Lundi 22 septembre, bienvenue  S'inscrire        Mot de passe oublié
Inscrivez vous et créez votre blog sur jeuxvideo24 !
Ma vie,ma passion

Salut à tous je redirige mon blog vers un métier qui m'est cher:l'aide soignant
Voilà j'espère que cela vous intéressera
A bientôt

 
La toilette au lit
fleche  Publié le 08.01.2010, à 10:55 par mica66

LA TOILETTE AU LIT

1.Description de la situation :

1.1.Qui, quoi ?

Pendant 3 semaines, j’ai fait la toilette au lit d’un patient. Mr M, 85 ans, est arrivé dans le service de dermatologie pour des métastases cérébrales. Celles-ci ont été diagnostiquées suite à une chute qui lui a provoqué un hématome cérébrale. Mr M est une personne très alitée mais il faisait tout de même beaucoup d’effort pour nous aider, l’aide soignante et moi-même, lors de sa toilette. Cette toilette est particulière car Mr M a une sonde urinaire et il est perfusé constamment.

1.2.Où ?

Mr M, ne pouvant pas se déplacer et étant au repos strict au lit, je lui faisais sa toilette au lit dans sa chambre.

1.3.Quand ?

Je faisais sa toilette vers 9h00 du matin afin d’avoir tout mon temps de m’occuper de Mr M  qui était un patient très lourd.

1.4.Avec quoi ?

Pour réaliser une toilette au lit, j’ai utilisé ce que j’avais appris avant d’intégrer l’école d’infirmier mais aussi le TP de 4 heures que l’on a eu sur la toilette au lit ainsi que les conseils délivrés par l’aide soignante du service.
L’inventaire pour la toilette au lit se compose d’un tablier de protection, de gants en latex, d’une bassin avec de l’eau, de savon doux, de gant de toilette jetable, de deux serviettes de toilette et un sac poubelle noir.

1.5.Comment ?

Tout d’abord, je préparais tout le matériel dont j’avais besoin. Ensuite, je signalais que j’étais dans la chambre en appuyant sur la présence. Suite à ça, j’installais confortablement Mr M puis je commençais par la tête puis le haut du corps. Après je faisais les jambes et les pieds. Et en dernier, je lavais le dos avec un deuxième gant puis la toilette intime. C’est à ce moment là que je nettoyais la sonde au Dakin.

2.Analyse de la situation :

Une toilette se réalise du plus propre au plus sale.

2.1.Explication de la pratique :

-Préparation du matériel : Je mettais tout le matériel nécessaire afin de ne pas faire des pas inutiles et surtout de ne pas s’éloigner de Mr M car un accident, du a un oubli, est très vite arrivé. A ce moment là, je pouvais mettre le sac poubelle sur l’adaptable nettoyé au préalable. Il faut aussi vider la poche de la sonde urinaire.

-Mise en marche de la présence : J’appuyais sur la présence pour indiquer que je pratiquais un soin chez Mr M. Grâce à cela, la famille savait qu’elle ne devait pas rentrer. Ensuite, les collègues pouvaient nous trouver quand il y avait un problème.


-Le lavage de la tête : Au préalable, avant de commencer la toilette, je me lavais les mains. Je débutais par les yeux à l’eau claire car le savon pourrait irriter les yeux de Mr M, puis le reste de la tête au savon doux. Après, je rinçais et je séchais sa figure.

-Le lavage de la partie supérieure : Je débutais par le bras opposé à mon emplacement pour aller vers le torse et le ventre puis le bras le plus proche de moi. Je procédais dans cet ordre là afin de ne pas resalir une partie déjà lavée lors de mes passages pour rincer le gant. Ensuite, comme pour la tête, je rinçais et séchais dans le même ordre que pour le lavage. Pour le lavage et le rinçage, je ne passais qu’une fois par zone afin de ne pas resalir les parties déjà faites. Pour terminer, je couvrais Mr M avec la serviette pour son intimité et pour qu’il ait moins froid.

-Le lavage de la partie inférieure : De même que pour la partie supérieure, je réalisais la toilette de la jambe opposé à moi puis celle étant la plus proche de moi. Ensuite, je rinçais et je séchais les jambes de Mr M. En dernier, je faisais les pieds qui sont un nid à germes (mycose et toutes sortes de champignons). Dès que les pieds étaient rincés et séchés, je jetais le gant dans le sac poubelle. Enfin je couvre aussi le bas de Mr M.

-Le lavage du dos et de la partie intime : Tout d’abord, je relevais la barrière pour que Mr M ne tombe pas et j’allais vider le bassin pour remettre une eau propre car comme je l’ai dit précédemment, les pieds sont porteurs de nombreux germes qui ne doivent pas être déplacés sur d’autres parties du corps. Avec la coopération de l’aide soignante, je mettais Mr M sur le côté en faisant bien attention à sa perfusion et à sa sonde (la poche doit toujours être du côté où le patient est tourné pour éviter qu’il y ait un retour). Je lavais le dos de Mr M avec un deuxième gant puis je le rinçais et je le séchais. Ensuite, je passais à la toilette intime en nettoyant d’abord le pubis en oubliant pas de le décalotter. Là je le rinçais et je finissais par les fesses qui sont la partie la plus sale du corps humain.
Avant de recalotter Mr M, je nettoyais la sonde urinaire au Dakin qui est un antiseptique à la chlorexidine. Enfin, je mettais la chemise propre d’hôpital à Mr M.

-L’après toilette : Je remontais la barrière et je repositionnais bien Mr M puis je débarrassais tout mon matériel de son adaptable et j’enlevais la poubelle. Je désinfectais alors l’adaptable de Mr M. Ensuite, je me lavais les mains et j’enlevais la présence.

2.2.Questionnement :

Du fait de sa sonde et de ses perfusions, j’ai posé beaucoup de questions sur le déroulement d’une toilette. Au début, c’était assez déroutant d’avoir des tubes partout lors de la toilette.
Ce qui m’a le plus interpellé, c’est le respect qu’ont les aides soignantes du service de dermatologie pour la pudeur et la dignité des patients.
Je demandais souvent à Mr M si ça allait car je sais que la toilette est un passage assez difficile pour les patients et le fait de leur parler peut les rassurer.

2.3.Auto-évaluation :

Même si au début j’appréhendais la toilette de Mr M car il était sondé et perfusé, au fil des jours j’ai pris de l’assurance pour réussir cette toilette assez technique.
Chaque cas est différent et on peut approfondir sa technique au fil des âges, mais, j’aimerais avoir des toilettes encore plus techniques pour encore plus m’aguerrir.

3.Synthèse :

J’ai réalisé mon premier stage dans le service de dermatologie, en hospitalisation traditionnelle à Larrey pendant cinq semaines.
Je me suis occupé d’un homme (Mr M), 85 ans, atteint de métastases cérébrales et étant alité. J’ai réalisé une toilette au lit pendant trois semaines sur ce monsieur, toilette un peu spéciale car Mr M était perfusé et il avait une sonde urinaire. J’ai été étonné de voir que les règles étaient bien suivies malgré un oubli fréquent de nettoyage d’adaptable.
J’ai eu quelques difficultés concernant les perfusions qui s’entremêlaient quand j’enlevais sa chemise d’hôpital ; Même si maintenant j’y arrive, il me faudrait plus d’expérience sur des cas encore plus lourds pour voir si ce que j’ai appris, je peux le reproduire sur une personne non connue.
En définitive, je me sens totalement apte pour la toilette au lit car j’ai réussi à allier la technique à la vivacité.



Voilà mon deuxième dossier et comme pour les précédents, vos conseils pour ma future amélioration sont les bienvenues   





Votes (1)

Cyrus



COMMENTAIRES (4)
fleche Nuage, Vendredi 08 Janvier 13:56
mica66 a écrit:
LA TOILETTE AU LIT

1.Description de la situation :

1.1.Qui, quoi ?

Pendant 3 semaines, j’ai fait la toilette au lit d’un patient. Mr M, 85 ans, est arrivé dans le service de dermatologie pour des métastases cérébrales. Celles-ci ont été diagnostiquées suite à une chute qui lui a provoqué un hématome cérébral. Mr M est une personne très alitée mais il faisait tout de même beaucoup d’effort pour nous aider, l’aide soignante et moi-même, lors de sa toilette. Cette toilette est particulière car Mr M a une sonde urinaire et il est perfusé constamment.

1.2.Où ?

Mr M, ne pouvant pas se déplacer et étant au repos strict au lit, je lui faisais sa toilette au lit dans sa chambre.

1.3.Quand ?

Je faisais sa toilette vers 9h00 du matin afin d’avoir tout mon temps de m’occuper de Mr M qui était un patient très lourd.

1.4.Avec quoi ?

Pour réaliser une toilette au lit, j’ai utilisé ce que j’avais appris avant d’intégrer l’école d’infirmier mais aussi le TP de 4 heures que l’on a eu sur la toilette au lit ainsi que les conseils délivrés par l’aide soignante du service.
L’inventaire pour la toilette au lit se compose d’un tablier de protection, de gants en latex, d’un bassin avec de l’eau, de savon doux, de gant de toilette jetable, de deux serviettes de toilette et d'un sac poubelle noir.

1.5.Comment ?

Tout d’abord, je préparais tout le matériel dont j’avais besoin. Ensuite, je signalais que j’étais dans la chambre en appuyant sur la présence (ca se dit comme ça dans le milieu pour indiquer avec le voyant lumineux que tu es dans une chambre ?). Suite à ça, j’installais confortablement Mr M puis je commençais (la toilette ?)par la tête puis le haut du corps. Après je faisais les jambes et les pieds. Et en dernier, je lavais le dos avec un deuxième gant puis la toilette intime. C’est à ce moment là que je nettoyais la sonde au Dakin.

2.Analyse de la situation :

Une toilette se réalise du plus propre au plus sale.

2.1.Explication de la pratique :

-Préparation du matériel : Je mettais tout le matériel nécessaire afin de ne pas faire des pas inutiles et surtout de ne pas s’éloigner de Mr M car un accident, dû a un oubli, est très vite arrivé. A ce moment-là, je pouvais mettre le sac poubelle sur l’adaptable nettoyé au préalable. Il faut aussi vider la poche de la sonde urinaire.

-Mise en marche de la présence : J’appuyais sur la présence pour indiquer que je pratiquais un soin chez Mr M. Grâce à cela, la famille savait qu’elle ne devait pas rentrer. Ensuite, les collègues pouvaient nous trouver quand il y avait un problème.


-Le lavage de la tête : Au préalable, avant de commencer la toilette, je me lavais les mains. Je débutais par les yeux à l’eau claire car le savon pourrait irriter les yeux de Mr M, puis le reste de la tête au savon doux. Après, je rinçais et je séchais sa figure.

-Le lavage de la partie supérieure : Je débutais par le bras opposé à mon emplacement pour aller vers le torse et le ventre puis le bras le plus proche de moi. Je procédais dans cet ordre là afin de ne pas resalir une partie déjà lavée lors de mes passages pour rincer le gant. Ensuite, comme pour la tête, je rinçais et séchais dans le même ordre que pour le lavage. Pour le lavage et le rinçage, je ne passais qu’une fois par zone afin de ne pas resalir les parties déjà faites. Pour terminer, je couvrais Mr M avec la serviette pour son intimité et pour qu’il ait moins froid.

-Le lavage de la partie inférieure : De même que pour la partie supérieure, je réalisais la toilette de la jambe opposé à moi puis celle étant la plus proche de moi. Ensuite, je rinçais et je séchais les jambes de Mr M. En dernier, je faisais les pieds qui sont un nid à germes (mycose et toutes sortes de champignons). Dès que les pieds étaient rincés et séchés, je jetais le gant dans le sac poubelle. Enfin je couvre aussi le bas de Mr M.

-Le lavage du dos et de la partie intime : Tout d’abord, je relevais la barrière pour que Mr M ne tombe pas et j’allais vider le bassin pour remettre une eau propre car comme je l’ai dit précédemment, les pieds sont porteurs de nombreux germes qui ne doivent pas être déplacés sur d’autres parties du corps. Avec la coopération de l’aide soignante, je mettais Mr M sur le côté en faisant bien attention à sa perfusion et à sa sonde (la poche doit toujours être du côté où le patient est tourné pour éviter qu’il y ait un retour). Je lavais le dos de Mr M avec un deuxième gant puis je le rinçais et je le séchais. Ensuite, je passais à la toilette intime en nettoyant d’abord le pubis en oubliant pas de le décalotter. Là je le rinçais et je finissais par les fesses qui sont la partie la plus sale du corps humain.
Avant de recalotter Mr M, je nettoyais la sonde urinaire au Dakin qui est un antiseptique à la chlorexidine (tu devrais apporter cette précision dès la première fois où tu parles du Dakin). Enfin, je mettais la chemise propre d’hôpital à Mr M.

-L’après toilette : Je remontais la barrière et je repositionnais bien Mr M puis je débarrassais tout mon matériel de son adaptable et j’enlevais la poubelle. Je désinfectais alors l’adaptable de Mr M. Ensuite, je me lavais les mains et j’enlevais la présence.

2.2.Questionnement :

Du fait de sa sonde et de ses perfusions, j’ai posé beaucoup de questions sur le déroulement d’une toilette. Au début, c’était assez déroutant d’avoir des tubes partout lors de la toilette.
Ce qui m’a le plus interpellé, c’est le respect qu’ont les aides soignantes du service de dermatologie pour la pudeur et la dignité des patients.
Je demandais souvent à Mr M si ça allait car je sais que la toilette est un passage assez difficile pour les patients et le fait de leur parler peut les rassurer.

2.3.Auto-évaluation :

Même si au début j’appréhendais la toilette de Mr M car il était sondé et perfusé, au fil des jours j’ai pris de l’assurance pour réussir cette toilette assez technique.
Chaque cas est différent et on peut approfondir sa technique au fil des âges, mais, j’aimerais avoir des toilettes encore plus techniques pour encore plus m’aguerrir.

3.Synthèse :

J’ai réalisé mon premier stage dans le service de dermatologie, en hospitalisation traditionnelle à Larrey pendant cinq semaines.
Je me suis occupé d’un homme (Mr M), 85 ans, atteint de métastases cérébrales et étant alité. J’ai réalisé une toilette au lit pendant trois semaines sur ce monsieur, toilette un peu spéciale car Mr M était perfusé et il avait une sonde urinaire. J’ai été étonné de voir que les règles étaient bien suivies malgré un oubli fréquent de nettoyage d’adaptable (Ca peut interpeller de préciser que des règles soient appliquées, tu devrais peut-être évoquer une procédure stricte bien suivie à la place ...).
J’ai eu quelques difficultés concernant les perfusions qui s’entremêlaient quand j’enlevais sa chemise d’hôpital ; même si maintenant j’y arrive, il me faudrait plus d’expérience sur des cas encore plus lourds pour voir si ce que j’ai appris, je peux le reproduire sur une personne non connue.
En définitive, je me sens totalement apte pour la toilette au lit car j’ai réussi à allier la technique à la vivacité.



Voilà mon deuxième dossier et comme pour les précédents, vos conseils pour ma future amélioration sont les bienvenues


Plus pertinent que le premier. On voit nettement mieux ton positionnement face à la situation et une remise en question sur ce que ça donnerait sur d'autres cas.

Par contre, t'insistes davantage sur les qualités de tes collègues niveau pudeur et tout ce qui va avec, mais toi, comment étais-tu ? As-tu eu des retour des collègues ?

Pareil que précédemment, des réactions de la part du patient ? Ca peut être intéressant de préciser si en plus de participer lui-même à sa toilette il appréciait ou non ta venue.

Bien joué sinon :good:

fleche mica66, Vendredi 08 Janvier 14:00
Ben re-merci :good: j'ai préféré ce sujet car j'avais plus de choses à dire
Sinon ça va jsuis content ça veut dire que je m'améliore(il faut que je sois au point pour le mémoire de fin de troisième année)
fleche antoiinee, Vendredi 08 Janvier 22:07
Moi on me du me laver au lit pendant 1 semaine comme ça à l'hôpital et votre travail ne doit pas être évident, encore moi ça va je suis jeune et léger, mais quand c'est tout le contraire ça ne doit pas être facile !
Chapeau ! :)
fleche mica66, Samedi 09 Janvier 05:02
Merci antoine :googd:
C'est un métieroù tu peux pas tricher,c'est soi tu es fait pour ce métier ou pas du tout

[ Pour commenter ce billet, inscrivez-vous gratuitement ! ]



 
CALENDRIER
  DEC. 2009 JAN. 2010 FEV. 2010  
L M M J V S D
    010203
04050607
08
0910
1112131415
16
17
18192021222324
25262728293031
DERNIERS ARTICLES
DERNIERS BILLETS COMMENTES
fleche  Test d'Alpha protocol (2)
   Le 09.06 à 16:20, par mica66
fleche  mes achats PSP de la semaine (22)
   Le 25.03 à 22:10, par seifer
fleche  La toilette au lit le retour (4)
   Le 24.03 à 11:32, par mica66
fleche  Mon amour de nièce (7)
   Le 24.03 à 10:30, par mica66
fleche  La toilette au lit (4)
   Le 09.01 à 05:02, par mica66
CATEGORIES DES ARTICLES
ALBUMS PHOTOS

fleche  PSP (6)
   tous mes achats PSP


fleche  Ma nièce (14)
fleche  une petite fête pour ma nièce (7)
fleche  chant (10)
fleche  La bonne cuisine made in moi (3)
fleche  Virtua Tennis 2009 (1)
fleche  jeux (6)
fleche  moi (8)
fleche  AS (1)
fleche  dermato (3)
fleche  anniv (0)
   gif

fleche  infirmier and co (9)
   bizutage,fête et autre

fleche  la bière (0)
   bouteille et étiquette

fleche  humour (1)
BLOGS DE MES AMIS
  Flux XML du blog
 
ACCUEIL | NEWS | APERÇUS | TESTS | SORTIES | VIDEOS | BONS PLANS | MUR | BLOGS | FORUMS

BLOGS JEUXVIDEO24.COM, Magazine online de jeux vidéo sur Sony PlayStation 3 (PS3), PlayStation 2 (PS2), PlayStation
Portable (PSP), Nintendo Wii, Nintendo DS Lite, Microsoft Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP.
Plate-forme de blogs proposée par la société Wid Media SARL © 2008