.
Alone est un mélange de plein de gameplay différents, de plein d’idées différentes : on trouve des puzzles logiques, des phases de courses, des phases de FPS mais rien n’est vraiment parfaitement exploité ; chacune de ces scènes comporte de gros problèmes.
De bonnes idées, disais-je : dans quel jeu a-t-on déjà vu la possibilité de se fabriquer des cocktails Molotov avec une bouteille, un mouchoir et un briquet pour y foutre le feu et le lancer à la tronche des adversaires ? Dans quel jeu a-t-on déjà vu une interaction avec les éléments aussi poussée : la flotte réagit au feu, à l’électricité, il est possible de tendre des pièges aux adversaires… Bref, il y a une véritable richesse non exploitée.

http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224592356_2870567s.jpg http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224592392_8494454s.jpg http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224592405_7982407s.jpg

Prenons la voiture par exemple : oui c’est fun de la démarrer avec les fils, mais putain quelle savonnette ! Et la poursuite dans NY ? à l’ancienne ! Chaque obstacle arrête la voiture et est synonyme de Game Over… 15 fois je l’ai recommencé ce passage ! En plus il se paye le luxe d’avoir un level-design pas très cohérent et une visibilité limitée qui fait qu’il est quasi impossible de savoir où on va à moins de l’apprendre par cœur…
Autre gros problème, ce système de combat qui se veut original plombe complètement le jeu : ok ça avait l’air amusant de pouvoir diriger les mains du perso avec le stick analogique droit… en pratique c’est catastrophique. D’une part, on ne ressent pas les impacts et d’autre part, la maniabilité est tellement rigide que ce mode de direction, qui pourtant était censé rendre l’action plus immersive, plombe complètement l’intérêt des combats. Le plus simple : flingue + vue FPS + balle dans la tête.

Et encore, cette simplicité est gâchée par les adversaires qui ne peuvent être tués que par le feu… On passe donc son temps à chercher des bouteilles ou des réservoirs de bagnoles à faire exploser et l’originalité des premiers moments est remplacée par la répétition des actions…
Encore un exemple de truc mal pensé ? Vous prenez un cocktail, vous avez votre flingue en main, vous avez ciblé l’endroit où le lancer pour le faire exploser et, par malheur, à l’instant de lancer, une créature passe juste devant vous : et bien la visée automatique se bloque sur celle-ci et vous êtes bon pour vous faire péter votre truc à la figure… tout simplement frustrant !

http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224592458_3544695s.jpg http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224592519_6161186s.jpg http://www.jeuxvideo24.com/membres/blogs/images/1300/207/1224592536_7780039s.jpg

Conclusion : 11 / 20
Halala, mais quel gâchis ! Je suis curieux de voir ce qu'aurait donné le jeu avec 2 ans de travail en plus pour développer, optimiser et finaliser les différentes phases de gameplay et, surtout, pour arriver à les lier entre elles de manière un peu plus cohérente.
Finalement, on assiste à un jeu divisé entre une première partie menée au poil, dantesque même, et, dès l'arrivée dans Center Park, une partie moins finalisée et moins convaincante alors qu'elle aurait dû constituer le point d'orgue du jeu.
Un seul mot pour résumer mon impression après le jeu : dommage. Peut-être une meilleure réussite au prochain épisode ?

fleche  Le 28/08 à 12:46 dans les forums

Alone in the Dark PS3, ce qui change.

Sorti en juin dernier sur Xbox 360, PC, PS2 et Wii, et largement critiqué à cause de graves soucis de maniabilité et de caméras, Alone in the Dark tentera de se racheter à la mi-novembre avec une version PS3 améliorée. Et les développeurs d'Eden Studios semblent avoir écouté les doléances de tous comme nous avons pu le constater lors d'une petite présentation des différents changements prévus pour cette mouture lors de la Games Convention. Si une toute nouvelle séquence, proposant une chasse haletante entre un monstre et Edward, est prévue, c'est surtout côté gameplay que les modifications s'enchaînent. Explications.

Premier grand changement prévu pour Alone in the Dark sur PS3 : la caméra pourra enfin être dirigée par le joueur via le stick analogique droit de la manette. Pour autant, ce dernier permettra toujours d'interagir avec les objets, mais tout en laissant la gâchette gauche appuyée cette fois-ci. La visée s'annonce également plus rapide, tandis que le personnage tout entier promet une meilleure réactivité dans ses mouvements. Autre point d'importance, l'inventaire n'a pas non plus été oublié dans cette refonte, puisqu'une fois notre veste ouverte, le jeu se mettra automatiquement en pause. La combinaison d'objets devrait encore se montrer plus souple et l'on pourra associer des éléments sans avoir à respecter un sens précis. Des favoris permettront aussi de s'équiper rapidement, et ce, sans avoir à répéter une combinaison d'objets si elle a déjà été effectuée par le passé (pour les cocktails molotov par exemple, ils se construiront automatiquement, pourvu que l'on posséde les ingrédients nécessaires). Les piles pour la lampe torche ont encore été abandonnées, tandis que la partie conduite devrait faire preuve d'une meilleure jouabilité. Enfin, Eden Studios promet pour cette version PS3 une difficulté légèrement revue à la baisse. Que du bon donc, ou presque, sachant que toutes ces améliorations ne pourront pas être appliquées aux autres moutures du jeu, mais seulement une partie d'entre elles via un gros patch. On espère en tout cas que cela sera suffisant pour voir ce nouvel Alone in the Dark enfin doté du gameplay qu'il mérite.


Source : Gamekult

fleche  Le 04/08 à 20:25 dans l'actualité

Euh, j'ai démarré le téléchargement y a plus de 6 heures, et j'en suis à 55% :dead:
Surement parce qu'il y a du monde.

fleche  Le 04/08 à 20:23 dans l'actualité

Moi j'ai eu ALone In The Dark, c'est un bon jeu. Pour ceux qui ont connu et aimé les 1 2 et 3, foncez c'est le même esprit.



Alone in the dark 5, alone in the dark near death investigation, AITD : NDI
fleche Screenshots (34)
fleche Artworks (2)
fleche Logos (3)
fleche Packshots (3)

INFOS EN +
Format :   DVD
Espace disque :   9,5Go
Config mini. :   Processeur Intel Pentium 4 2.8 GHz ou Athlon X2 +3800, 1Go de RAM, carte graphique NVIDIA GeForce 7600 ou ATI Radeon X1950 ou supérieur,
Config reco. :   Processeur Intel Pentium 4 3.8 GHz ou Athlon X2 +4000, 2Go de RAM, carte graphique NVIDIA GeForce 7800 GTX ou ATI Radeon X1950 XTX ou supérieur,
OS Windows :   XP/Vista 32-bit & 64-bit
DirectX :   9.0c
LES BLOGS EN PARLENT
Alone in the dark - Fin du Carnby...
Blog à part...
Par Lestat - 2 coms

Contributeurs (4)

La rédaction remercie les 4 membres qui ont contribué à la fiche de Alone in the Dark sur PC.
Morphée Slippy Toad sony1513 yaya07