Test de Far Cry 3 : Blood Dragon sur Xbox 360

 S'inscrire        Mot de passe oublié
Filtrer l'affichage :
[Plusieurs choix possibles]
Far Cry 3 : Blood Dragon X360
  Toutes les informations au sujet de la version Xbox 360 de Far Cry 3 : Blood Dragon sont sur cette fiche jeu.
Aussi sur : PC, PS3 
1 membre possède ce jeu 

Test de Far Cry 3 : Blood Dragon sur Xbox 360 (X360)





Images








On a cru à la blague lorsque Ubisoft a annoncé, le 1er avril, Far Cry 3 : Blood Dragon. Stand-alone, le soft d'Ubisoft Montréal est le résultat d'un délire de développeurs nous entraînant dans un univers typique du film de science-fiction des années 80. Reste à savoir si cette parenthèse à Far Cry s'avère ludique pour tout le monde. Verdict.

100% second degré


D'entrée de jeu, on voit que Far Cry 3 : Blood Dragon a tout fait pour nous renvoyer 30 ans en arrière. Le joueur contrôle un certain Rex Power Colt, un militaire mi-homme mi-machine qui doit tuer un bon vieux méchant. On se trimbale donc avec des cinématiques en pixel qui nous remémorent les jeux antérieurs à la génération 16 bits, des dialogues surjoués et complètement machistes à faire tomber dans les pommes certaines féministes, sans oublier la bande-son qui aurait pu être concocté par Kavinsky. Mais ce stand-alone est encore plus marquant lorsqu'on est en plein jeu. N'hésitant pas à mélanger plusieurs couleurs flashy (orange, violet, rouge...), des tirs laser à n'en plus finir et des antagonistes habillés comme des motards, le titre d'Ubisoft Montréal, tout en nous rappelant des films comme Tron premier du nom, est reconnaissable entre mille. En résulte une ambiance unique, rarement vue dans un jeu vidéo depuis longtemps, qui plaira autant aux nostalgiques qu'aux jeunes générations.

Si Blood Dragon garde le nom Far Cry 3, c'est qu'il possède plusieurs mécaniques venant de l'aventure de Jason Brody. Après une première mission explosive, le joueur est lâché sur une île tropicale, certes bien plus petite par rapport au troisième épisode. On a alors le choix de libérer des avant-postes, d'aller chasser quelques animaux (ou de libérer des scientifiques) à travers des missions secondaires, ou encore de récupérer des cassettes VHS cachées sur la carte. Si le soft se révèle assez court en ligne droite avec seulement ses sept missions principales (pas plus de quatre heures), il n'en reste pas moins extrêmement divertissant grâce à des situations complètement loufoques où l'on se retrouve à brûler des œufs de dragon (coucou Alien) ou à s'évader en jeep d'une base sur le point d'exploser. Plus rapide que le héros de Far Cry 3, Rex peut également engranger de l'expérience automatiquement et gagner un peu d'argent pour améliorer son équipement. Ça reste léger, surtout en ce qui concerne l'arbre de talent (il n'y en a pas), mais cela se révèle suffisamment secondaire pour ne pas entacher la progression.

Outre l'antagoniste principal, malheureusement décevant dans la confrontation finale, les véritables ennemis de Blood Dragon s'avèrent être d'énormes dragons. Extrêmement résistants et tirant des lasers depuis leurs yeux, ils peuvent être plus ou moins contrôlés par Rex en lançant des cœurs (que l'on retrouve sur les dépouilles des ennemis). Il est donc aisé de prendre d'assaut un avant-poste extrêmement bien gardé si l'on désactive auparavant les boucliers pour que le dragon puisse commencer son massacre. Mais cela entraîne aussi quelques désagréments avec plusieurs bugs de collision constatés. Il n'est pas rare en effet de voir un dragon courir sur place ou avec une animation pratiquement bloquée parce qu'il est gêné par un véhicule ou une simple caisse. Une broutille néanmoins tant l'expérience est rafraîchissante.


Ganon, le 03.05.2013
Ganon
TEAM JEUXVIDEO24
Ex-achievement whore, trolleur à temps plein et grand amateur de courses automobiles.

7/10
CONCLUSION

Jouant sur tous les clichés des années 80, Far Cry 3 : Blood Dragon offre une aventure complètement loufoque mais ô combien divertissante. Entre les dialogues qui rendraient The Expendables pour un film philosophique, des dragons géants qui tirent des lasers avec leurs yeux et l'ambiance sonore à base de synthé, le titre d'Ubisoft Montréal est un délire totalement assumé qui ne peut que séduire. L'aventure est peut-être courte et saupoudrée de quelques bugs mineurs durant la progression, mais rien qui n'empêche ce Far Cry 3 : Blood Dragon de réussir haut la main ce pari un peu fou.
LES PLUS
+ Le délire assumé
+ La direction artistique
+ Les missions principales
+ La bande-son
LES MOINS
- Un peu court en ligne droite
- Quelques bugs
- Une confrontation finale décevante





INFOS EN +
Prix lancement :   1200 Points (14.4€)
Format :   DVD